Rotation VS Révolution

Une planète exécute une rotation sur elle même et une révolution autour de son étoile (soleil).

Anglais : Rotation versus Revolution
Chinois : 回转 (huízhuǎn – rotation) – 的旋转 (xuánzhuǎn – rotation) – 公转 (gōngzhuàn – révolution) 
Russe : Вращение (vrashcheniye – rotation / révolution)

Rotation vs Revolution - ThingLink - thinglink.com

Anecdote : Une journée sur Vénus dure plus longtemps qu’une année sur cette même planète !

Domaines : Astronomie, mécanique céleste, planétologie, trajectoires


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique) 
Étoile
 – (Rubrique) – (Inventaire)

Mécanique – (Rubrique/Inventaire)céleste – (Rubrique) – Glossaire mécanique (rubrique)

Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique) 
Planète
 – (Rubrique) – (Inventaire)

Révolution (mécanique céleste) – (Inventaire), de la Lune (autour de la Terre), de la Terre (autour du Soleil), de Vénus (autour du Soleil)
Rotation (mécanique)
, d’un astre (sur lui-même), de la Terre (sur elle-même), de Vénus (sur elle-même)

Le Soleil, notre étoile – (Rubrique)
Trajectoire – (Inventaire)
Vénus, notre plus proche voisine – (Rubrique)

(Chercheurs) Florence Porcel (journaliste scientifique)

Documentation (liens externes) :

(Vidéos) Rotation VS Revolution – thinglink

Sources :

ВикипедияFlorence Porcel – Florence Porcel (youtube) – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwant – thinglink – YouTube

Périhélie

Point de l’orbite d’un objet gravitant autour du Soleil, pour lequel la distance des deux corps est la plus petite . Du préfixe Péri- et du grec ancien ἥλιος (hêlios – Soleil).

Appelé aussi : Périastre (quand il s’agit d’une autre étoile) – Périapside (?) (mathématiques)
Anglais :
 Perihelion
Chinois : 近日点 (jìnrìdiǎn) 近 (près) 日 (soleil, jour) 点 (point)
Russe : Перигелий (perigeliy)

Schéma simplifié de l’orbite d’un astre autour du Soleil, montrant ces deux points particuliers que sont l’aphélie et le périhélie (l’ellipticité est volontairement exagérée sur ce schéma) - GifTagger - Wikimedia Commons

Domaines : Astronomie, distances, mécanique céleste, planètes, soleil


Cf. les fiches-clées :

-hélie (suffixe)

Aphélie
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)

Distance – (Rubrique/Inventaire) – Les distances dans l’espace – Unités de distance (inventaire)
Ellipse
Héli- (préfixe) – Hélio- (préfixe)
Mécanique céleste – (Rubrique) – Glossaire mécanique (rubrique)

Objet (spatial) – (Inventaire)
Orbite – (Rubrique) – (Inventaire)

Périapside – Apside – Périgée (lune)

(périhélie) Avance du périhélie de la planète Mercure

Planète – (Rubrique) – (Inventaire)

Le Soleil, notre étoile – (Rubrique) – Glossaire solaire (rubrique)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияВикисловарьGifTagger (wikimedia commons) – Google FranceGoogle TraductionLexique des termes utilisés en astronomie (orion.asso) – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia – WikipédiaWiktionary – Wiktionnaire

Orbiteur

Partie d’un engin spatial restant sur orbite autour d’un astre pour accomplir une mission ; autour de sa cible . Sonde spatiale orbitale . De orbiter, avec le suffixe -eur.

Appelé aussi : Sonde orbitale
Opposé : Lander (atterrisseur) et Impacteur
Anglais : Orbiter
Chinois : 轨道器 (guǐdào qì)
Russe : Орбитальный аппарат (orbital’nyy apparat)

Mars Reconnaissance Orbiter over Nilosyrtis Mensae - Wikimedia Commons

L’orbiteur présente des avantages par rapport à un lander (atterrisseur) . Il est beaucoup plus facile de placer une sonde spatiale en orbite que de la faire atterrir : la masse nécessaire est plusieurs fois inférieure, car les opérations permettant un atterrissage sur le sol d’une planète sont très délicates . Dans la phase actuelle de l’exploration spatiale, les données scientifiques disponibles sur les planètes sont peu importantes . L’orbiteur peut disposer aujourd’hui d’instruments très performants tels que caméras, radars, spectromètres, magnétomètres, etc. Il peut balayer en quelques jours l’ensemble de la surface d’une planète en obtenant beaucoup d’informations à la fois sur la surface, l’atmosphère (si elle existe) et le sous-sol.

Domaines : Astronautique, exploration (planétaire, spatiale), planétologie


Cf. les fiches-clées :

-eur (suffixe) 
Astre
 – (Rubrique/Inventaire)
Astronautique – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)
Engin spatial – (Rubrique/Inventaire)
Exploration (rubrique), planétaire – (Rubrique)spatiale – (Rubrique)
Impacteur – (Inventaire) – Lander (atterrisseur) – (Inventaire) – Mission (spatiale) – (Rubrique/Inventaire)

Orbit- (préfixe) – Orbital (adjectif)Glossaire orbital (rubrique) – Orbite – (Rubrique) – (Inventaire) – Orbiter (verbe)
(orbiteur)
 Masse d’un orbiteur

Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Sonde spatiale – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Orbite géosynchrone

Orbite d’un satellite (artificiel) dont la période de révolution sidérale moyenne est égale à la période de rotation sidérale de la Terre (23 h 56 min 4 s).

Abréviation/Symbole : GSO (anglais)
Anglais : Geosynchronous orbit
Chinois : 地球同步轨道 (dìqiú tóngbù guǐdào) 地球同步 (géosynchrone) 轨道 (orbite)
Russe : Геосинхронная орбита (geosinkhronnaya orbita)

L'orbite géosynchrone est une orbite située à 36000km d'altitude. Le corps possède une période de révolution exactement égale à celle de la période de rotation de la Terre : le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de

Cette orbite est située à une altitude d’environ 35800 km . Le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de stationner au-dessus d’une région fixe de la Terre . Observé à l’oeil nu, la trajectoire du satellite est comme un analemme (en forme de 8).

Orbite géosynchrone - Wikipédia

Domaines : Mécanique spatiale, satellites


Cf. les fiches-clées :

Analemme – Corps céleste – (Inventaire)

Géo- (préfixe) – Géosynchrone (adjectif)

Mécanique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire mécanique (rubrique) , céleste – (Rubrique),  spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), géocentrique – (Inventaire)géostationnaire – (Rubrique), terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Période de révolution sidérale moyenne, de rotation sidérale de la Terre
Révolution (mécanique céleste) – (Inventaire) – Rotation (mécanique)
Satellite – (Rubrique/Inventaire), artificiel – (Rubrique) – (Inventaire)
Synchrone
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique) – Herman (Noordung) Potočnik (ingénieur slovène)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Satellite géostationnaire autour de la Terre (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileTalifero (wikimedia commons) – Tpe Gravitation (e-monsite.com) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Orbite géostationnaire

Orbite (d’un satellite) circulaire géocentrique dans le plan équatorial à 35 786 km d’altitude au-dessus de l’équateur et d’une excentricité orbitale nulle.

Abréviation/Symbole : GEO (anglais) – ГСО (russe) – GTO (anglais)
Appelé aussi : Orbite géosynchrone – Orbite de Clarke – Ceinture de Clarke
Opposé : Orbite basse
Anglais : Geostationary orbit, satellite orbit, Earth orbit
Chinois : 地球靜止軌道 (dìqiú jìngzhǐ guǐdào) 地球靜止 (géostationnaire) 軌道 (orbite, piste)
Russe : Геостационарная орбита (geostatsionarnaya orbita)

Satellite géostationnaire - Académie de DIJON

C’est un cas particulier de l’orbite géosynchrone : son inclinaison est nulle par rapport au plan équatorial . Les satellites disposés sur cette orbite paraissent immobiles par rapport au sol.

Domaines : Mécanique spatiale, navigation
Satellites exemples : GPS


Cf. les fiches-clées :

Altitude – Excentricité orbitale nulle
Équateur, terrestre – (Rubrique)
Géo- (préfixe) – Géostationnaire (adjectif)
Global positioning system (GPS)(Rubrique) – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), basse – (Rubrique) – (Inventaire), circulaire – (Inventaire), de transfert, géocentrique – (Inventaire)géostationnaire (rubrique), géosynchrone, terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Plan équatorial, terrestre – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Vis-à-vis (gif) – Wikimedia Commons – Deux satellites sur la même orbite (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ac-dijon.fr – BestDict-French – ВикипедияBrandir (wikimedia commons) – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionPhysique – Chimie (académie de dijon) – QwantLe Robert-Dixel MobileSciences physiques (académie de dijon) – Loo Kang Wee (Lookang – wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Orbite basse

Orbite dont l’altitude est inférieure à 1000 kilomètres, principalement occupée par les satellites d’observation, les sondes et les stations orbitales.

Abréviation/Symbole : LEO (pour la Terre)
Appelé aussi : Orbite terrestre basse Cf.
Opposé : Orbite haute
Anglais : Low orbit
Chinois : 道近 ? (dào jìn) 近 (bas, près de) 道 (orbite, route)
Russe : Низкая орбита (nizkaya orbita)

L'orbite basse est-elle circulaire ou elliptique - Mustard (Admin) - Le Forum de la conquête spatiale

Domaines : Mécanique spatiale


Cf. les fiches-clées :

Apoastre – Demi-grand axe – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique/Inventaire)basse (rubrique) – (Inventaire), géostationnaire – (Rubrique), terrestre basse (LEO) – (Rubrique), géostationnaire, moyenne, terrestre équatoriale – (ELEO, rubrique/inventaire) – Les orbites basses, terrestres

Orbital (adjectif) – Station spatiale orbitale – (Inventaire)
Périastre
Trajectoire – (Inventaire), elliptique

Sources :

L’EXPLORATION SPATIALE – Le Forum de la conquête spatiale – Google FranceGoogle images – Google TraductionMustard (forum) – Qwant – Wikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Fenêtre de lancement

Période au cours d’une journée pendant laquelle un lancement peut être effectué pour réaliser la mission dans des conditions optimales ; période pendant laquelle un lancement doit être effectué pour réaliser la mission ; capacité de définir une trajectoire permettant de rejoindre un objet cible (planète, altitude orbitale, astéroïde).

Appelé aussi : Fenêtre de tir
Anglais : Launch window
Chinois : 發射窗口 (fāshè chuāngkǒu) 發射 (lancement) 窗口 (fenêtre)
Russe : Стартовое окно (startovoye okno)

Fenêtre de tir pour une orbite GTO / GEO - Je Comprends.. Enfin ! 2010

Domaines : Astronautique, mécanique (céleste, spatiale), technique de vol spatial


Cf. les fiches-clées :

Astronautique – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)

Fenêtre de tir martien

Lancement – (Rubrique) – (Inventaire) – Conditions optimales de lancement

Lanceur spatial – (Inventaire)
Loi (naturelle)(Inventaire)Les lois de Kepler – (Inventaire)
Mécanique – (Rubrique/Inventaire)céleste – (Rubrique), spatiale – (Rubrique) – Glossaire mécanique (rubrique)
Mission (spatiale) – (Rubrique/Inventaire)
Orbite – (Rubrique) – (Inventaire) – Mise en orbite – (Rubrique)
Rendez-vous spatial – (Rubrique) – Trajectoire – (Inventaire)
Vol – (Rubrique/Inventaire), spatial – (Rubrique) – (Inventaire) – Technique de vol spatial

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionJe comprend… Enfin ! – Qwant – Wikipedia维基百科 – Wikipédia