Orbite géostationnaire

Orbite (d’un satellite) circulaire géocentrique dans le plan équatorial à 35 786 km d’altitude au-dessus de l’équateur et d’une excentricité orbitale nulle.

Abréviation/Symbole : GEO (anglais) – ГСО (russe) – GTO (anglais)
Appelé aussi : Orbite géosynchrone – Orbite de Clarke – Ceinture de Clarke
Opposé : Orbite basse
Anglais : Geostationary orbit, satellite orbit, Earth orbit
Chinois : 地球靜止軌道 (dìqiú jìngzhǐ guǐdào) 地球靜止 (géostationnaire) 軌道 (orbite, piste)
Russe : Геостационарная орбита (geostatsionarnaya orbita)

Satellite géostationnaire - Académie de DIJON

C’est un cas particulier de l’orbite géosynchrone : son inclinaison est nulle par rapport au plan équatorial . Les satellites disposés sur cette orbite paraissent immobiles par rapport au sol.

Domaines : Mécanique spatiale, navigation
Satellites exemples : GPS


Cf. les fiches-clées :

Altitude – Excentricité orbitale nulle
Équateur, terrestre – (Rubrique)
Géo- (préfixe) – Géostationnaire (adjectif)
Global positioning system (GPS)(Rubrique) – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), basse – (Rubrique) – (Inventaire), circulaire – (Inventaire), de transfert, géocentrique – (Inventaire)géostationnaire (rubrique), géosynchrone, terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Plan équatorial, terrestre – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Vis-à-vis (gif) – Wikimedia Commons – Deux satellites sur la même orbite (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ac-dijon.fr – BestDict-French – ВикипедияBrandir (wikimedia commons) – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionPhysique – Chimie (académie de dijon) – QwantLe Robert-Dixel MobileSciences physiques (académie de dijon) – Loo Kang Wee (Lookang – wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire