Point

Le point, dans différents domaines de la physique et de l’Espace.

Du latin pǔnctum (point, piqûre), participe passé du verbe pŭngĕre (poindre).

Abréviation/Symbole : . – ×
Anglais : Point (géométrie/physique)
Chinois : 点 (diǎn)
Russe : Градус (gradus)

– image –

Domaines : Astronomie, astrophysique, chimie, géographie, humidité, mécanique, phénomènes, physique, planétologie, pression (atmosphérique), température, thermodynamique


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Astrophysique – (Rubrique) – Glossaire astrophysique (rubrique)

Chimie – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire chimique (rubrique)   – Point (chimie, symbole)
Géographie – (Rubrique)

Horizon – (Inventaire)
Humidité – (Rubrique)

Latitude – (Inventaire)
Les cinq points de Lagrange
Longitude – (Rubrique/Inventaire)

Mécanique – (Rubrique/Inventaire), du point – (Rubrique) – Glossaire mécanique (rubrique)

Phénomène – (Inventaire)
Physique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire physique (rubrique)

Point (chimie, symbole), chaud (radiogalaxies), critique (planétologie – 218 atm, 374°C), d’application, d’appui, d’ébullition des fluides, fusion (Tf)de Lagrange, de libration, de référence (origine), de vue relativiste, géodésique, instable, L1 / L2 / L3 / L4 / L5 de Lagrange, matériel (M), stable, orbital, triple (planétologie), remarquable, vernal (♈︎) – Mécanique du point

Points (inventaire), de coagulation, L1, L2 et L3 / L4 et L5 de Lagrange, verticaux – Les cinq points de Lagrange – Points-col

Pression – (Inventaire), atmosphérique (atm) – Point critique (218 atm, 374°C), triple
Radiogalaxie – (Rubrique) – Les radiogalaxies – (Inventaire) – Point chaud

Température (C) – (Rubrique) – (Inventaire), Celsius (t ou Θ) – Point critique (218 atm, 374°C), triple
Thermodynamique – (Rubrique) – Thermodynamique (adjectif)

Chercheurs/Spécialistes :

Astronome – (Rubrique) – (Inventaire) – Astrophysicien – (Rubrique) – (Inventaire) – Géographe – (Rubrique) – (Inventaire)
Joseph-Louis Lagrange (mathématicien, mécanicien analyste, astronome) – (Rubrique)Point de Lagrange – Les points L1, L2 et L3 / L4 et L5 de Lagrange – Les cinq points de Lagrange
Sylvestre Maurice (astrophysicien {institut de recherche en astronomie et planétologie}, coordinateur du projet chemcam)(Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(accueil du site – Géométrie / Mathématiques) Géométrie – (Rubrique) – Ligne – Les mathématiques (domaine) – (Rubrique) – (Inventaire) – Glossaire mathématique (rubrique) – Multiplication – (Rubrique) – Point (géométrie), de fuite

(accueil du site – Linguistique) Écriture – (Rubrique) – Graphie – Ligne – Linguistique – (Rubrique) – Point (écriture) – Ponctuation – (Rubrique) – Typographie

(Ophys) Médecine – (Rubrique/Inventaire) – Médical (adjectif) – Glossaire médical (rubrique) – Point (médecine) – Pression – (Inventaire)

(Ose) Dessin – (Rubrique) – Musique – (Rubrique) – Point (musique), (sculpture), de fuite (dessin) – Sculpture – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Portails/Dictionnaires) …

Sources :

Bing – CEA Paris-Saclay (youtube) – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google Traduction – Le Robert-Dixel Mobile – Sylvestre Maurice – Wikipedia – WikipédiaWiktionnaire – YouTube

Publicités

Orion (constellation)

Orion (le chasseur) est une constellation située quasiment sur l’équateur céleste.

The Constellation of Orion, the Hunter - Jerry Lodriguss - Catching the Light - astropix.com

Abréviation/Symbole : Ori
Appelé aussi : (constellation d’) Orion – Le Chasseur – Orion (latin nominatif) – Orionis (latin génitif) – Mouton (sumériens) – L’offrande à Osiris – Pécari à collier (k’éékèn) – Uru-anna (akkadien, la lumière des cieux)
Anglais : Orion (constellation)
Chinois : 獵戶座 (lièhùzuò) – 參 (shen – trois)
Russe : Орион (созвездие) (orion, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Orion Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Forme : Un genre de X
Hémisphère :
Nord et sud, entre 85° Nord et 65° Sud
Observation : Hiver boréal
Position :
 Équatorial (Eq 5), au sud de l’écliptique, avec projection de la Voie Lactée (VL 11)

Etoiles brillantes : 8
Constellations voisines : Gémeaux, Licorne, Taureau, Lièvre, etc.

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Avec autant d’étoiles brillantes facilement visibles depuis l’hémisphère nord, Orion est peut-être la constellation la plus ancienne et de nombreuses civilisations l’ont tracée, quoique sous des images différentes . Les Sumériens y voyaient un mouton . Les Égyptiens la considéraient comme une offrande à Osiris, dieu de la Mort et de l’outre-monde . En Chine, Orion est l’une des vingt-huit Xiu (宿) du zodiaque chinois traditionnel et est connue sous le nom de Shen (參), ce qui signifie littéralement trois, peut-être en référence aux trois étoiles du Baudrier . Pour les Lacandons les quatre étoiles principales du Baudrier d’Orion constituent la constellation du pécari à collier (k’éékèn) . Orion était mentionnée sous cette dénomination dans l’Odyssée d’Homère, les Odes d’Horace, les Phénomènes d’Aratus de Soles et l’Énéide de Virgile . Elle était bien entendu répertoriée parmi les quarante-huit constellations de l’Almageste de Ptolémée . Orion est aussi citée dans la Bible (dans les livres de job, 9.9, 38.31-32 et d’amos, 5.8) . Pour la mythologie grecque, elle représente Orion, un chasseur légendaire qui se vantait de pouvoir tuer n’importe quel animal . Dans certaines versions de la légende, il fut tué par le Scorpion, qui a été placé à l’opposé de la voûte céleste par les dieux qui les ont ainsi séparés afin qu’ils ne soient jamais au-dessus de l’horizon en même temps . Il a été également avancé que le nom de la constellation dérive de l’akkadien  Uru-anna (la lumière des cieux).


Cf. les fiches-clées :

Almageste (catalogue céleste de ptolémée) – (Rubrique/Inventaire)
Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), équatoriale – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, galactique, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire) – Les (trois) étoiles du Baudrier (d’orion) – (Rubrique/Inventaire)
Galaxie(Rubrique)(Inventaire) – Notre galaxie, La Voie lactée – (Rubrique)
Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique), Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)
Horizon – (Inventaire) – L’horizon céleste

La Licorne (constellation) – (Rubrique) – Le Lièvre (constellation) – (Rubrique) – Le Scorpion (constellation) – (Rubrique) – Le Taureau (constellation) – (Rubrique) – Les Gémeaux (constellation) – (Rubrique)

Orion (constellation) (rubrique) – Le Baudrier (d’Orion)(Rubrique)

(Chercheurs) Aratos (aratus) de Soles – (Rubrique) – Claude Ptolémée – (Rubrique) – Virgile – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles d’Orion – Wikipedia

Sources :

ВикипедияCatching the light – Google FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Jerry Lodriguss (catching the light) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

X (abréviation)

Planète X (neuvième planète)

x : Fraction molaire (sans unité)

x%

Pourcentage atomique (dans le cas d’atomes)
Pourcentage molaire

X-ray : Rayons X


Cf. les fiches-clées :

Atome – (Rubrique) – (Inventaire) – Atomique (adjectif)
Molaire (adjectif) – Fraction molaire (x, sans unité)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire) – La neuvième planète – (Rubrique)
Pourcentage – (Inventaire), atomique (x%), molaire (x%) 

XCS (abréviation) – XEU (abréviation) – XIP (abréviation) – XMM (abréviation)

(accueil du site – Mathématiques) Fraction

Sources :

Wikipédia

La neuvième planète

Hypothétique planète transneptunienne (ex dixième planète).

Abréviation/Symbole : 9e – X
Appelé aussi : Planète 9, Neuf, X – Phattie – Tyché – Super-Pluton – Nibiru – Perséphone – Némésis (étoile ou naine brune) – Sol B (étoile ou naine brune) – Dixième planète (auparavant) – Pluton (auparavant) – Pallas (auparavant)
Anglais : Planet Nine – Planet X
Chinois : 第九行星 (dì jiǔ xíngxīng) 第九 (neuvième) 行星 (planète) 星 (astre, étoile)
Russe : Девятая планета (devyataya planeta)

Artist’s concept of “Planet Nine,” a hypothesized world about 10 times more massive than Earth that may orbit far from the sun (Caltech/R. Hurt, IPAC) - How Astronomers Could Actually See 'Planet Nine' (Mike Wall) - SPACE.COM

Cette neuvième planète est une planète hypothétique du Système solaire repérée de manière indirecte dont l’existence est suggérée par l’observation de l’orientation de l’orbite de plusieurs objets transneptuniens, fondée sur des observations astronomiques des années 2014-2016 . Elle serait située au-delà de Neptune, et même bien au delà de la ceinture de Kuiper, et donc la neuvième planète du Système solaire tant dans l’ordre de sa découverte qu’en termes de distance au Soleil . À ce titre, elle pourrait être la planète X historiquement recherchée au-delà de Neptune puis Pluton . Des éléments d’une possible existence ont été apportés par le California Institute of Technology en janvier 2016.

Le neuvième rang a longtemps été détenu par Pluton (de 1930 à 2006, reléguée au rang de planète naine) . L’astéroïde Pallas a aussi été désigné en son temps (de 1802 au milieu du XIXe siècle) neuvième planète (il était situé / considéré en sixième position des corps à partir du Soleil) ; c’est le second astéroïde découvert après la planète naine Cérès . La planète naine Sedna, à l’orbite très excentrique à détenu aussi le nom provisoire de 10e planète.

Découverte : Annoncée (officiellement) en 2016, par Konstantin Batygin et Michael E. Brown
Type : Planète géante (tellurique ?)

Domaines :
 Astronomie (observationnelle), planétologie, les planètes, pluton, le système solaire


Cf. les fiches-clées :

Astéroïde – (Rubrique) – (Inventaire)
Astronomie – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique)
California Institute of Technology
La ceinture de Kuiper – (Rubrique) – Cérès, la planète naine – (Rubrique) – Dixième planète – (Rubrique)

La neuvième planète (rubrique)

Neptune, la plus éloignée des planètes détectées du Système solaire – (Rubrique)
Objet céleste – (Inventaire), transneptunien – (Inventaire)
Nibiru – (2) Pallas (astéroïde)(Rubrique) – Planétologie – (Rubrique)  
Planète
 – (Rubrique) – (Inventaire), naine – (Rubrique) – (Inventaire), transneptunienne – (Rubrique) – (Inventaire) – Les planètes
Pluton, la planète naine – (Rubrique) – Sedna (planète naine) – (Rubrique) – Le Soleil, notre étoile – (Rubrique) – Super-Pluton 
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique) – Les planètes du Système solaire – (Inventaire)
Transneptunien (adjectif) – Les transneptuniens (objets célestes)(Inventaire)
Tyché

(Chercheurs) Konstantin Batygin (Константин Батыгин) (astronome russo-américain – 2016) – Michael (Mike) E. Brown (astronome et professeur – 2016)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Portails) Neuvième planète – Wikipédia – (EN) Planet X – Wikipedia

Sources :

ВикипедияCaltech – Ellin Beltz (wikimedia commons) – Google France – Google Traduction – R. hurt (ipac) – Qwant – Le Robert-Dixel MobileSpace.com – Mike Wall (space.com) – Wikimedia Commons – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Rayonnement électromagnétique

Rayonnement décrit sous la forme d’une onde électromagnétique correspondant à la propagation d’un champ magnétique et d’un champ électrique . De rayonner et électromagnétisme.

Anglais : Electromagnetic radiation
Chinois : 电磁波 (diàncíbō) 电磁 (électromagnétique) 波 (ondes)
Russe : Электромагнитное излучение (elektromagnitnoye izlucheniye)

Répartition du rayonnement électromagnétique - Tatoute, Phrood - Wikimedia Commons

Il inclut : Les ondes radio et radar, les ondes infrarouges, la lumière visible, le rayonnement UV, les rayons X et gamma.

Domaines : Électromagnétisme, ondes, radiations, rayonnements


Cf. les fiches-clées :

Champ – (Inventaire), électrique, magnétique – Propagation (d’un champ électrique, d’un champ magnétique)
Électromagnétique (adjectif) – Spectre électromagnétique
Électromagnétisme
Lumière – (Rubrique), visible
Onde – (Inventaire), électromagnétique, infrarouge, radar, radio
Radiation – (Rubrique)
Rayon (faisceau) – (Inventaire), gamma, X
Rayonner

Rayonnement – (Inventaire)électromagnétique (rubrique/inventaire), ultraviolet (UV) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google France – Google TraductionPhrood (Wikimedia Commons) – QwantLe Robert-Dixel Mobile – Tatoute (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Notion d’avancement (chimie)

L’avancement d’une réaction chimique est une grandeur qui permet de décrire l’évolution d’un système chimique au cours d’une transformation chimique . Elle est utilisée dans un tableau descriptif pour suivre l’évolution des quantités de matière des réactifs et des produits au cours de la transformation . De avancer et -ment.

Symbole : 
Appelé aussi : Avancement d’une réaction, de réaction
Anglais : Extent of reaction
Chinois : 反應進度 (fǎnyìng jìndù) 反應 (réaction) 進度 (progrès) 
Russe : Химическая переменная (khimicheskaya peremennaya – variables chimiques)

Avancement d'une reaction chimique - gbm - forum - ilephysique.net

 

L’avancement permet de calculer les quantités de matière des produits et des réactifs restant au cours d’une transformation chimique.

Unité : mol


Cf. les fiches-clées :

mol – Produit – Quantité de matièreRéactif – Réaction chimiqueSystème chimique – Tableau descriptif (chimie)Transformation chimique

Documentation (liens externes) :

Avancement de réaction – Page Wikipédia

Sources :

维基百科ВикипедияGoogle FranceGoogle Traduction  – L’île des sciences physiques (Forum) – Phychim Montaigne – QwantLe Robert-Dixel Mobile – WikipediaWikipédia – Wiktionnaire