Orbiteur

Partie d’un engin spatial restant sur orbite autour d’un astre pour accomplir une mission ; autour de sa cible . Sonde spatiale orbitale . De orbiter, avec le suffixe -eur.

Appelé aussi : Sonde orbitale
Opposé : Lander (atterrisseur) et Impacteur
Anglais : Orbiter
Chinois : 轨道器 (guǐdào qì)
Russe : Орбитальный аппарат (orbital’nyy apparat)

Mars Reconnaissance Orbiter over Nilosyrtis Mensae - Wikimedia Commons

L’orbiteur présente des avantages par rapport à un lander (atterrisseur) . Il est beaucoup plus facile de placer une sonde spatiale en orbite que de la faire atterrir : la masse nécessaire est plusieurs fois inférieure, car les opérations permettant un atterrissage sur le sol d’une planète sont très délicates . Dans la phase actuelle de l’exploration spatiale, les données scientifiques disponibles sur les planètes sont peu importantes . L’orbiteur peut disposer aujourd’hui d’instruments très performants tels que caméras, radars, spectromètres, magnétomètres, etc. Il peut balayer en quelques jours l’ensemble de la surface d’une planète en obtenant beaucoup d’informations à la fois sur la surface, l’atmosphère (si elle existe) et le sous-sol.

Domaines : Astronautique, exploration (planétaire, spatiale), planétologie


Cf. les fiches-clées :

-eur (suffixe) 
Astre
 – (Rubrique/Inventaire)
Astronautique – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)
Engin spatial – (Rubrique/Inventaire)
Exploration (rubrique), planétaire – (Rubrique)spatiale – (Rubrique)
Impacteur – (Inventaire) – Lander (atterrisseur) – (Inventaire) – Mission (spatiale) – (Rubrique/Inventaire)

Orbit- (préfixe) – Orbital (adjectif)Glossaire orbital (rubrique) – Orbite – (Rubrique) – (Inventaire) – Orbiter (verbe)
(orbiteur)
 Masse d’un orbiteur

Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Sonde spatiale – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Orbite polaire

Orbite dont le plan contient l’axe des pôles du corps principal.

Abréviation/Symbole : PO (anglais)
Opposé : Orbite équatoriale
Anglais : Polar orbit
Chinois : 极轨道 (jí guǐdào) 极 (polaire) 轨道 (orbite)
Russe : Полярная орбита (polyarnaya orbita)

LA TERRE EN 3D DEPUIS L’ESPACE - Cité de l’espace - Toulouse

Orbite inclinée de près de 90 degrés . Les véhicules spatiaux positionnés sur ces orbites survolent ainsi les pôles de l’astre à chaque révolution.

Domaines : Mécanique spatiale


Cf. les fiches-clées :

Axe – (Inventaire)
Corps céleste – (Inventaire) – Corps principal
Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), équatoriale – (Rubrique), polaire (inventaire), polaire elliptique, polaire terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Polaire (adjectif)
Pôle – Axe des pôles
Révolution – Véhicule spatial – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Animations) Animation montrant une orbite polaire (ogg) – Wikimedia Commons

Sources :

ВикипедияCité de l’espace (toulouse) – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionJe comprends… Enfin ! – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Orbite polaire terrestre

Les véhicules spatiaux positionnés sur ce type d’orbite, inclinée de près de 90 degrés, survolent ainsi les pôles de l’astre à chaque révolution.

Appelé aussi : Orbite polaire (généralement)
Opposé : Orbite équatoriale terrestre
Anglais : Earth polar orbit
Chinois : 地球极轨道 (?) (dìqiú jídì guǐdào) 地球 (terre) 极 (polaire) 地 (terrestre) 轨道 (orbite)
Russe : Земли полярной орбите (zemli polyarnoy orbite) Земли (terrestre)

Orbite polaire (PO) - Je comprends… Enfin !

Les orbites polaires terrestres utilisées sont généralement assez basses, avoisinant les 700 kilomètres, car elles permettent de survoler la surface totale de la planète en quelques jours . Elles servent à établir des cartes terrestres et à effectuer de la reconnaissance météorologique . Les satellites d’observation (civils) et de reconnaissance (militaires) se trouvent surtout sur ces trajectoires pour obtenir des mesures exhaustives à intervalles très réguliers.

Domaines : Cartographie terrestre, mécanique spatiale, reconnaissance météorologique


Cf. les fiches-clées :

Cartographie terrestre – (Rubrique) – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), basse – (Rubrique) – (Inventaire)polaire – (Inventaire), polaire lunaire – (Rubrique), polaire martienne – (Rubrique), polaire terrestre (rubrique/inventaire)terrestre basse (LEO) – (Rubrique/Inventaire)

Reconnaissance météorologique – (Rubrique)
Satellite (artificiel) – (Rubrique) – (Inventaire), d’observation (civil) – (Rubrique) – (Inventaire), de reconnaissance (militaire) – (Rubrique) – (Inventaire)
Survol direct
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) – Surface de la Terre – (Rubrique)

Sources :

Google FranceGoogle images – Google TraductionJe comprends… Enfin ! – Qwant – Wikipédia

Orbite géosynchrone

Orbite d’un satellite (artificiel) dont la période de révolution sidérale moyenne est égale à la période de rotation sidérale de la Terre (23 h 56 min 4 s).

Abréviation/Symbole : GSO (anglais)
Anglais : Geosynchronous orbit
Chinois : 地球同步轨道 (dìqiú tóngbù guǐdào) 地球同步 (géosynchrone) 轨道 (orbite)
Russe : Геосинхронная орбита (geosinkhronnaya orbita)

L'orbite géosynchrone est une orbite située à 36000km d'altitude. Le corps possède une période de révolution exactement égale à celle de la période de rotation de la Terre : le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de

Cette orbite est située à une altitude d’environ 35800 km . Le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de stationner au-dessus d’une région fixe de la Terre . Observé à l’oeil nu, la trajectoire du satellite est comme un analemme (en forme de 8).

Orbite géosynchrone - Wikipédia

Domaines : Mécanique spatiale, satellites


Cf. les fiches-clées :

Analemme – Corps céleste – (Inventaire)

Géo- (préfixe) – Géosynchrone (adjectif)

Mécanique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire mécanique (rubrique) , céleste – (Rubrique),  spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), géocentrique – (Inventaire)géostationnaire – (Rubrique), terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Période de révolution sidérale moyenne, de rotation sidérale de la Terre
Révolution (mécanique céleste) – (Inventaire) – Rotation (mécanique)
Satellite – (Rubrique/Inventaire), artificiel – (Rubrique) – (Inventaire)
Synchrone
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique) – Herman (Noordung) Potočnik (ingénieur slovène)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Satellite géostationnaire autour de la Terre (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileTalifero (wikimedia commons) – Tpe Gravitation (e-monsite.com) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Orbite géostationnaire

Orbite (d’un satellite) circulaire géocentrique dans le plan équatorial à 35 786 km d’altitude au-dessus de l’équateur et d’une excentricité orbitale nulle.

Abréviation/Symbole : GEO (anglais) – ГСО (russe) – GTO (anglais)
Appelé aussi : Orbite géosynchrone – Orbite de Clarke – Ceinture de Clarke
Opposé : Orbite basse
Anglais : Geostationary orbit, satellite orbit, Earth orbit
Chinois : 地球靜止軌道 (dìqiú jìngzhǐ guǐdào) 地球靜止 (géostationnaire) 軌道 (orbite, piste)
Russe : Геостационарная орбита (geostatsionarnaya orbita)

Satellite géostationnaire - Académie de DIJON

C’est un cas particulier de l’orbite géosynchrone : son inclinaison est nulle par rapport au plan équatorial . Les satellites disposés sur cette orbite paraissent immobiles par rapport au sol.

Domaines : Mécanique spatiale, navigation
Satellites exemples : GPS


Cf. les fiches-clées :

Altitude – Excentricité orbitale nulle
Équateur, terrestre – (Rubrique)
Géo- (préfixe) – Géostationnaire (adjectif)
Global positioning system (GPS)(Rubrique) – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), basse – (Rubrique) – (Inventaire), circulaire – (Inventaire), de transfert, géocentrique – (Inventaire)géostationnaire (rubrique), géosynchrone, terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Plan équatorial, terrestre – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Vis-à-vis (gif) – Wikimedia Commons – Deux satellites sur la même orbite (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ac-dijon.fr – BestDict-French – ВикипедияBrandir (wikimedia commons) – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionPhysique – Chimie (académie de dijon) – QwantLe Robert-Dixel MobileSciences physiques (académie de dijon) – Loo Kang Wee (Lookang – wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Orbite basse

Orbite dont l’altitude est inférieure à 1000 kilomètres, principalement occupée par les satellites d’observation, les sondes et les stations orbitales.

Abréviation/Symbole : LEO (pour la Terre)
Appelé aussi : Orbite terrestre basse Cf.
Opposé : Orbite haute
Anglais : Low orbit
Chinois : 道近 ? (dào jìn) 近 (bas, près de) 道 (orbite, route)
Russe : Низкая орбита (nizkaya orbita)

L'orbite basse est-elle circulaire ou elliptique - Mustard (Admin) - Le Forum de la conquête spatiale

Domaines : Mécanique spatiale


Cf. les fiches-clées :

Apoastre – Demi-grand axe – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique/Inventaire)basse (rubrique) – (Inventaire), géostationnaire – (Rubrique), terrestre basse (LEO) – (Rubrique), géostationnaire, moyenne, terrestre équatoriale – (ELEO, rubrique/inventaire) – Les orbites basses, terrestres

Orbital (adjectif) – Station spatiale orbitale – (Inventaire)
Périastre
Trajectoire – (Inventaire), elliptique

Sources :

L’EXPLORATION SPATIALE – Le Forum de la conquête spatiale – Google FranceGoogle images – Google TraductionMustard (forum) – Qwant – Wikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Orbite terrestre basse

Zone de l’orbite terrestre allant jusqu’à 2 000 kilomètres d’altitude, située entre l’atmosphère (350 km) et la ceinture de Van Allen (1400 km).

Abréviation/Symbole : LEO (anglais)
Opposé : Orbite terrestre haute (HEO)
Anglais : Low Earth orbit
Chinois : 近地轨道 (jìn dì guǐdào) 地轨道 (orbite terrestre) 近 (bas, près de) 地 (terrestre, sol) 道 (orbite, route)
Russe : Низкая околоземная орбита (nizkaya okolozemnaya orbita) Низкая (bas) околоземная (terrestre) орбита (orbite)

Sunrise To Sunset Aboard The ISS.OGG - Wikipedia

On y retrouve des satellites de télédétection, des satellites de télécommunications ainsi que quelques stations spatiales, dont la Station spatiale internationale . Elle contient les orbites terrestres équatoriales (ELEO), dont l’inclinaison très basse par rapport à l’équateur amène les plus faibles exigences delta-v et permettent d’être revisitées rapidement . Les orbites terrestres situées au-dessus de l’orbite terrestre basse sont l’orbite terrestre moyenne et, encore plus haut, l’orbite géostationnaire . La LEO, avec l’orbite géostationnaire, fait l’objet d’une attention particulière, notamment en ce qui concerne la prolifération des débris spatiaux.

Domaines : Aérospatiale, astronautique


Cf. les fiches-clées :

Aérospatiale – (Rubrique) – Astronautique – (Rubrique)
Atmosphère – (Rubrique), terrestre – (Rubrique)
Ceinture – (Inventaire), de Van Allen – (Rubrique)
Delta-v
Débris spatial – Les débris spatiaux – (Rubrique/Inventaire) – Prolifération des débris spatiaux

Orbite – (Rubrique/Inventaire), basse – (Rubrique) – (Inventaire), géostationnaire – (Rubrique), terrestre – (Rubrique/Inventaire)terrestre basse (rubrique), terrestre équatoriale (ELEO, rubrique/inventaire), terrestre haute (HEO, rubrique), terrestre moyenne (MEO, rubrique) – Les orbites basses, terrestres, terrestres équatoriales

Satellite artificiel – (Rubrique) – (Inventaire), de télécommunications – (Inventaire), de télédétection – (Inventaire)
Station spatiale orbitale – (Inventaire), ISS (station internationale) – (Rubrique)

(Chercheurs) Van Allen

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Portails) Orbite basse – ONERA
(Vidéos) Sunrise To Sunset Aboard The ISS.OGG – Wikimedia Commons

Sources :

ВикипедияGoogle France – Google TraductionONERA – Qwant – Techno-Science.net – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia