Turbopause

Zone de transition de l’atmosphère (planétaire), constituant la limite entre la zone en équilibre de mélange et la zone en équilibre de diffusion . Du préfixe Turbo- et du suffixe -pause.

Appelé aussi : La turbopause
Anglais : Turbopause
Chinois : 湍流层 (tuānliú céng)
Russe : Турбопауза (turbopauza)

Sixty-five miles above the Earth, a ghostly swirl of chemicals reveals a mysterious current of air - Image by Miguel Larsen - Probing a mystery at the edge of space - glimpse

La turbopause marque la limite supérieure de la région de l’atmosphère dans laquelle le processus de diffusion turbulente des gaz domine . Ce processus rend le mélange des gaz homogène . Au-dessus de la turbopause, le processus de diffusion moléculaire domine . Ce processus aboutit à une distribution spatiale des composants chimiques non homogène : les gaz légers ont tendance à gagner en altitude tandis que les gaz lourds se concentrent aux altitudes basses . La turbopause se situe à des altitudes différentes selon les composants chimiques . La région dans laquelle le mélange de gaz est homogène est appelée homosphère et celle où le gaz n’est plus homogène est l’hétérosphère . La limite entre ces deux régions, appelée homopause, se situe en-dessous de la turbopause : vers 80 km pour l’hélium et vers 60 km pour l’argon.

Sur Terre la turbopause se situe en général à une altitude d’une centaine de kilomètres . Sur Vénus, l’altitude de la turbopause est estimée entre 120 et 145 kilomètres (en fonction du coefficient de diffusion d’Eddy choisi).

Domaines : Atmosphère, planète terre


Cf. les fiches-clées :

-pause (suffixe)

Altitude – 60, 80, 100, 120, 145 kilomètres d’altitude – Les altitudes basses
Atmosphère – (Rubrique), planétaire – Glossaire atmosphérique (rubrique) – Limites atmosphériques
Composant chimique
Diffusion – (Inventaire), d’Eddy
Distribution spatiale des composants chimiques non homogène
Gaz – (Rubrique/Inventaire), léger – (Inventaire), lourd – (Inventaire) – Diffusion turbulente des gaz – Glossaire gazeux (rubrique) – Mélange homogène des gaz (atmosphériques)
Hétérosphère – (Rubrique/Inventaire) – Homopause – (Rubrique/Inventaire) – Homosphère – (Rubrique/Inventaire)
Molécule – (Inventaire) – Diffusion moléculaire
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) – Atmosphère terrestre – (Rubrique) – Glossaire terrestre (rubrique)
Thermosphère – (Rubrique)

Turbo- (préfixe)
Turbopause terrestre – (Rubrique), vénusienne – (Rubrique)

Vénus, notre plus proche voisine – (Rubrique) – Atmosphère vénusienne – (Rubrique)
Zone en équilibre de diffusion – Zone en équilibre de mélange

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – glimpse – Google FranceGoogle images – Google Traduction – Miguel Larsen – Qwant – Taylor Reeves (glimpse) – Le Robert-Dixel MobileWikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Publicités

Ionosphère

Couche supérieure ionisée de l’atmosphère ; zone de la haute atmosphère (de la Terre ou de certaines planètes) caractérisée par la présence de particules chargées (électrons et ions) formées principalement par photo-ionisation sous l’effet du rayonnement solaire ; en référence à son état de conductibilité électrique qui est caractérisé par une ionisation partielle des gaz . De ion et sphère.

Anglais : Ionosphere
Chinois : 电离层 (diànlí céng)
Russe : Ионосфера (ionosfera)

Relationship of the atmosphere and ionosphere - Wikipedia

Le rayonnement ultraviolet solaire est à l’origine de l’ionosphère . Il réagit sur une partie des molécules atmosphériques en les amputant d’un électron . Un plasma est ainsi créé qui contient des nombres égaux d’électrons et d’ions positifs . L’électron qui est léger reçoit une vitesse considérable de façon que le gaz électronique obtient une température élevée (de l’ordre de mille kelvins) bien au-dessus de celle des ions et des neutres . Il faut donc distinguer, en dehors de la température neutre, ces deux températures plasmatiques . Comme il y a plusieurs espèces d’ions la Composition ionique est un autre paramètre intéressant . Avec la densité électronique, qui est de première importance pour la Propagation des ondes radio, on a donc quatre paramètres caractérisant le plasma ionosphérique.

La densité de l’air qui constitue l’atmosphère diminue à mesure que l’on s’éloigne de la surface du sol . À 60 km d’altitude, la pression de l’air n’est plus que de 2 Pa . L’atmosphère au-delà de 60 km agit comme filtre absorbant du rayonnement solaire, des rayons ultraviolets et X dont l’énergie est complètement absorbée dans la thermosphère . Ainsi la surface terrestre est protégée de ces rayons agressifs dont l’énergie se perd dans des réactions déchirant des molécules (dissociation) ou leur arrachant un électron (ionisation) . La dissociation des molécules fait apparaître des atomes O (provenant de dioxygène O2) d’une part et N (de diazote N2) d’autre part . La plupart de ces derniers disparaissent par formation de molécules NO . Une partie non négligeable de tous ces composants neutres est ionisée de façon qu’il y a au milieu des neutres une population de différents ions et une autre d’électrons libres au même nombre total . Une ionisation très localisée et pendant une très courte durée peut être provoquée par les chutes de météorites . Dans la partie basse de l’ionosphère, la densité de molécules d’air est encore élevée, les collisions entre électrons et ions sont fréquentes ; un électron peut retrouver rapidement un ion positif : la recombinaison est rapide . Dans les couches les plus hautes, la recombinaison est plus lente et l’ionisation ne diminue que lentement après que le rayonnement solaire s’interrompt avec le coucher du Soleil.

En ce qui concerne l’atmosphère neutre on distingue trois régions, à savoir la mésosphère, la thermosphère et l’exosphère.

Couches : D, E, F, F1, F2
Domaines :
 Atmosphère, physique des plasmas, planétologie


Cf. les fiches-clées :

Atmosphère – (Rubrique), neutre – (Rubrique) – Atmosphère VS Ionosphère – Haute atmosphère – (Rubrique)
Conductibilité électrique – Composition ionique – Densité électronique – Dissociation – (Rubrique) – Exosphère – (Rubrique) – Électron – (Rubrique)
Gaz – (Inventaire), électronique
Glossaire orbital (rubrique)
Ion – (Inventaire), positif
Ionisation, partielle des gaz
Kelvin (unité)

Ionosphère (rubrique)

Mésosphère – (Rubrique)
Molécule – (Inventaire), atmosphérique – (Inventaire), NO
Onde radio – Propagation des ondes radio
Particule
 – (Inventaire), chargée – (Inventaire)
Photo-ionisation
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire)
Plasma – (Rubrique/Inventaire), ionosphérique – Physique des plasmas – (Rubrique)
Rayonnement – (Inventaire), solaire – (Rubrique), ultraviolet – (Rubrique), ultraviolet solaire
Température – (Rubrique), neutre, plasmatique
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)
Thermosphère – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Coma

Atmosphère passagère d’une comète qui se forme au passage du périhélie quand le noyau devient actif . De l’anglais coma.

Appelé aussi : Chevelure, Atmosphère cométaire, Nébulosité
Anglais : The coma – Coma (cometary)
Chinois : 彗髮 (huì fà – coma)
Russe : Кома (комета) (koma – kometa)

Structure of Comet Holmes in infrared, as seen by an infrared space telescope - NASA/JPL - Wikimedia Commons

La chevelure d’une comète est constituée de gaz et de particules solides arrachées au noyau . Elle entoure le noyau et se prolonge en traînée lumineuse, s’étirant à l’opposé du Soleil ; la chevelure doit être distinguée de la queue de la comète.

Domaines : Astronomie


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique)

(coma) Les gaz de la coma – Les particules solides de la coma

Comète – (Rubrique) – (Inventaire) – Météorite – (Rubrique) – (Inventaire)
Noyau actif (comète), cométaire – (Inventaire)
Particule – (Inventaire) – Périhélie – Queue (d’une comète) – (Inventaire)

(Ophys) Coma

Documentation (liens externes) :

(Articles) …

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionJPL (NASA) – NASA – QwantWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire