Périhélie

Point de l’orbite d’un objet gravitant autour du Soleil, pour lequel la distance des deux corps est la plus petite . Du préfixe Péri- et du grec ancien ἥλιος (hêlios – Soleil).

Appelé aussi : Périastre (quand il s’agit d’une autre étoile) – Périapside (?) (mathématiques)
Anglais :
 Perihelion
Chinois : 近日点 (jìnrìdiǎn) 近 (près) 日 (soleil, jour) 点 (point)
Russe : Перигелий (perigeliy)

Schéma simplifié de l’orbite d’un astre autour du Soleil, montrant ces deux points particuliers que sont l’aphélie et le périhélie (l’ellipticité est volontairement exagérée sur ce schéma) - GifTagger - Wikimedia Commons

Domaines : Astronomie, distances, mécanique céleste, planètes, soleil


Cf. les fiches-clées :

-hélie (suffixe)

Aphélie
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)

Distance – (Rubrique/Inventaire) – Les distances dans l’espace – Unités de distance (inventaire)
Ellipse
Héli- (préfixe) – Hélio- (préfixe)
Mécanique céleste – (Rubrique) – Glossaire mécanique (rubrique)

Objet (spatial) – (Inventaire)
Orbite – (Rubrique) – (Inventaire)

Périapside – Apside – Périgée (lune)

(périhélie) Avance du périhélie de la planète Mercure

Planète – (Rubrique) – (Inventaire)

Le Soleil, notre étoile – (Rubrique) – Glossaire solaire (rubrique)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияВикисловарьGifTagger (wikimedia commons) – Google FranceGoogle TraductionLexique des termes utilisés en astronomie (orion.asso) – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia – WikipédiaWiktionary – Wiktionnaire

Orbite géosynchrone

Orbite d’un satellite (artificiel) dont la période de révolution sidérale moyenne est égale à la période de rotation sidérale de la Terre (23 h 56 min 4 s).

Abréviation/Symbole : GSO (anglais)
Anglais : Geosynchronous orbit
Chinois : 地球同步轨道 (dìqiú tóngbù guǐdào) 地球同步 (géosynchrone) 轨道 (orbite)
Russe : Геосинхронная орбита (geosinkhronnaya orbita)

L'orbite géosynchrone est une orbite située à 36000km d'altitude. Le corps possède une période de révolution exactement égale à celle de la période de rotation de la Terre : le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de

Cette orbite est située à une altitude d’environ 35800 km . Le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de stationner au-dessus d’une région fixe de la Terre . Observé à l’oeil nu, la trajectoire du satellite est comme un analemme (en forme de 8).

Orbite géosynchrone - Wikipédia

Domaines : Mécanique spatiale, satellites


Cf. les fiches-clées :

Analemme – Corps céleste – (Inventaire)

Géo- (préfixe) – Géosynchrone (adjectif)

Mécanique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire mécanique (rubrique) , céleste – (Rubrique),  spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), géocentrique – (Inventaire)géostationnaire – (Rubrique), terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Période de révolution sidérale moyenne, de rotation sidérale de la Terre
Révolution (mécanique céleste) – (Inventaire) – Rotation (mécanique)
Satellite – (Rubrique/Inventaire), artificiel – (Rubrique) – (Inventaire)
Synchrone
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique) – Herman (Noordung) Potočnik (ingénieur slovène)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Satellite géostationnaire autour de la Terre (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileTalifero (wikimedia commons) – Tpe Gravitation (e-monsite.com) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Orbite géostationnaire

Orbite (d’un satellite) circulaire géocentrique dans le plan équatorial à 35 786 km d’altitude au-dessus de l’équateur et d’une excentricité orbitale nulle.

Abréviation/Symbole : GEO (anglais) – ГСО (russe) – GTO (anglais)
Appelé aussi : Orbite géosynchrone – Orbite de Clarke – Ceinture de Clarke
Opposé : Orbite basse
Anglais : Geostationary orbit, satellite orbit, Earth orbit
Chinois : 地球靜止軌道 (dìqiú jìngzhǐ guǐdào) 地球靜止 (géostationnaire) 軌道 (orbite, piste)
Russe : Геостационарная орбита (geostatsionarnaya orbita)

Satellite géostationnaire - Académie de DIJON

C’est un cas particulier de l’orbite géosynchrone : son inclinaison est nulle par rapport au plan équatorial . Les satellites disposés sur cette orbite paraissent immobiles par rapport au sol.

Domaines : Mécanique spatiale, navigation
Satellites exemples : GPS


Cf. les fiches-clées :

Altitude – Excentricité orbitale nulle
Équateur, terrestre – (Rubrique)
Géo- (préfixe) – Géostationnaire (adjectif)
Global positioning system (GPS)(Rubrique) – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), basse – (Rubrique) – (Inventaire), circulaire – (Inventaire), de transfert, géocentrique – (Inventaire)géostationnaire (rubrique), géosynchrone, terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Plan équatorial, terrestre – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Vis-à-vis (gif) – Wikimedia Commons – Deux satellites sur la même orbite (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ac-dijon.fr – BestDict-French – ВикипедияBrandir (wikimedia commons) – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionPhysique – Chimie (académie de dijon) – QwantLe Robert-Dixel MobileSciences physiques (académie de dijon) – Loo Kang Wee (Lookang – wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Orbite basse

Orbite dont l’altitude est inférieure à 1000 kilomètres, principalement occupée par les satellites d’observation, les sondes et les stations orbitales.

Abréviation/Symbole : LEO (pour la Terre)
Appelé aussi : Orbite terrestre basse Cf.
Opposé : Orbite haute
Anglais : Low orbit
Chinois : 道近 ? (dào jìn) 近 (bas, près de) 道 (orbite, route)
Russe : Низкая орбита (nizkaya orbita)

L'orbite basse est-elle circulaire ou elliptique - Mustard (Admin) - Le Forum de la conquête spatiale

Domaines : Mécanique spatiale


Cf. les fiches-clées :

Apoastre – Demi-grand axe – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique/Inventaire)basse (rubrique) – (Inventaire), géostationnaire – (Rubrique), terrestre basse (LEO) – (Rubrique), géostationnaire, moyenne, terrestre équatoriale – (ELEO, rubrique/inventaire) – Les orbites basses, terrestres

Orbital (adjectif) – Station spatiale orbitale – (Inventaire)
Périastre
Trajectoire – (Inventaire), elliptique

Sources :

L’EXPLORATION SPATIALE – Le Forum de la conquête spatiale – Google FranceGoogle images – Google TraductionMustard (forum) – Qwant – Wikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Fenêtre de lancement

Période au cours d’une journée pendant laquelle un lancement peut être effectué pour réaliser la mission dans des conditions optimales ; période pendant laquelle un lancement doit être effectué pour réaliser la mission ; capacité de définir une trajectoire permettant de rejoindre un objet cible (planète, altitude orbitale, astéroïde).

Appelé aussi : Fenêtre de tir
Anglais : Launch window
Chinois : 發射窗口 (fāshè chuāngkǒu) 發射 (lancement) 窗口 (fenêtre)
Russe : Стартовое окно (startovoye okno)

Fenêtre de tir pour une orbite GTO / GEO - Je Comprends.. Enfin ! 2010

Domaines : Astronautique, mécanique (céleste, spatiale), technique de vol spatial


Cf. les fiches-clées :

Astronautique – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)

Fenêtre de tir martien

Lancement – (Rubrique) – (Inventaire) – Conditions optimales de lancement

Lanceur spatial – (Inventaire)
Loi (naturelle)(Inventaire)Les lois de Kepler – (Inventaire)
Mécanique – (Rubrique/Inventaire)céleste – (Rubrique), spatiale – (Rubrique) – Glossaire mécanique (rubrique)
Mission (spatiale) – (Rubrique/Inventaire)
Orbite – (Rubrique) – (Inventaire) – Mise en orbite – (Rubrique)
Rendez-vous spatial – (Rubrique) – Trajectoire – (Inventaire)
Vol – (Rubrique/Inventaire), spatial – (Rubrique) – (Inventaire) – Technique de vol spatial

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionJe comprend… Enfin ! – Qwant – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Balistique

(adjectif) Relatif à un mouvement ne dépendant que des forces naturelles et principalement des forces de gravitation ; Qui mesure la vitesse et la force d’expansion des projectiles . Du suffixe -ique et du latin moderne baliste, de balista, du grec ballein.

Anglais : Ballistic
Chinois : 弹道的 (dàndào de)
Russe : баллистический (ballisticheskiy)

Espace : Lancement réussi d’une fusée Ariane V depuis le centre spatial de Kourou ! - libertasoccidentalis09 - LIBERTAOCCIDENTALIS09

Domaines : Mécanique spatiale, propulsion


Cf. les fiches-clées :

-ique (suffixe)

Balistique extérieure, terminale – Engin balistique – (Inventaire) – Science balistique – (Rubrique) – Théorie balistique

Expansion  
La force (F, cause modifiant le mouvement d’un point matériel) – (Inventaire), de gravité (gravitation), naturelle
Mécanique spatiale – (Rubrique) – Mouvement – (Rubrique/Inventaire) – Projectile – (Inventaire)
Propulsion – (Rubrique) – Propulsé (adjectif)
Rentré (adjectif) – Vitesse – (Inventaire)

Sources :

L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionLIBERTASOCCIDENTALIS09 – QwantLe Robert-Dixel MobileSÉNAT – WikipédiaWiktionnaire

Assistance gravitationnelle

Principe utilisant l’attraction gravitationnelle d’un astre pour modifier la trajectoire (vitesse et direction) d’un engin spatial (sonde, train) passant à proximité et réduire ainsi la quantité d’ergols embarqués.

Appelé aussi : Appui, Tremplin gravitationnel
Anglais : Gravity assist
Chinois : 重力助推 (zhònglì zhù tuī) 重力 (gravité, pesanteur) 助推 (appui, boost)
Russe : Гравитационный манёвр (gravitatsionnyy manovr)

Rosetta, le magnifique exploit européen - Mouvement Européen France Paris

Toutes les sondes spatiales à destination des corps célestes éloignés de la Terre ont recours à cette méthode.

Assistance gravitationnelle pour augmenter la vitesse - Je comprends… Enfin !

Domaines : Exploration spatiale, mécanique spatiale, planétologie


Cf. les fiches-clées :

Allumage (DV – vol, lancement) 
Astre
 – (Rubrique) – Attraction gravitationnelle d’un astre
Corps céleste, éloigné de la Terre
Direction – (Rubrique) – Engin spatial
Ergol – (Inventaire) – Consommation d’ergols
Exploration spatiale – (Rubrique)

Gravitation – (Rubrique)
Gravitationnel (adjectif) – Attraction, Tremplin gravitationnelle

Mécanique spatiale – (Rubrique)
Périgée, de survol
Planétologie – (Rubrique)
Planète – (Rubrique/Inventaire), arrivée, départ
Rayon sphère influence (Rsph) – Rendez-vous final
Sonde spatiale – (Inventaire)
Sphère influence arrivée, départ
Train spatial – (Inventaire)
Trajectoire – (Inventaire), de Lambert
Vitesse – (Inventaire)

(Chercheurs) Lambert

(accueil du site – Mathématiques) Rayon

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияESA – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionJe comprends… Enfin ! – Mouvement Européen Paris – Qwant – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Aphélie

Point de l’orbite d’un objet spatial gravitant autour du soleil pour lequel la distance des deux corps est maximale . Du grec ancien ἀπό (apó – loin) et ἥλιος (hêlios – soleil).

Opposé : Périhélie
Anglais : Aphelion
Chinois : 遠日點 (yuǎn rì diǎn) 近日點 (périhélie)
Russe : Афелий (afelij)

Aphélie Périhélie Terre Soleil - GifTagger - Wikimedia Commons

Domaines : Astronomie, mécanique (céleste, spatiale)


Cf. les fiches-clées :

Aphélie différentielle

Astronomie – (Rubrique)Glossaire astronomique (rubrique)
Ellipse
Mécanique – (Rubrique/Inventaire)céleste – (Rubrique), spatiale – (Rubrique)
Objet (spatial) – (Inventaire)
Orbite – (Inventaire) – Point orbital
Périhélie
Soleil – (Rubrique) – Glossaire solaire (rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

维基百科Википедия – L’EXPLORATION SPATIALE – GifTagger (wikimedia commons) – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionaryWiktionnaire

Aérofreinage

Utilisation du freinage dû à la traînée aérodynamique pour diminuer la vitesse dans l’atmosphère . Du préfixe Aéro- et de freinage.

Appelé aussi : Freinage atmosphérique
Anglais : Aerobraking
Chinois : 大气阻力 (dàqì zǔlì – freinage atmosphérique) 大气 (atmosphère) 阻力 (résistance)
Russe (Serbe) : Аерокочење (aerokočenje)

Vue d'artiste de l'aérofreinage de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter - NASA/JPL/Corby Waste - Wikimedia Commons

Domaines : Aérodynamique, aéronautique, mécanique spatiale


Cf. les fiches-clées :

Aéro- (préfixe) – Aérocapture – Aérofrein
Aéronautique – (Rubrique) – Glossaire aéronautique (rubrique)
Atmosphère – (Rubrique)
Freinage – (Rubrique/Inventaire), aérodynamique, atmosphérique
Gravitation – (Rubrique) – Appui gravitationnel
Mécanique spatiale – (Rubrique)
Traînée, aérodynamique – Coefficient de traînée
Vitesse – (Inventaire), dans l’atmosphère

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Dossiers) Le freinage atmosphérique – nirgal.net
(Animations) Le freinage atmosphérique – Université de Nantes

Sources :

L’EXPLORATION SPATIALE – Figures Animées pour la Physique (geneviève tulloue) – Google France – Google Traduction – Philippe Labrot (nirgal.net) – NASA – nirgal.net – Qwant – Geneviève Tulloue (université de nantes) – Sciences et techniques (Université de Nantes) – Université de Nantes – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Aérocapture

Capture d’une sonde spatiale dans le champ gravitationnel d’un astre (sur une trajectoire hyperbolique) au cours de laquelle la mise en orbite est accompagnée d’un freinage aérodynamique dans l’atmosphère . Du préfixe Aéro- et de capture.

Anglais : Aerocapture
Chinois : 轨道捕获 (guǐdào bǔhuò – capture orbitale) 捕获 (capturer)
Russe : Использование атмосферы для маневра торможения (ispol’zovaniye atmosfery dlya manevra tormozheniya) использование атмосферы (utiliser l’atmosphère) для (en vue de) маневра торможения (moyen de freinage)

Déroulement d'une aérocapture - Uwe W. - Wikimedia Commons

Domaines : Aérospatiale, astronautique, mécanique céleste / spatiale


Cf. les fiches-clées :

Aéro- (préfixe)
Aérospatiale – (Rubrique) – Glossaire aérospatial (rubrique)
Astre – (Rubrique) – Champ gravitationnel d’un astre
Astronautique – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)
Atmosphère – (Rubrique) – Capture – Champ de gravité
Freinage – (Rubrique/Inventaire), aérodynamique, dans l’atmosphère – Aérofreinage
Mécanique – (Rubrique/Inventaire)céleste – (Rubrique), spatiale – (Rubrique)
Orbite – (Inventaire), d’approche hyperbolique, de transfert, finale – Glossaire orbital (rubrique) – Mise en orbite
Rentrée atmosphérique
Sonde spatiale – (Inventaire)
Trajectoire – (Inventaire), hyperbolique

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

CNRS EDITIONS – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileUwe W. (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Orbite

Trajectoire (circulaire ou elliptique ; courbe fermée) décrite par un astre (un objet céleste, un satellite artificiel) autour d’un autre astre (ou du barycentre d’un système planétaire), sous l’effet de la gravitation (courbures de l’espace-temps dû aux masses des corps) et de forces d’inertie ; par un satellite artificiel, un vaisseau habité, une sonde d’exploration . Du latin orbita (ornière).

Appelé aussi : Trajectoire périodique
Anglais : Orbit
Chinois : 轨道 (力学) {guǐdào – track ; lìxué – mécanique} 轨 (notion de force, de guide) 道 (notion de chemin) 
Russe : Орбита (orbita)

Orbite - Paramètres orbitaux – Bloody-libu - Urhixidur - File Upload Bot - Wikimedia Commons

Une telle trajectoire qui se succède à elle-même est dite périodique.

Les trois lois de Kepler permettent de déterminer par le calcul le mouvement orbital, selon 2 plans (plan de l’orbite et plan de référence) et 6 paramètres (éléments orbitaux) : demi-grand axe, excentricité, inclinaison, longitude du nœud ascendant, argument du périastre et position de l’objet sur son orbite.

Une orbite a généralement la forme d’une ellipse dont l’un des foyers coïncide avec le centre de gravité de l’objet central . D’un point de vue relativiste, une orbite est une géodésique dans l’espace-temps courbe.

Domaines : Exploration spatiale, mécanique (céleste, spatiale), planétologie
Types : Orbite basse, circulaire, d’attente, de Clarke, de dérive, de Lissajous, de Lyapunov, de parking, de périodicité courte, de rebut, de transfert, de transfert de Hohmann, de transfert géostationnaire, elliptique, en halo, géostationnaire, géosynchrone, héliosynchrone, képlérienne, phasée, polaire, stellaire


Cf. les fiches-clées :

Anomalie excentrique (E), moyenne (M), vraie (T) – Relation entre anomalie et rayon
Astre – (Rubrique/Inventaire) – Barycentre – Demi-grand axe
Espace-temps,  courbe (Courbure de l’espace-temps)
Excentricité (e) – Exploration spatiale – (Rubrique) – Géodésique
Gravitation – (Rubrique) – Gravité – (Rubrique) – Centre de gravité
Inertie – Forces d’inertie
Inclinaison (i) – Inclinaison d’un astre (sur son orbite autour d’un autre astre)
(lois) Les 3 lois de Kepler – (Inventaire)Masse – (Rubrique/Inventaire)
Mécanique – (Rubrique/Inventaire)céleste – (Rubrique), spatiale – (Rubrique)
Mouvement – (Rubrique/Inventaire), orbital – Calcul d’un mouvement orbital
Nœud ascendant – Longitude du nœud ascendant (☊)
Objet (spatial) – (Inventaire), central, céleste – (Inventaire) – Position d’un objet sur son orbite

Orbite (rubrique) – (Inventaire), autour de la Lune, basse – (Rubrique) – (Inventaire), circulaire, d’approche hyperbolique, d’attente, de Clarke, de dérive, de la planète Mercure, de Lissajous, de Lyapunov, de parking, de périodicité courte, de rebut, de transfert, de transfert de Hohmann, de transfert, du premier câble, du second câble, du Soleil dans la Voie Lactée, du troisième câble, elliptique – (Inventaire), en halo, finale, géostationnaire – (Rubrique), géosynchrone, héliosynchrone, képlérienne, moyenne, phasée, polaire, stellaire, terrestre – (Rubrique/Inventaire)terrestre basse (LEO) – (Rubrique), terrestre équatoriale – (ELEO, rubrique/inventaire), terrestre haute – (HEO) – (HEO, rubrique), terrestre moyenne (MEO) – (MEO, rubrique) – Les orbites basses, basses terrestres, terrestres équatoriales – Les éléments orbitaux – Plan de l’orbite

Périastre – Argument du périastre
Péricentre – Argument du péricentre – Instant de passage au péricentre
Périhélie – Argument du périhélie (ω)
Périodicité – Période anomalistique, draconitique, sidérale, synodique, tropique
Planétologie – (Rubrique) – Point vernal (♈︎)
Relativité générale – (Rubrique) – Point de vue relativiste
Référentiel – Plan de référence
Rayon (mécanique) – (Rubrique)
Rotation (mécanique), d’un astre, de la Terre, du Soleil sur lui même, du Soleil autour d’un centre, du Système Pluton-Charon
Satellite artificiel – (Inventaire)
Système – (Inventaire) – Système planétaire – (Inventaire), stellaire – (Inventaire) – Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique)
Trajectoire – (Inventaire) – Trajectoire circulaire, de la charge utile, elliptique, hyperbolique, parabolique, périodique

(Chercheurs) Albert Einstein (Orbite de Mercure) – (Rubrique) – Johannes Kepler – (Rubrique)

(accueil du site – Mathématiques)
Cercle
Courbe – Courbe fermée – Courbure
Ellipse – Foyer d’une ellipse
Hyperbole – Parabole – Période – Plan – Point – Rayon (r)

(Ophys) Orbite (yeux)

Documentation (liens externes) :

Page WikipédiaWikipedia page (EN)

Sources :

维基百科ВикипедияBloody-libu (Wikimedia Commons) – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileUrhixidur (Wikimedia Commons) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire