Triton

Principal satellite naturel de la planète géante gazeuse Neptune.

Du dieu marin, fils de Poséidon et d’Amphithirte, par Camille Flammarion (1880).

Appelé aussi : Neptune 1 (dénomination scientifique)
Anglais : Triton (moon)
Chinois : 海卫一 (hǎi wèi yī) 海 (marin) 卫 (satellite) 一 (1)
Russe : Тритон (спутник) {triton (sputnik) – satellite}

Voyager's View of Triton - Triton: Galleries - NASA

So Long Solid Ground - Triton: Galleries - NASA
vue satellite de la surface de triton
Photo prise par Voyager 2 de Neptune et Triton - NASA / Jet Propulsion Lab — http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA02215 - Wikimedia Commons
véritable photo prise par voyager 2 – triton en contre-bas, neptune au premier plan

Découverte : Le 10 octobre 1846 par l’astronome britannique William Lassell

Domaines : Astronomie, neptune, planétologie, satellites naturels, système neptunien


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Astronomie populaire (ouvrage de camille flammarion, 1880)

Glossaire (inventaire), neptunien (rubrique)

Neptune, l’autre planète bleue (la plus éloignée des planètes authentifiées du système solaire, 8e planète et 4e géante gazeuse) – (Rubrique) – Glossaire neptunien (rubrique)

Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)

Satellite – (Rubrique/Inventaire), artificiel – (Rubrique), naturel
Les satellites artificiels – (Inventaire), de Neptune – (Inventaire), naturels – (Inventaire)

Système – (Inventaire), planétaire – (Inventaire)
Le système neptunien – (Rubrique/Inventaire)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Astronome(Rubrique) – (Inventaire) – (Nicolas) Camille Flammarion (astronome français – 1880)(Rubrique) – William Lassell (FRS) (astronome britannique – 1846) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Dossiers/Articles) …

Sources :

ВикипедияBing – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionJPL (nasa) – Le Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Publicités

1 billion

1 trillion : (équivalent anglais) one trillion

1000 milliard : (synonyme)

1 000 000 000 000 : (synonyme)
1 083 320 000 000 km3 : Volume de la Terre

Mille milliards : (synonyme)


Cf. les fiches-clées :

(chiffre, nombres) – 10 (nombre) – 100 (nombre) – 1000 (nombre)
1 million (nombre)
 – 1 milliard (nombre)

Calculer le volume d’un astre

La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

Sources :

Statistiques mondiales – Wikipédia – Wiktionnaire

1 milliard

1 milliard d’années-lumières : Zone vide de toute galaxie de la constellation de l’Éridan

1 079 252 848,8 km/h : Vitesse de la lumière


Cf. les fiches-clées :

(chiffre, nombres) – 1 million (nombre)

Année-lumière (al) – (Rubrique)
L’Éridan (constellation) – (Rubrique)
Galaxie – (Rubrique) – (Inventaire)
Lumière
 – (Rubrique/Inventaire), dans le vide
Le vide – (Rubrique/Inventaire)spatial – (Rubrique)
Vitesse de la lumièredans le vide (c)
Zone vide de toute galaxie de la constellation de l’Éridan

Sources :

Wikipédia

1 million

1 400 000 km : Diamètre du Soleil


Cf. les fiches-clées :

(nombre) – 10 (nombre) – 100 (nombre) – 1000 (nombre) – 10 000 (nombre) – 100 000 (nombre) – 100 millions (nombre) – 100 Milliards (nombre)

Mesurer le diamètre d’une étoile

Le Soleil, notre étoile – (Rubrique)

Sources :

Wikipédia

1 (chiffre, nombres)

Mercure (premier emplacement planétaire en partant du Soleil)
Nombre d’astronautes israéliens tués lors d’un vol spatial

1 G : L’objet est à son poids habituel
1 g :
Phase 0 d’un vol parabolique
1 mg/kg : Partie par million (ppm, 0,0001 %)
1 μg/kg : Partie par milliard (ppb, 0,0000001 %)
1 ua : (unité astronomique) Distance Terre-Soleil

(1) Ceres : La planète naine Cérès (désignation dans le rang des astéroïdes)

1/16e : Masse d’un atome d’oxygène, le dalton (unité)

1C : First Cambridge Catalogue of Radio Sources (un des catalogues de sources radio de Cambridge)

1:2 : Résonance 1:2 (ceinture de kuiper)

1,3 millions de fois la Terre : Masse du Soleil
1,4 tonnes/m3 : Densité moyenne du Soleil
1,41 × 1030 m3 : Volume du Soleil
~1,5 km : Degrés de variabilité de l’horizon visible en  altitude
1,5-2 g : Phase 5 d’un vol parabolique
1,8 G : L’objet pèse presque le double de son poids
1,8 g : Début / Ressource d’entrée, de sortie / d’un vol parabolique
1,99 × 1030 kg : Masse du Soleil

Domaines : Astronautes, mercure (planète), nombres


Cf. les fiches-clées :

(chiffre, nombres)

1 (abréviation)
1 billion (nombre) – 1 milliard (nombre) – 1 million (nombre)

10 (nombre)
 – 10 millions (nombre) – 10 milliards (nombre)
100 (nombre) – 100 millions (nombre) – 100 milliards (nombre)
1000 (nombre) – Années 1000
10 000 (nombre) – 100 000 (nombre)

Altitude – (Rubrique/Inventaire) 
Astéroïde
 – (Rubrique) – (Inventaire)
Atome – (Rubrique) – (Inventaire)

Catalogue – (Inventaire), de sources radio – (Inventaire)
La ceinture de Kuiper (externe) – (Rubrique)
Cérès, la planète naine – (Rubrique)

Le Dalton (unité) / Dalton (Da)
First Cambridge Catalogue of Radio Sources (1C)
Horizon – (Inventaire)
Mercure, la plus petite planète du Système solaire – (Rubrique)
Nombres (inventaire)
Oxygène – (Rubrique) – Atome d’oxygène – (Rubrique)

PPB (abréviation) – PPM (abréviation)
Les premières fois / Premier – (Inventaire)

Résonance orbitale – (Inventaire), 1:2, 2:5
Le Soleil, notre étoile – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)
Vol – (Rubrique/Inventaire)parabolique – (Rubrique) – Phase 0, Phase 5, Les phases d’un vol parabolique – (Inventaire)

Chercheurs/Spécialistes :

Astronaute – (Rubrique) – (Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(accueil du site – Glossaire scientifique) Partie par milliard (ppb, 0,0000001 %), par million (ppm, 0,0001 %)

Sources & Outils :

Aventures dans l’espace (livre) – Notes – Wikipédia – WordPress (.com)

La planète naine Cérès

Cérès est la plus petite planète naine (cataloguée) du Système solaire et la seule du système interne . De la déesse romaine Cérès.

Symbole : {arc de cercle avec une croix pointant vers le bas, représentant une faucille}
Appelé aussi : (1) Cérès {désignation scientifique} – (1) Ceres {appellation internationale} – Cérès Ferdinandéa (historique) – Héra (historique) – Δήμητρα (Dêmētra, Déméter – grec) – A899 OF – 1943 XB
Anglais : Ceres (dwarf planet)
Chinois : 穀神星 (gǔshénxīng) 穀神 (ceres, personnage mythologique) 星 (astre) 
Russe : Церера (tserera)

Fuzzy color image of Ceres - solarsystem.nasa.gov

Elle est aussi désignée d’astéroïde, le plus gros et le plus massif de la ceinture d’astéroïde du système interne . Elle possède une forme sphérique, une atmosphère ténue contenant de la vapeur d’eau (2014), sa surface est (probablement) composée d’un mélange de glace d’eau et de divers hydrates minéraux (carbonates ou argile), un noyau rocheux, un manteau de glace.

Catégorie : Astéroïde de la ceinture principale, planète naine 
Diamètre :
950 kilomètres
Distance au Soleil : 2,8 UA (années lumière)
Localisation :
Au cœur de la ceinture d’astéroïdes du système interne de notre Système solaire, entre les orbites des planètes Mars et Jupiter.
Magnitude apparente : Entre 6,7 et 9,3 (invisible à l’oeil nu)
Masse : 9,46×1020kg (± 0,04) {le tiers de la masse totale de la ceinture principale}

Ceres Cutaway - Diagramme illustrant la structure géologique de Cérès - Sémhur - Hubble website - Wikimedia Commons

Découverte : Le 1er janvier 1801 par l’astronome Giuseppe Piazzi
Origine du nom : Déesse de la mythologie romaine

Hypothèses : Forme de vie extraterrestre (dans son hypothétique océan d’eau).

Outils : Observatoire de Palerme (Sicile) ; télescopes spatiaux Dawn, Herschel, Hubble
Programmes d’exploration : Dawn


Cf. les fiches-clées :

Année-lumière (UA) 
Astéroïde
– L’astéroïde Junon, Pallas, Vesta – La ceinture d’astéroïdes (ceinture principale)
Atmosphère planétaire, ténue
(cérès) L’atmosphère de Cérès – L’eau sur Cérès – L’océan d’eau de Cérès
Comète – Croûte planétaire
Eau – L’eau sous toutes ses formes – Glace d’eau – Vapeur d’eau
Forme sphérique
Géologie – Déterminer la structure géologique d’un astre distant – Structure géologique
Loi de Titius-Bode (obsolète) – Magnitude d’un astre (apparente) – Minéral – Argile – Carbonate – Hydrate minéral
Noyau atomique, cométaire, planétaire – Étudier le noyau d’une planète – Noyau rocheux
Observatoire de Palerme (Sicile)
Orbite – Méthode de réduction d’orbite – Orbite planétaire 
Planète
Planétologie (rubrique) – Une planète inconnue entre Mars et Jupiter – Planète naineLa planète naine Pluton – La planète Mars, Jupiter – Les planètes (rubrique) – Les planètes naines (inventaire)
Système interne, planétaire
Le Système solaire – L’eau dans le Système solaire – La recherche de la vie dans le Système solaire
Télescope spatial – Télescopes spatiaux (inventaire) – Télescopes spatiaux Dawn, Herschel, Hubble

(Chercheurs) Johann Elert Bode – Johann Daniel-Bode (1768) – Carl Friedrich Gauss – William Herschel (1802) – Heinrich Olbers – Giuseppe Piazzi (1801 – astronome) – Franz Xaver von Zach (1800 – astronome)

(accueil du site – Mathématiques) Forme sphérique – Sphère
(Oseco) L’eau

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia – Caractéristiques physiques – Wikipédia
(histoire – Découverte) Découverte de Cérès – Wikipédia
(histoire – Mythologie) Cérès (Mythologie) – Wikipédia
(EN) Ceres – Nasa
(Animations) Animation of Ceres – JPL/Nasa (gif)(page source)
(Photographies) Dawn Delivers New Image of Ceres – JANUARY 19, 2015 – JPL/Nasa

Sources :

维基百科ВикипедияGoogle FranceGoogle TraductionHubbleSiteJPL (NASA)Lexicon (Wikimedia Commons) – NASA – QwantLe Robert-Dixel MobileSémhur (Wikimedia Commons) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédia – Wiktionnaire – Zodiac-City

Première loi de Kepler

Énoncé de la première loi, la loi des orbites : « Une planète décrit une ellipse dont l’un des deux foyers est occupé par son étoile (le Soleil pour nous) ».

Anglais : First law of Kepler
Chinois : 开普勒第一定律 (kāi pǔ lè dì sān dìnglǜ) 开普勒 (kepler) 第一 (première) 定律 (loi)
Russe : Первый закон Кеплера (pervyy zakon Keplera)

Schéma d'une orbite elliptique, l'excentricité (e) étant très exagérée vis-à-vis de celles des planètes du système solaire - Denys - Wikimedia Commons

En cherchant des règles géométriques pour démontrer la forme ovale de l’orbite des planètes, Kepler imagine un épicycle qui tourne uniformément sur lui-même, et dont le centre E se déplace selon un mouvement non uniforme (illustré par des flèches) le long d’un cercle de référence (déférent).

Histoire : Cette loi élimine l’idée admise depuis les Grecs que le mouvement des planètes était constitué par des cercles ou des sphères (objets dit parfaits)
Parution :
En 1609 en même temps que la deuxième loi, dans Astronomia novae (La nouvelle Astronomie) 


Cf. les fiches-clées :

2nd loi de Kepler3ème loi de Kepler – Les lois de Kepler – Johannes Kepler
Anomalie vraie – Aphélie (Apoastre) – Apside
Demi-grand axe – Demi-petit axe
Déférent – Distance focale – Excentricité (e)
Épicycle – Centre de l’épicycle (E)
Mouvement – Mouvement non uniforme du centre de l’épicycle
Orbite – Foyer orbital – Orbite céleste, elliptique
Périhélie (Périastre)
Planète – Forme ovale de l’orbite des planètes – Mouvement des planètes du Système solaire – Les planètes du Système solaire – Le Système solaire
Rayon vecteur – Notre étoile, Le Soleil

(Ouvrages) Astronomia novae – 1609 (La nouvelle Astronomie)

(accueil du site – Mathématiques) Axe – Cercle – Ellipse – Rayon – Sphère – Vecteur
(ose – Optique) Distance focale

Documentation (liens externes) :

Première loi de Kepler – Wikipédia

Sources :

Denys (Wikimedia Commons) – Éduscol – Frédéric Laroche – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipédia