Rayonnement ultraviolet

Rayonnement électromagnétique dont les longueurs d’onde sont comprises entre celles du rayonnement visible et celles du rayonnement X.

Abréviation/Symbole : UV
Appelé aussi : Ultraviolet (rayonnement) – Lumière noire
Opposé : Infrarouge
Anglais : Ultraviolet
Chinois : 紫外线 (zíwàixiàn)
Russe : Ультрафиолетовое излучение (ul’trafioletovoye izlucheniye)

Jupiter.Aurora.HST.UV.jpg - Wikimedia Commons

Domaines : Physique


Cf. les fiches-clées :

Longueur d’onde – (Inventaire) – Physique – (Rubrique/Inventaire)

Rayonnement – (Inventaire), électromagnétique – (Rubrique) – (Inventaire)infrarouge – (Rubrique)ultraviolet (rubrique), ultraviolet extrême, ultraviolet solaire, visible – (Rubrique), X – (Rubrique)

Ultraviolet (adjectif) – Ultraviolet A (UV-A), B (UV-B), C (UV-C)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google France – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Rayonnement électromagnétique

Rayonnement décrit sous la forme d’une onde électromagnétique correspondant à la propagation d’un champ magnétique et d’un champ électrique . De rayonner et électromagnétisme.

Anglais : Electromagnetic radiation
Chinois : 电磁波 (diàncíbō) 电磁 (électromagnétique) 波 (ondes)
Russe : Электромагнитное излучение (elektromagnitnoye izlucheniye)

Répartition du rayonnement électromagnétique - Tatoute, Phrood - Wikimedia Commons

Il inclut : Les ondes radio et radar, les ondes infrarouges, la lumière visible, le rayonnement UV, les rayons X et gamma.

Domaines : Électromagnétisme, ondes, radiations, rayonnements


Cf. les fiches-clées :

Champ – (Inventaire), électrique, magnétique – Propagation (d’un champ électrique, d’un champ magnétique)
Électromagnétique (adjectif) – Spectre électromagnétique
Électromagnétisme
Lumière – (Rubrique), visible
Onde – (Inventaire), électromagnétique, infrarouge, radar, radio
Radiation – (Rubrique)
Rayon (faisceau) – (Inventaire), gamma, X
Rayonner

Rayonnement – (Inventaire)électromagnétique (rubrique/inventaire), ultraviolet (UV) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google France – Google TraductionPhrood (Wikimedia Commons) – QwantLe Robert-Dixel Mobile – Tatoute (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Rayonnement cosmique

Flux de particules à très haute énergie (telles que protons, particules alpha) et dans une plus faible proportion, noyaux plus lourds, d’origine solaire, galactique ou extragalactique.

Anglais : Cosmic ray
Chinois : 宇宙線 (yǔzhòu xiàn – rayons cosmiques)
Russe : Космические лучи (kosmicheskiye luchi – les rayons cosmiques)

Les basses énergies (zone jaune) viennent surtout du soleil, les énergies intermédiaires (bleu) des rayons cosmiques galactiques, et les plus hautes énergies (violet) sont extragalactique - Sven Lafebre - Wikimedia Commons

Découverte : XXe siècle avec les travaux de Victor Hess
Domaines :
 Astrophysique (des particules)


Cf. les fiches-clées :

Astrophysique – (Rubrique), des particules – (Rubrique) 
Cosmos
– Cosmique (adjectif)
Extragalactique (adjectif)
Énergie – (Rubrique/Inventaire), intermédiaire – (Inventaire) – Basse énergie – (Inventaire) – Haute énergie – (Inventaire)
Flux – (Inventaire)
Galactique (adjectif)
MeV (mega électron-volt)
Noyau – (Inventaire), d’origine (extragalactique, galactique, solaire) lourd
Particule – (Inventaire), alpha, à très haute énergie – (Inventaire) – Physique des particules – (Rubrique)
Proton – (Rubrique)
Rayon (faisceau) – (Inventaire), cosmique, cosmique à basse énergie, cosmique galactique, solaire

Rayonnement – (Inventaire), cosmique (rubrique/inventaire), cosmique primaire, électromagnétique – (Inventaire), solaire – (Rubrique), thermique terrestre

Relativiste (adjectif) – Solaire (adjectif)

(Chercheurs) Victor Hess

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

Википедия – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle TraductionSven Lafebre – QwantDepartment of Astrophysics (Radboud Universiteit Nijmegen) – Radboud Universiteit – Le Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Ionosphère

Couche supérieure ionisée de l’atmosphère ; zone de la haute atmosphère (de la Terre ou de certaines planètes) caractérisée par la présence de particules chargées (électrons et ions) formées principalement par photo-ionisation sous l’effet du rayonnement solaire ; en référence à son état de conductibilité électrique qui est caractérisé par une ionisation partielle des gaz . De ion et sphère.

Anglais : Ionosphere
Chinois : 电离层 (diànlí céng)
Russe : Ионосфера (ionosfera)

Relationship of the atmosphere and ionosphere - Wikipedia

Le rayonnement ultraviolet solaire est à l’origine de l’ionosphère . Il réagit sur une partie des molécules atmosphériques en les amputant d’un électron . Un plasma est ainsi créé qui contient des nombres égaux d’électrons et d’ions positifs . L’électron qui est léger reçoit une vitesse considérable de façon que le gaz électronique obtient une température élevée (de l’ordre de mille kelvins) bien au-dessus de celle des ions et des neutres . Il faut donc distinguer, en dehors de la température neutre, ces deux températures plasmatiques . Comme il y a plusieurs espèces d’ions la Composition ionique est un autre paramètre intéressant . Avec la densité électronique, qui est de première importance pour la Propagation des ondes radio, on a donc quatre paramètres caractérisant le plasma ionosphérique.

La densité de l’air qui constitue l’atmosphère diminue à mesure que l’on s’éloigne de la surface du sol . À 60 km d’altitude, la pression de l’air n’est plus que de 2 Pa . L’atmosphère au-delà de 60 km agit comme filtre absorbant du rayonnement solaire, des rayons ultraviolets et X dont l’énergie est complètement absorbée dans la thermosphère . Ainsi la surface terrestre est protégée de ces rayons agressifs dont l’énergie se perd dans des réactions déchirant des molécules (dissociation) ou leur arrachant un électron (ionisation) . La dissociation des molécules fait apparaître des atomes O (provenant de dioxygène O2) d’une part et N (de diazote N2) d’autre part . La plupart de ces derniers disparaissent par formation de molécules NO . Une partie non négligeable de tous ces composants neutres est ionisée de façon qu’il y a au milieu des neutres une population de différents ions et une autre d’électrons libres au même nombre total . Une ionisation très localisée et pendant une très courte durée peut être provoquée par les chutes de météorites . Dans la partie basse de l’ionosphère, la densité de molécules d’air est encore élevée, les collisions entre électrons et ions sont fréquentes ; un électron peut retrouver rapidement un ion positif : la recombinaison est rapide . Dans les couches les plus hautes, la recombinaison est plus lente et l’ionisation ne diminue que lentement après que le rayonnement solaire s’interrompt avec le coucher du Soleil.

En ce qui concerne l’atmosphère neutre on distingue trois régions, à savoir la mésosphère, la thermosphère et l’exosphère.

Couches : D, E, F, F1, F2
Domaines :
 Atmosphère, physique des plasmas, planétologie


Cf. les fiches-clées :

Atmosphère – (Rubrique), neutre – (Rubrique) – Atmosphère VS Ionosphère – Haute atmosphère – (Rubrique)
Conductibilité électrique – Composition ionique – Densité électronique – Dissociation – (Rubrique) – Exosphère – (Rubrique) – Électron – (Rubrique)
Gaz – (Inventaire), électronique
Glossaire orbital (rubrique)
Ion – (Inventaire), positif
Ionisation, partielle des gaz
Kelvin (unité)

Ionosphère (rubrique)

Mésosphère – (Rubrique)
Molécule – (Inventaire), atmosphérique – (Inventaire), NO
Onde radio – Propagation des ondes radio
Particule
 – (Inventaire), chargée – (Inventaire)
Photo-ionisation
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire)
Plasma – (Rubrique/Inventaire), ionosphérique – Physique des plasmas – (Rubrique)
Rayonnement – (Inventaire), solaire – (Rubrique), ultraviolet – (Rubrique), ultraviolet solaire
Température – (Rubrique), neutre, plasmatique
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)
Thermosphère – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Rayonnement infrarouge

Rayonnement électromagnétique dont les longueurs d’onde sont comprises entre celles du rayonnement visible (lumière visible) et celles des ondes radioélectriques (micro-ondes).

Abréviation/Symbole : IR
Appelé aussi : L’infrarouge
Opposé : Rayonnement ultraviolet
Anglais : Infrared
Chinois : 红外线 (hóngwàixiàn) 红外 (infrarouge) 线 (rayon)
Russe : Инфракрасное излучение (infrakrasnoye izlucheniye)

Wide-field Infrared Survey Explorer first-light image.jpg - Wikimedia

L’infrarouge est associé à la chaleur car, à température ambiante ordinaire, les objets émettent spontanément des radiations dans le domaine infrarouge ; la relation est modélisée par la loi du rayonnement du corps noir (dite aussi loi de Planck) . La longueur d’onde du maximum d’émission d’un corps noir porté à une température absolue T (en kelvin) est donnée par la relation 0,002898/T connue sous le nom de loi du déplacement de Wien . Cela signifie qu’à température ambiante ordinaire (T aux environs de 300 K), le maximum d’émission se situe aux alentours de 10 μm, la plage concernée étant 8-13 μm . Placé à la surface terrestre, un télescope observant dans cette gamme de longueur d’onde serait donc aveuglé par le fond thermique émis par les objets environnants, c’est pourquoi on envoie les télescopes infrarouges dans l’espace . Cette association entre l’infrarouge et la chaleur n’est cependant due qu’à la gamme de température observée à la surface de la Terre . Selon sa température, un objet émettra spontanément des radiations dans différentes bandes du spectre électromagnétique, en dessous des infrarouges ou même au-dessus, par exemple dans le visible (c’est ainsi qu’une lampe à incandescence produit de la lumière) . Inversement, il est possible de générer un rayonnement infrarouge qui ne soit pas thermique, c’est-à-dire dont le spectre ne soit pas celui du corps noir ; (c’est le cas, par exemple, des diodes électroluminescentes utilisées dans les télécommandes).

Découverte : En 1800 par William Herschel
Domaines :
 Astronomie – Astrophysique – Spectroscopie infrarouge


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique) – Astrophysique – (Rubrique) – La chaleur – (Rubrique) – Corps noir – Fond thermique

Infrarouge (adjectif) – Domaine infrarouge

Loi (naturelle) – (Inventaire), de Planck, du déplacement de Wien
Longueur d’onde – (Inventaire)
Lumière – (Rubrique/Inventaire), visible
Radiation – (Rubrique) – Les radiations infrarouges

Rayonnement – (Inventaire), électromagnétique – (Inventaire)infrarouge (rubrique), visible – (Rubrique)

Onde – (Inventaire), radioélectrique – (Rubrique) – Micro-onde – (Rubrique)
Spectre – (Inventaire), du corps noir, électromagnétique
Spectroscopie – (Rubrique/Inventaire), infrarouge – (Rubrique)
Température – (Rubrique), absolue T, ambiante ordinaire
Télescope – (Inventaire), infrarouge – (Inventaire), spatial – (Inventaire)
Ultraviolet (adjectif) 

(Chercheurs) William Herschel (anglo-allemand – 1800) – Max Planck – (Rubrique) – Wien

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle France – Google Traduction – Le Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Éruption solaire

Manifestation violente de l’activité solaire caractérisée par un jet de matière accompagné d’un rayonnement électromagnétique.

Anglais : Solar flare – Solar eruption (?)
Chinois : 耀斑 (yàobān)
Russe : Солнечная вспышка (solnechnaya vspyshka)

När det regnar på solen - NYHETER - EXPRESSEN TV

La variation du nombre d’éruptions solaires permet de définir un cycle solaire d’une période moyenne de 11,2 ans.

Солнечная вспышка, фотография спутника Hinode. Наблюдается как две узких, ярких структуры около южной части солнечного пятна - Gringo.ch - Wikimedia Commons

Domaines : Astronomie
Observatoires : Satellite Hinode


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique)
Cycle – (Inventaire), solaire – (Rubrique)

Éruption – (Rubrique/Inventaire)solaire – (rubrique/inventaire), volcanique – (Inventaire) – Éruptions volcaniques sur IO – (Rubrique), terrestres – (Rubrique)

Hinode, et le Soleil
Jet de matière – (Inventaire)
Rayonnement – (Inventaire), électromagnétique – (Rubrique/Inventaire)
Panache

Solaire (adjectif) – Activité solaire – (Rubrique)

Le Soleil, notre étoile – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia – Solar flare (Wikipedia)

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – EXPRESSEN TV – Google FranceGoogle images – Google TraductionGringo.ch (wikimedia commons) – Qwant – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia