Triton

Principal satellite naturel de la planète géante gazeuse Neptune.

Du dieu marin, fils de Poséidon et d’Amphithirte, par Camille Flammarion (1880).

Appelé aussi : Neptune 1 (dénomination scientifique)
Anglais : Triton (moon)
Chinois : 海卫一 (hǎi wèi yī) 海 (marin) 卫 (satellite) 一 (1)
Russe : Тритон (спутник) {triton (sputnik) – satellite}

Voyager's View of Triton - Triton: Galleries - NASA

So Long Solid Ground - Triton: Galleries - NASA
vue satellite de la surface de triton
Photo prise par Voyager 2 de Neptune et Triton - NASA / Jet Propulsion Lab — http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA02215 - Wikimedia Commons
véritable photo prise par voyager 2 – triton en contre-bas, neptune au premier plan

Découverte : Le 10 octobre 1846 par l’astronome britannique William Lassell

Domaines : Astronomie, neptune, planétologie, satellites naturels, système neptunien


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Astronomie populaire (ouvrage de camille flammarion, 1880)

Glossaire (inventaire), neptunien (rubrique)

Neptune, l’autre planète bleue (la plus éloignée des planètes authentifiées du système solaire, 8e planète et 4e géante gazeuse) – (Rubrique) – Glossaire neptunien (rubrique)

Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)

Satellite – (Rubrique/Inventaire), artificiel – (Rubrique), naturel
Les satellites artificiels – (Inventaire), de Neptune – (Inventaire), naturels – (Inventaire)

Système – (Inventaire), planétaire – (Inventaire)
Le système neptunien – (Rubrique/Inventaire)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Astronome(Rubrique) – (Inventaire) – (Nicolas) Camille Flammarion (astronome français – 1880)(Rubrique) – William Lassell (FRS) (astronome britannique – 1846) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Dossiers/Articles) …

Sources :

ВикипедияBing – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionJPL (nasa) – Le Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Publicités

Notre satellite naturel, La Lune

Satellite (naturel) de la Terre, recevant sa lumière du Soleil ; son aspect vu de la Terre . Du latin luna (lunule – 1080), famille de lucide (lumière).

Symbole : Moon symbol decrescent.svg - Wikimedia Commons
Appelé aussi : Satellite sélène, naturel de la Terre – Terre I – σελήνη (selene, grec) – Luna (latin)
Opposé : Planète, étoile, planétoïde, satellite artificiel
Anglais : The Moon
Chinois : 月球 (yuèqiú)
Russe : Луна (luna)

(face visible) Moon nearside LRO 5000 (reflectance).jpg - Wikimedia Commons

Diamètre : 3474 km (le cinquième plus grand satellite du Système solaire).
Distance à la Terre (moyenne) : 384 467 km

(face cachée) Moon farside LRO 5000.jpg - Wikimedia Commons

Apollo 17 - Shorty Crater - moonpans.com

Structure interne de la Lune - Affiche de la lune.svg - Wikimedia Commons

Domaines : Astronomie (observationnelle), exploration (planétaire, spatiale), satellites naturels
Habitants (futurs) : Astronautes, sélénites, séléniens


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique)
Lunaire (adjectif) – Les cratères lunaires – (Inventaire) – Cycle lunaire – (Rubrique) – Les mers (mares) lunaires – (Inventaire) – Mois lunaire – Terres lunaires – (Inventaire)
Lunaison

Lune (satellite), noire, rousse – Clair, Croissant de lune – Demi-lune – Éclipse de lune – La face cachée de la Lune – (Rubrique), visible de la Lune – La Lune (rubrique) – Nouvelle, Pleine lune

Satellite naturel – (Inventaire)
Sélène / sélénite (adjectif)
Le Système Terre-Lune – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(accueil du site – Mathématiques) Lunule
(Ophys) Lunule
(Oseco) Jardiner avec la Lune

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

40_A17shorty (Club Doctissimo) – ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Satellite

Corps céleste ou engin spatial gravitant (orbitant) autour d’un astre . Du latin satelles (compagnon).

Appelé aussi : Lune (satellite naturel) – Sonde (satellite d’exploration)
Anglais : Satellite
Chinois : 卫星 (wèixīng – homonymie)
Russe : Сателлит (satellit)

Jupiter monolith, 7 of 7. Monolith ends perpendicular to moon orbits. It has rotated 90 degrees since the first scene - Joe Bisdin - 2001: A False Flag Odyssey

Domaines : Aérospatiale, astronautique, astronomie, mécanique, planétologie
Origines : Vers 1265 pour le mot latin ; 1665 pour le sens de corps céleste ; 1964 dans le bâtiment (terminal d’aéroport).


Cf. les fiches-clées :

Aérospatiale – (Rubrique) – Glossaire aérospatial (rubrique)
Astre – (Rubrique/Inventaire)
Astronautique – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Corps céleste – (Inventaire) – Engin spatial – (Rubrique/Inventaire)
Gravitation – (Rubrique) – Graviter (verbe)
Lune – La Lune, notre satellite naturel – (Rubrique) – Glossaire sélène (rubrique)
Mécanique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire mécanique (rubrique)
Orbite – (Rubrique) – (Inventaire) – Glossaire orbital (rubrique) – Orbiter (verbe)
Planétologie – (Rubrique)

Satellite (adjectif) – Liaison satellite
Satellite artificiel – (Rubrique) – (Inventaire) – Satellite naturel (lune) – (Inventaire)

Sonde spatiale – (Inventaire)

(accueil du site – Linguistique) Satellite (Syntaxe) – Syntagme
(Ophys)
 ADN satellite – Veines satellites
(Oseco)
 Satellite (Urbanisme) – Satellite (insecte)
(Ose) Satellite (haut-parleur)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Portails) Satellite – Astronomie et astronautique – Page Wikipedia
(Fiches) Terminal satellite – Wikipedia

Sources :

2001: A False Flag Odyssey – Википедия – Joe Bisdin – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel Mobile – Wikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Sonde spatiale

Engin non habité destiné à explorer l’espace hors de la gravisphère terrestre ou à évoluer à la limite de celle-ci.

Abréviation : АМС (russe)
Appelé aussi : Satellite, orbiteur
Anglais : Space probe – Robotic spacecraft
Chinois : 空间探测器 (kōngjiān tàncè qì) 空间探 (exploration spatiale) 测器 (détecteur)
Russe : Автоматическая межпланетная станция ( – station interplanétaire automatique)

Maquette des sondes Voyager - PD-NASA - Wikimedia Commons

Domaines : Engins spatiaux, exploration spatiale


Cf. les fiches-clées :

Engin spatial – (Rubrique/Inventaire) – L’Espace – (Rubrique/Inventaire) – Exploration spatiale – (Rubrique) – Lander (atterrisseur) – (Inventaire) – Orbiteur – (Inventaire) – Pénétrateur – (Inventaire) – Rover – (Rubrique/Inventaire) – Satellite artificiel – (Rubrique) – (Inventaire)

Sonde atmosphérique – (Inventaire)  
Sondes spatiales (inventaire)
, orbitale – (Inventaire) – Les sondes spatiales

La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) – Gravisphère terrestre

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google France – Google TraductionNASA – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Orbite géosynchrone

Orbite d’un satellite (artificiel) dont la période de révolution sidérale moyenne est égale à la période de rotation sidérale de la Terre (23 h 56 min 4 s).

Abréviation/Symbole : GSO (anglais)
Anglais : Geosynchronous orbit
Chinois : 地球同步轨道 (dìqiú tóngbù guǐdào) 地球同步 (géosynchrone) 轨道 (orbite)
Russe : Геосинхронная орбита (geosinkhronnaya orbita)

L'orbite géosynchrone est une orbite située à 36000km d'altitude. Le corps possède une période de révolution exactement égale à celle de la période de rotation de la Terre : le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de

Cette orbite est située à une altitude d’environ 35800 km . Le corps se déplace en suivant la rotation de la Terre, ce qui lui permet de stationner au-dessus d’une région fixe de la Terre . Observé à l’oeil nu, la trajectoire du satellite est comme un analemme (en forme de 8).

Orbite géosynchrone - Wikipédia

Domaines : Mécanique spatiale, satellites


Cf. les fiches-clées :

Analemme – Corps céleste – (Inventaire)

Géo- (préfixe) – Géosynchrone (adjectif)

Mécanique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire mécanique (rubrique) , céleste – (Rubrique),  spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), géocentrique – (Inventaire)géostationnaire – (Rubrique), terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Période de révolution sidérale moyenne, de rotation sidérale de la Terre
Révolution (mécanique céleste) – (Inventaire) – Rotation (mécanique)
Satellite – (Rubrique/Inventaire), artificiel – (Rubrique) – (Inventaire)
Synchrone
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique) – Herman (Noordung) Potočnik (ingénieur slovène)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Satellite géostationnaire autour de la Terre (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileTalifero (wikimedia commons) – Tpe Gravitation (e-monsite.com) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Orbite géostationnaire

Orbite (d’un satellite) circulaire géocentrique dans le plan équatorial à 35 786 km d’altitude au-dessus de l’équateur et d’une excentricité orbitale nulle.

Abréviation/Symbole : GEO (anglais) – ГСО (russe) – GTO (anglais)
Appelé aussi : Orbite géosynchrone – Orbite de Clarke – Ceinture de Clarke
Opposé : Orbite basse
Anglais : Geostationary orbit, satellite orbit, Earth orbit
Chinois : 地球靜止軌道 (dìqiú jìngzhǐ guǐdào) 地球靜止 (géostationnaire) 軌道 (orbite, piste)
Russe : Геостационарная орбита (geostatsionarnaya orbita)

Satellite géostationnaire - Académie de DIJON

C’est un cas particulier de l’orbite géosynchrone : son inclinaison est nulle par rapport au plan équatorial . Les satellites disposés sur cette orbite paraissent immobiles par rapport au sol.

Domaines : Mécanique spatiale, navigation
Satellites exemples : GPS


Cf. les fiches-clées :

Altitude – Excentricité orbitale nulle
Équateur, terrestre – (Rubrique)
Géo- (préfixe) – Géostationnaire (adjectif)
Global positioning system (GPS)(Rubrique) – Mécanique spatiale – (Rubrique)

Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), basse – (Rubrique) – (Inventaire), circulaire – (Inventaire), de transfert, géocentrique – (Inventaire)géostationnaire (rubrique), géosynchrone, terrestre – (Rubrique/Inventaire)

Plan équatorial, terrestre – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

(Chercheurs) Sir Arthur Charles Clarke (auteur) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Animations) Vis-à-vis (gif) – Wikimedia Commons – Deux satellites sur la même orbite (gif) – Wikimedia Commons

Sources :

ac-dijon.fr – BestDict-French – ВикипедияBrandir (wikimedia commons) – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionPhysique – Chimie (académie de dijon) – QwantLe Robert-Dixel MobileSciences physiques (académie de dijon) – Loo Kang Wee (Lookang – wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire