Principe d’incertitude

Pour une particule massive donnée, on ne peut pas connaître simultanément (impossibilité fondamentale à démontrer) sa position et sa vitesse avec une précision supérieure à un certain seuil (soit on peut connaître précisément sa position contre une grande incertitude sur la valeur de sa vitesse, soit on peut connaître précisément sa vitesse contre une grande incertitude sur la valeur de sa positon).

Appelé aussi : Principe d’incertitude de Heisenberg (origine) – Principe d’indétermination – Théorème d’indétermination (démontré par des équations)
Anglais : Uncertainty principle
Chinois : 不确定性原理 (bù quèdìng xìng yuánlǐ) 不确定性 (incertitude) 原理 (principe)
Russe : Принцип неопределённости (printsip neopredelonnosti)

Onde Corpuscule (a-onde, b-paquet, c-corpuscule) - Korrigan - Magnus Manske - Wikipedia commons

Pour posséder une fréquence et un vecteur d’onde, un objet doit avoir une certaine extension en espace et en temps . Un objet quantique ne peut donc être ni parfaitement localisé, ni avoir une énergie parfaitement définie.

Si on renonce à considérer la particule en tant qu’objet corpusculaire, l’énoncé de ce principe devient plus intuitif . L’objet quantique ayant une certaine extension dans l’espace et une certaine durée de vie en temps, on le représente alors, non plus par un ensemble de valeurs scalaires (position, vitesse), mais par une fonction décrivant sa distribution spatiale . Toute l’information relative à la particule est contenue dans cette fonction d’onde . Les mesures scalaires effectuées sur cette particule consistent à extraire seulement une partie de cette information, par l’intermédiaire d’opérateurs mathématiques.

L’onde étant de fréquence pure, son impulsion est définie mais elle n’est pas localisée dans l’espace . Inversement, le corpuscule est localisé mais n’a pas de fréquence déterminée . Le cas général est celui du paquet d’onde qui est distribué en fréquence comme en espace . Du fait de la dualité entre les deux représentations l’étalement spatial est inversement proportionnel à l’étalement fréquentiel.

Histoire : Ce principe fut énoncé au printemps 1927 par Heisenberg (débuts de la mécanique quantique) – Le terme incertitude est le terme historique pour ce principe.
Domaines : Mécanique quantique


Cf. les fiches-clées :

Corpuscule – Propriété corpusculaire
Delta (Δ) – Distribution spatiale – Dualité onde-corpuscule – Espace (dimensionnel)
Énergie – Fondamental – Fréquence – Impulsion
Matière – Nature quantique de la matière 
Mécanique
– Mécanique classique, quantique
Objet physique – Objet corpusculaire, quantique – Définition énergétique d’un objet quantique – Localisation d’un objet quantique
Onde – Fonction d’onde – Paquet d’onde – Propriété ondulatoire 
Particule
– Particule massive – Particules (rubrique) – Position d’une particule – Vitesse d’une particule
Position – Principes (rubrique)
Quantum – Quantique
Scalaire – Mesure scalaire – Valeur scalaire
Seuil – Temps – Vecteur d’onde – Vitesse

(Chercheurs) Louis Victor De Broglie – Albert Einstein – Werner Heinenberg (1927) – Max Planck

(accueil du site – Glossaire scientifique) Principe – Théorème – Théorie
(accueil du site – Mathématiques) Opérateur mathématique

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia – Wikipedia page (EN)

Sources :

维基百科ВикипедияGoogle TraductionKorrigan (Wikipedia Commons) – Magnus Manske (Wikipedia Commons) – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipediaWikipédia

La troisième loi de Newton

Lorsqu’un solide S1 (premier corps/objet) exerce une force (F1) sur un solide S2 (deuxième corps/objet), le solide S2 exerce (simultanément) sur le solide S1 la force directement opposée (force vectorielle 2 = – force vectorielle 1) {ainsi les forces vectorielles 1 et 2 sont opposées en direction}.

Appelé aussi : Principe des interactions réciproques
Anglais : Newton’s Third Law
Chinois : 牛顿第三定律 (niúdùn dì sān dìnglǜ) 牛顿 (newton) 第三定律 (troisième loi) 三定律 (trois lois)
Russe : Третий закон Ньютона (Tretiy zakon N’yutona)

3ème loi de Newton = Principe des interactions réciproques - LP104 - centerblog.net

« Lex III: Actioni contrariam semper et æqualem esse reactionem: sive corporum duorum actiones in se mutuo semper esse æquales et in partes contrarias dirigi. » Isaac Newton

Domaines : Physique


Cf. les fiches-clées :

1ère loi de Newton2nd loiLoi de la gravitation universelle – Les lois de NewtonIsaac Newton
Corps
Force – Force opposée, vectorielle
Interaction – Solide

(accueil du site – Mathématiques) Direction – Vecteur

Sources :

Éduscol – Google FranceGoogle TraductionÉtudiants L1 BGPC-UPMC (Center Blog) – QwantLe Robert-Dixel MobileLaurence Tresse (LAM, Astronome) – UFE-OBSPM

La première loi de Newton

(dans un référentiel galiléen) un corps qui ne subit pas de force (le centre d’inertie G d’un solide soumis à un ensemble de forces dont la somme vectorielle est nulle) est, soit au repos (vitesse nulle), soit animé d’un mouvement rectiligne et uniforme (en ligne droite avec une vitesse constante, non nulle ; le vecteur vitesse demeure constant).

Appelé aussi : Principe de l’inertie
Anglais : Newton’s First Law (of motion)
Chinois :
牛顿第一定律 (niúdùn dì yī dìnglǜ) 牛顿 (newton) 第一定律 (première loi) 一定律 (une loi)
Russe : Первый закон Ньютона (pervyy zakon n’yutona)

Première ou deuxième loi de Newton ? - Sciences physiques & chimiques fondamentales et appliquées - D. et R. Tournier - Académie de Poitiers .fr

« Lex I: Corpus omne perseverare in statu suo quiescendi vel movendi uniformiter in directum, nisi quatenus a viribus impressis cogitur statum illum mutare. » Isaac Newton

Formule : ∑→F=→0 => →v=→Cte
Domaines :
Physique
Origine :
 Initialement formulée par Galilée


Cf. les fiches-clées :

2nd loi de Newton3ème loi de NewtonLoi de la gravitation universelle – Les lois de Newton 

Corps – (Inventaire) – Force – (Inventaire)
Inertie –  Centre d’inertie (G) – Principe de l’inertie, d’inertie de Descartes
Mouvement – (Rubrique/Inventaire), rectiligne, uniforme
Physique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire physique (rubrique)
Référentiel – (Rubrique/Inventaire) – Référentiel galiléen (terrestre)
Solide – (Inventaire), (adjectif) – (Rubrique)
Vitesse – (Inventaire) – Vecteur-vitesse (→v) – Vitesse nulle

(Chercheurs) René Descartes – (Rubrique) – Galilée – Isaac Newton (astronome) – (Rubrique)

(Accueil du site – Mathématiques) Somme vectorielle – Vecteur

Sources :

Académie de Poitiers (Espace pédagogique) – Éduscol – Google FranceGoogle TraductionLAM – QwantD. et R. Tournier (Professeurs de Sciences Physiques – Angoulème) – Laurence Tresse (LAM, Astronome) – UFE-OBSPM

Principe fondamental de la statique

Ce principe exprime les conditions d’équilibre d’un solide indéformable (objet immobile, système mécanique) dans un référentiel (galiléen) . (Le mouvement du solide est uniformément rectiligne, l’effet des efforts extérieurs qui s’appliquent sur lui est nul / somme des forces extérieures nulle et somme des moments extérieurs nulle /, son moment dynamique est nul en tous points, son accélération linéaire et son accélération angulaire sont nulles).

Abréviation : PFS
Anglais : Fundamental Principles of statics
Chinois : 静力学的基本原理 (jìng lìxué de jīběn yuánlǐ) 静力 (statique) 学的基本原理 (les principes de base de la science)
Russe : Фундаментальный принцип статики (fundamental’nyy printsip statiki) (?)

Principe fondamental de la statique - Dessineux.pam.free.fr - Tge Hanzelet (et 1ge) - pierreprovot.wordpress.com

Énoncé (théorème) : Si un système mécanique est en équilibre dans un référentiel galiléen, l’effet des efforts extérieurs qui s’appliquent sur lui est nul (somme des forces extérieures nulle et somme des moments extérieurs nulle).

Principes à appliquer : Isolement d’un système matériel (bien repérer la frontière de l’isolement), bilan des actions mécaniques (B.A.M.E.) permettant de définir les torseurs des actions extérieures, énumération des actions extérieures, dénomination de ces actions, description de ces actions (torsorielle, vectorielle, des composants dans le repère propre à chaque action, des composants dans le repère commun à toutes les actions).

Domaines : Dynamique, mécanique statique


Cf. les fiches-clées :

Accélération (a, →a) (variation de vitesse) – (Rubrique/Inventaire), angulaire (α), linéaire
Action – (Inventaire), extérieure
Couple, extérieur
Description – (Inventaire), torsorielle, vectorielle
Dynamique (relation entre actions et mouvement) – (Rubrique) – Moment dynamique – Principe fondamental de la dynamique (PFD)
Équilibre – Conditions d’équilibre – Déterminer les conditions d’équilibre
La force (F, cause modifiant le mouvement d’un point matériel) – (Inventaire) – Force extérieure – (Inventaire) – Moment d’une force (F)
Hypothèse – (Inventaire),d’un problème plan – Simplification plane
Mécanique – (Rubrique/Inventaire), statique – (Rubrique) – Action mécanique – (Inventaire), extérieure (A.M. ext.)Glossaire mécanique (rubrique)
Mouvement – (Rubrique/Inventaire), rectiligne uniforme – Lois du mouvement de Newton

Principe – (Inventaire), fondamental – (Inventaire)

Repère galiléen
Le référentiel (R, point de vue) – (Rubrique/Inventaire), galiléen (terrestre) – (Inventaire)
Solide (S, adjectif) – (Rubrique), indéformable
La statique – Moment statique – Statique graphique
Système – (Inventaire), matéliel S, mécanique
Théorème – (Inventaire), de la résultante statique, du moment statique
Torseur d’une action extérieure, statique

(accueil du site – Mathématiques) Torseur – Vecteur

Documentation (liens externes) :

Page wikipédia
(Vidéos applicatives) Système isolé soumis à deux forces – Tge Hanzelet… à trois forces

Sources :

Google FranceGoogle TraductionPierre Provot (Youtube) – QwantLe Robert-Dixel MobileTge Hanzelet (et 1ge) – Wikipédia – YouTube

Principe fondamental de la dynamique

(cas général) Le torseur dynamique et, la somme des torseurs des actions extérieures, composent l’énoncé du théorème général (du principe fondamental de la dynamique).

Abréviation : PFD
Appelé aussi : Relation fondamentale de la dynamique (RFD)
Anglais : Fundamental Principles of Dynamics
Chinois : 动力学的基本原理 (dònglì xué de jīběn yuánlǐ – les principes de base de la dynamique) 动力学的 (dynamique) 原理 (principe)
Russe : Фундаментальный принцип динамики (Fundamental’nyy printsip dinamiki) 

Cours Dynamique Pfdgeneral3 - dessineux.pam.free.fr - pierreprovot.wordpress.com

Énoncé : ∑{τ(Ext → S)}={D(S/Rg)}
Origine :
Dérive de la deuxième loi de Newton, découle du principe des puissances  virtuelles.


Cf. les fiches-clées :

La deuxième loi de Newton
Dynamique – Principe fondamental de la dynamique du solide, en rotation, en translation (rectiligne)
Mécanique – Actions mécaniques extérieures
Mouvement – Théorème de la quantité de mouvement
Point matériel – Point matériel en mouvement  circulaire
Rotation – Formulation générale
Solide – Solide en rotation autour d’un axe fixe
(principe) Notion de principe – Principe d’Alembert – Principe des puissances virtuelles – Principes (rubrique)
Référentiel – Référentiels non galiléens
Torseur – Dynamique avec les torseurs – Torseur des actions mécaniques extérieures – Torseur dynamique
Translation

La statique – Principe fondamental de la statique
Système matériel (S)

(accueil du site – Glossaire scientifique) Principe
(accueil du site – Mathématiques) La Somme ou sommation (∑)

Documentation (liens externes) :

Cas général – Tge Hanzelet – Page Wikipédia – Principe fondamental de la dynamique en translation – Wikipédia – … en rotation – Wikipédia Liens externes (Vidéos) : PFD Cas général – Youtube

Sources :

Google FranceGoogle TraductionPierre Provot (Youtube) – QwantLe Robert-Dixel MobileTge Hanzelet (et 1ge) – WikipédiaWiktionnaire – YouTube

Principe d’équivalence

Égalité « concrète » entre la masse inertielle (résistance d’un corps au mouvement) et la masse gravitationnelle (charge de la force de gravitation) {à un facteur 10-12 près}.

Abréviation : PE
Appelé aussi :
Principe d’équivalence Galiléen
Anglais : Equivalence principle
Chinois : 等效原理 (děng xiào yuánlǐ) 等效 (équivalent) 原理 (principe)
Russe : Принцип эквивалентности (Printsip ekvivalentnosti)

The Equivalence Principle - if one is locked in an box, with no windows - Frigg - MnSU Astronomy Group

{Accélération et gravitation} Selon Albert Einstein, les lois physiques sont identiques dans un « référentiel accéléré » et dans un « champ gravitationnel », dans une région suffisamment petite (où la gravitation est faible) . Les vérifications expérimentales et observationnelles des 3 principes d’équivalence (faible, d’Einstein et fort) doivent permettre, par leur précision croissante, l’élimination des théories de la gravitation non conformes à la réalité (relativité de l’accélération).

Outils : Balance à torsion, interférométrie à onde de matière, relativité générale.


Cf. les fiches-clées :

Accélération
Attraction – Attraction gravitationnelle (notion)
Balance à torsion
Dynamique – Principe fondamental de la dynamique – Relation fondamentale de la dynamique
ForceForce de gravité – Forces d’inertie
Gravitation – Expression de la gravitation – Loi de la gravitation universelle – Théories de la gravitation, de Newton
Influence gravitationnelle de la Terre – Potentiel gravitationnel
Gravité – Champ de gravité (gravitationnel)
Inertie – Interférométrie à onde de matière
Lois physiques (rubrique)
Masse – Masse inerte (inertielle), grave, gravitationnelle – Rapport entre la masse inertielle et la charge électrique
Mouvement
Principes (rubrique) – Principe d’équivalence à l’échelle atomique, d’Einstein, faible, fort
Relavité – Relativité de l’accélération – Relativité générale
Référentiel – Référentiel accéléré
Vérification expérimentale, observationnelle

(Chercheurs) Friedrich Wilhelm Bessel (1832) – Branginsky (1971) – Dicke (1964) – Albert Einstein – Eöt-Wash (1987) – Loránd Eötvös (1908) – Galileo Galilei (1610) – Krotkov (1964) – Isaac Newton (1680) – Panov (1971) – Roll (1964) – David Scott (1971) – Simon Stevin (1586)

(Accueil du site) Projection (mathématiques)

Documentation (liens externes) :

Démonstration – AstroΦ – Page Wikipédia

Sources :

AstroΦ – BestDict-French – BestDict-Russian – Google France – Google Traduction – MnSU Astronomy Group – ONERA – Qwant – Le Robert-Dixel Mobile – Wikipédia