KIC 8462852

Une étoile aux variations erratiques de luminosité.

Abréviation/Symbole : WTF
Appelé aussi : L’Étoile de Tabby (tabetha boyajian), de Boyajian – L’Étoile WTF (where’s the flux ?) – La plus mystérieuse étoile de la galaxie (2016) – NGC 6866 – 6866
Anglais : Tabby’s star
Chinois : KIC 8462852
Russe : Звезда Табби (zvezda tabbi)

Dessin d’artiste - Nasa, JPL-Caltech, Vanderbilt University - Aidez les astronomes à étudier « l’étoile la plus mystérieuse de la Galaxie » - FUTURA SCIENCES
dessin d’artiste
KIC 8462852 dans l'infrarouge et l’ultraviolet - Star KIC 8462852 in infrared (2MASS survey) and ultraviolet (GALEX) - Infrared: IPAC/NASA Ultraviolet: STScI (NASA) - WIKIMEDIA COMMONS
dans l’ultraviolet et infrarouge

Constellation : Le Cygne
Distance : 1 480 années-lumière – 454 parsecs
Spécificités : Variations erratiques de luminosité (non périodiques et d’intensités variables, jusqu’à 22%)

Position de l'étoile dans la constellation du Cygne - Map of NGC 6866 - Roberto Mura - WIKIMEDIA COMMONS

Missions : Mission Kepler
Observatoires :
Télescope spatial Kepler

Domaines : Constellation le cygne, étoiles (KIC)


Cf. les fiches-clées :

Étoile – (Rubrique) – Les étoiles – (Inventaire)

KIC (abréviation)
Kepler (mission)(Rubrique)
Kepler (télescope spatial)(Rubrique)
Kepler Input Catalog (KIC, catalogue d’entrées de kepler) – (Inventaire)

Le Cygne (constellation) – (Rubrique)

Mission (spatiale) – (Rubrique/Inventaire), d’exploration – (Inventaire), Kepler – (Rubrique)
Télescope spatial – (Inventaire), Kepler – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Astronome – (Rubrique) – (Inventaire) – Tabetha Suzanne (S.) Boyajian (astronome et professeur d’université américaine)(Rubrique) – Johannes Kepler – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Articles) Aidez les astronomes à étudier « l’étoile la plus mystérieuse de la Galaxie » – FUTURA SCIENCES

Sources :

2MASS – ВикипедияCaltech – FUTURA SCIENCES – GALEX – Google FranceGoogle images – Google TraductionIPAC – JPL (nasa) – Le Robert-Dixel MobileNASA – QwantRoberto Mura (wikimedia commons) – Laurent Sacco (futura sciences) – Stellaruim – STScl (nasa) – Vanderbilt University – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Dénébola (étoile)

Deuxième étoile la plus brillante de la constellation Le Lion.

Abréviation/Symbole : β Leo
Appelé aussi : (β, bêta) Beta Leonis – Denebola – 94 Leo (flamsteed)
Anglais : Denebola
Chinois : 五帝座一 (wǔdì zuò yī)
Russe : Денебола (denebola)

Denebola Star – Tail of the Lion - Astrology King

Son nom Dénébola veut dire queue du lion, car sa position correspond à la queue de la constellation du Lion . Déneb dans la constellation du Cygne a une étymologie similaire.

Température (surface) : 8500 K
Vitesse de rotation : 120 km/s (élevée) 

The history of the star: Denebola - William Tyler Olcott

Domaines : Astrologie, astronomie (observationnelle), constellations


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique) 
Astronomie
 – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique) – Glossaire observatoire (rubrique)
Constellation – (Rubrique) – Les constellations – (Inventaire)
Déneb (étoile alpha cygni) – (Rubrique)

Dénébola (rubrique)

Le Lion (constellation) – (Rubrique) – La Queue du Lion (constellation) (rubrique)

(Chercheurs) Johann Bayer (astronome – 1603) – (Rubrique) – John Flamsteed (1725) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Beta Leonis – Page Wikipedia

Sources :

Astrology King – Википедия – Constellations of Words – Google images – Google Traduction – William Tyler Olcott – Qwant – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Spica (étoile)

Étoile (binaire) la plus lumineuse de la constellation La Vierge . Du latin spica (l’épi, la vierge qui tient un épi dans l’une de ses mains).

Abréviation/Symbole : α Vir
Appelé aussi : Alpha Virginis – (l’) Épi (de la vierge) – Azimech – Spica Virginis (l’épi de la vierge)
Anglais : Spica
Chinois : 角宿一 (jiǎo sù yī)
Russe : Спика (spika)

LA LUNE, SATURNE ET SPICA - universcience.tv

C’est la quinzième étoile la plus brillante du ciel.

Constellation de la Vierge - Les Ailes Immortelles .net - Forum

Appartenance : Le triangle du printemps (avec arcturus et régulus)
Observation :
Constellation La Vierge . Suivre la courbe de la Grande Ourse jusqu’à Arcturus dans le Bouvier, et poursuivre la route jusqu’à l’Épi . L’étoile est périodiquement occultée par la Lune et peut l’être par Mercure ou par Vénus.

Domaines : Astronomie (observationnelle)


Cf. les fiches-clées :

Arcturus (étoile) – (Rubrique)
Astronomie – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique) – Glossaire observatoire (rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), binaire – (Rubrique) – (Inventaire) – Glossaire stellaire (rubrique)

La grande Ourse (constellation) – (Rubrique)
La Vierge (constellation) – (Rubrique)
Le Bouvier (constellation) – (Rubrique)

La Lune, notre satellite naturel – (Rubrique)
Mercure, la plus petite planète du Système solaire – (Rubrique)
Régulus (étoile α leonis, le cœur du lion) – (Rubrique)

SPICA (abréviation)

Système (stellaire, double) Spica – (Rubrique)

Triangle du printemps – (Rubrique) 
Vénus, notre plus proche voisine
 – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Alpha Virginis – Page Wikipedia

Sources :

Википедия – Google images – Google TraductionLes Ailes Immortelles (forum) – Qwant – universcience.tv – Wikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Régulus (étoile)

Étoile (apparente) la plus brillante de la constellation Le Lion, et une des plus brillantes du ciel nocturne.

Abréviation/Symbole : α Leo
Appelé aussi : α Leonis – Le cœur du Lion (constellation) – Étoile royale (perse)
Anglais : Regulus
Chinois : 軒轅十四 (xuānyuán shísì)
Russe : Регул (regul)

Regulus1.jpg - Wikimedia Commons

C’est un système d’étoile triple.

Distance : Environ 77,5 années-lumière de la Terre

LE LION - PETITE CHRONIQUE ZODIACALE DE BERNADETTE - CARL

Appartenances : Le triangle du printemps (avec arcturus et spica)
Histoire :
Régulus est une des quatre étoiles royales des Perses, il y a environ 5 000 ans.

Domaines : Astronomie (observationnelle)


Cf. les fiches-clées :

Arcturus (étoile) – (Rubrique)  
Astronomie
 – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique) – Glossaire observatoire (rubrique)
Étoile
 – (Rubrique) – (Inventaire), apparente, brillante – (Rubrique) – (Inventaire), triple – (Inventaire) – Glossaire stellaire (rubrique)

Le Lion (constellation) – (Rubrique) – La Queue du Lion (constellation) (rubrique)

Régulus (étoile, α leonis le cœur du lion) (rubrique), A – (Rubrique), B – (Rubrique), C – (Rubrique) – Le Système (stellaire, triple) Régulus – (Rubrique)

Spica (étoile α Vir) – (Rubrique)
Triangle du printemps – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияCARL – Google FranceGoogle images – Google TraductionBernadette Jardez (carl) – Qwant – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Scorpion (constellation)

Constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 23 octobre au 29 novembre.

Abréviation/Symbole : Sco
Appelé aussi : (constellation du) Scorpion – Scorpius (latin nominatif) – Scorpii (latin génitif) – Scorpion de feu
Anglais : Scorpius
Chinois : 天蝎座 (tānxiēzuò)
Russe : Скорпион (созвездие) (skorpion, sozvezdiye – constellation)

Scorpius constellation map-fr.png - Wikimedia Commons

Il appartient à l’hémisphère sud céleste, et une grande partie de la constellation est sous l’écliptique.

Constellations voisines : Balance, couronne boréale, sagittaire
Étoiles brillantes :
13
Forme :
 Thorax d’un scorpion très brillant
Hémisphère :
 Sud
Observation : Il se situe entre la Balance à l’ouest et Ophiuchus à l’est, entre 40° Nord et 90° Sud
Position :
 Au sud de l’équateur, avec projection de la Voie Lactée (VL 20)
Type : Zodiacale (Z 9)

ScorpiusCC.jpg - Wikimedia Commons

Origine : À l’origine, la constellation comprenait également la Balance (qui figurait alors les pinces du scorpion) . Le Scorpion est l’objet de plusieurs légendes selon la mythologie grecque : il s’agirait du Scorpion de feu envoyé par Artémis pour tuer le chasseur Orion . Ainsi il se trouve opposé à la constellation Orion, se levant en été lorsqu’Orion se couche . D’autres versions suggèrent qu’Apollon envoya le Scorpion de feu par jalousie envers l’attention qu’Orion portait à Artémis . Il apparait aussi durant la quête de Persée . Scorpion était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.

Le Scorpion désigne également un signe du zodiaque correspondant au secteur de 30° de l’écliptique traversé par le Soleil du 23 octobre au 22 novembre . C’est dans ce sens qu’il sert au repérage des déplacement planétaires, encore utilisé en astrologie.

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), moderne – (Inventaire), zodiacale (Z) – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, galactique, terrestre – (Rubrique) – Sud de l’équateur – (Rubrique/Inventaire)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire) – Le Soleil, notre étoile – (Rubrique)
Galaxie(Rubrique)(Inventaire) – Centre galactique – (Inventaire) – Notre galaxie, La Voie lactée – (Rubrique) – Le centre (galactique) de la Voie Lactée – (Rubrique)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

La Balance (constellation) – (Rubrique)
Le Scorpion (rubrique) – Les pinces du Scorpion – (Rubrique)
Ophiuchus (constellation) – (Rubrique) – Orion (constellation) – (Rubrique) – Persée (constellation) – (Rubrique)

Zodiaque – (Rubrique) – Signe du zodiaque – (Inventaire)

(Chercheurs) Claude Ptolémée – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Scorpion (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Scorpion – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Sculpteur (constellation)

Constellation de l’hémisphère sud, peu lumineuse.

Abréviation/Symbole : Scl
Appelé aussi : (constellation du) Sculpteur – Sculptor (latin nominatif) – Sculptoris (latin génitif) – L’Atelier du sculpteur – Dédale – Icare
Anglais : Sculptor (constellation)
Chinois : 玉夫座 (yùfū zuò)
Russe : Скульптор (созвездие) (skul’ptor, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Sculpteur Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Constellations voisines : Baleine, fourneau, grue, phénix, poisson austral (PsA), verseau
Étoiles : α Scl, β Scl, γ Scl (gamma), δ Scl (delta), R Sculptoris (géante rouge)
Étoiles brillantes :
 0
Forme apparente :
 Lettre y
Hémisphère :
 Sud
Objets : NGC 253, NGC 55
Observation : Entre 50° Nord et 90° Sud
Position :
 Au sud de l’équateur, au sud de l’écliptique, avec projection du pôle sud galactique (PS gal.), de la Voie lactée

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Introduite par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 en même temps que 13 autres pour nommer un pan du ciel austral sans dénomination, elle était originellement nommée L’Atelier du sculpteur avant que son nom soit raccourci . Chez les Grecs, on l’identifie parfois à Dédale ou à Icare.


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), équatoriale – (Inventaire), faible (peu lumineuse) – (Inventaire), moderne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique – Sud de l’écliptique – (Rubrique/Inventaire)
Équateur – (Inventaire), céleste, galactique, terrestre – (Rubrique) – Sud de l’équateur – (Rubrique/Inventaire)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire) – R Sculptoris (géante rouge) 
Galaxie(Rubrique)(Inventaire) – Centre galactique – (Inventaire) – Notre galaxie, La Voie lactée – (Rubrique) – Le centre (galactique) de la Voie Lactée – (Rubrique)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

La Baleine (constellation) – (Rubrique) – La Grue (constellation) – (Rubrique)
Le Fourneau (constellation) – (Rubrique) – Le Phénix (constellation) – (Rubrique) – Le Poisson austral (constellation) – (Rubrique) – Le Sculpteur (rubrique) – Le Verseau (constellation) – (Rubrique)

Pôle – (Inventaire), galactique, nord (terrestre) – (Rubrique), nord galactique (voie lactée), sud (terrestre) – (Rubrique), sud galactique (PS gal., voie lactée) – (Rubrique), sud céleste – (Rubrique/Inventaire)

(Chercheurs) Nicolas-Louis de Lacaille (astronome – 1752) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Sculpteur (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Sculpteur – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Serpent (constellation)

Constellation qui représente le serpent dompté par Ophiuchus (le serpentaire).

Sidney Hall - Urania's Mirror - Taurus Poniatowski, Serpentarius, Scutum Sobiesky, and Serpens.jpg - Wikipedia

Abréviation/Symbole : Ser
Appelé aussi : (constellation du) Serpent – SERPENT – Serpens (latin nominatif) – SERPENS – Serpentis (latin génitif) – Ladon
Anglais : Serpens
Chinois : 巨蛇座 (jù shé zuò)
Russe : Змея (созвездие) (zmeya, sozvezdiye – constellation)

Serpens constellation map-fr.png - Wikimedia Commons

C’est la seule constellation divisée en deux parties : la Tête et la Queue du Serpent sont séparées par l’entreposition d’Ophiuchus, mais leurs étoiles sont nommés comme si elles faisaient partie d’une zone contiguë et la désignation génitive Serpentis est utilisée pour toutes les deux . La Tête du Serpent se trouve principalement dans l’hémisphère céleste nord, la Queue du Serpent essentiellement dans l’hémisphère céleste sud.

Hémisphère : Nord (tête) et Sud (queue)
Observation : Aucune des étoiles du Serpent n’est plus brillante que la 3e magnitude, ce qui rend la constellation assez difficile à discerner.
Position :
 Équatorial (Eq 12), au nord de l’écliptique

Origine : Le Serpent est une constellation ancienne, bien que sa symbolique première soit inconnue . Il s’identifie dans la mythologie grecque soit au serpent qui révéla à Asclépios les secrets de la médecine, soit au serpent qu’Apollon tua dans sa jeunesse, soit à Ladon quand Héraclès l’a tué . En conséquence, il est toujours représenté porté par l’Ophiuchus, celui-ci contrôlant le pouvoir de l’animal . Serpent était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), équatoriale – (Inventaire), zodiacale (Z) – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Désignation génitive
Écliptique – Nord de l’écliptique (terrestre) – (Rubrique/Inventaire)
Équateur – (Inventaire), céleste, galactique, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), de troisième magnitude – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique), Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

Le Serpent (rubrique) – La Tête du Serpent – (Rubrique) – La Queue du Serpent – (Rubrique) 
Ophiuchus (constellation)
 – (Rubrique)

(Chercheurs) Sidney Hall (cartographe britannique) – (Rubrique) – Claude Ptolémée – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Serpent (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Serpent – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionSidney Hall – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia