Astroblème

Cratère d’impact érodé ; Reste d’un cratère dû à l’impact d’une météorite.

Du grec (cicatrice d’étoile), de astro- (préfixe), du grec blêma (jet, coup), de ballein (jeter).
Prononciation (phonétique) : astʀoblɛm

Abréviation/Symbole :
Appelé aussi : Cicatrice d’étoile (en grec) – Cratère d’impact (incorrect)
Opposé : Cratère d’impact
Anglais :
Chinois :()
Russe :()

– image –

Origine lexicale : … Dietz en 1947

Domaines : Astéroïdes, cratère, géologie, météorite, planétologie, planète terre


Les fiches-clées :

Astéroïde – (Rubrique), de Rochechouart
Les astéroïdes (les célèbres, les types et familles) – (Inventaire)

Astro- (préfixe)

Les astroblèmes – (Inventaire) : L’impact de l’astéroïde de Rochechouart (cataclysme naturel)

Cataclysme naturel
Les cataclysmes naturels – (Inventaire) : L’impact de l’astéroïde de Rochechouart

Cratère, d’impact
Les cratères – (Inventaire), d’impact – (Inventaire)

Géologie
Météorite
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

… Dietz (… – 1947) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Accueil du site)
(Ophys) …
(Oseco) …
(Osy) …
(Ose) …

Documentation (liens externes) :

OFF – Page Wikipedia

(Portails/Dossiers/Articles/Fiches) NouveauLienExterne –

Sources & Outils :

Association Française d’Astronomie (AFA) (youtube) – ВикипедияBing – CopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google Traduction – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire – WordPress.com – YouTube

Biden (2012 VP113)

Objet transneptunien, candidat au statut de planète naine.

Appelé aussi : 2012 VP113 (nom scientifique, découverte) 
Anglais : 2012 VP113
Chinois : 2012 VP113
Russe : 2012 VP113

2012 VP113 and Ceres - Bastien Sens-Méyé - Wikimedia Commons
vue d’artiste
The discovery images of 2012 VP113, as made by the Cerro Tololo Inter-American Observatory. The image is a merger of three images with three colored dots pinpointing the image of 2012 VP113. The three images were taken 2 hours apart each. The red dot represents 2012 VP113's location on the first image, the second represents its location on the second image, and the blue dot representing its location on the third. - Wikimedia Commons
image réelle, les trois points colorés trahissent la présence du planétoïde

Catégories : Planètes naines / mineures, planétoïdes, transneptuniens

Domaines : Astronomie, objets transneptuniens, planétoïdes, planètes (naines), système solaire (externe)


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Neptune
Objet (spatial) – (Inventaire), transneptunien – (Inventaire)

Planétoïde – (Inventaire)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire), mineure, naine – (Rubrique) – (Inventaire)

Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique), externe
Transneptunien

Documentation (liens externes) :

2012 VP113 – Page Wikipedia

(Dossiers/Articles) …

Sources :

Bastien Sens-Méyé (wikimedia commons) – Википедия – Bing – ECOSIA – ESPACE (national geographic) – Facebook – Google FranceGoogle images – Google Traduction –  Le Robert-Dixel MobileNATIONAL GEOGRAPHIC – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Exoplanétologie

Branche de la planétologie comparant les planètes situées en dehors du Système solaire (les exoplanètes).

De planétologie, de planète avec le préfixe exo- et le suffixe -logie.

Appelé aussi : Planétologie
Anglais : Exoplanetology – Exoplanetory science
Chinois : 系外行星學 (xì wài háng xīng xué)
Russe :()

– image –

Elle cherche à classer les planètes et à en déterminer les conditions d’apparition, voire les critères biophiles (qui sont propices à la vie, voir aussi l’exobiologie).

Histoire/Origine : Longtemps la planétologie est restée confinée à l’étude du Système solaire (seul système planétaire connu jusqu’en 1995) . Avec la découverte de la première planète extrasolaire ordinaire en 1995 par Didier Queloz et Michel Mayor autour de l’étoile 51 Pegasi, la planétologie a connu un essor et une diversification considérables, les nouveaux systèmes planétaires découverts différant radicalement du Système solaire.

Domaine : Astronomie, exobiologie, exoplanètes, planétologie, planètes


Cf. les fiches-clées :

-logie (suffixe)
51 Pegasi (étoile) – (Rubrique) – 51 Pegasi b (exoplanète de type jupiter chaud) – (Rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Critères biophiles

Exo- (préfixe)

Exobiologie – (Rubrique) – Critères biophiles

Exoplanétologie (rubrique)
Exoplanète – (Rubrique) – Les exoplanètes – (Inventaire)

Planétologie (rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)

Planète – (Rubrique), extrasolaire

PSR (abréviation)
PSR B1257+12 (pulsar) – (Rubrique)
PSR B1257+12 A (une des moins grosses exoplanètes connue) – (Rubrique)

Système – (Inventaire), planétaire – (Inventaire)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Exobiologiste – (Rubrique) – (Inventaire) – Exoplanétologue – (Rubrique) – (Inventaire) – Michel Mayor (exoplanétologue – 1995) – (Rubrique) – Planétologue – (Rubrique) – (Inventaire) – Didier Queloz (exoplanétologue – 1995)(Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Wikipedia page (EN)

(Portails/Dossiers)

Sources :

维基百科 – Bing – ECOSIA – Google France – Google Traduction – Le Robert-Dixel Mobile – WikipediaWikipédiaWiktionnaire

Géoïde

Surface théorique de la pesanteur, qui correspond au niveau moyen des mers / à la surface terrestre / à une équipotentielle dans le champ de gravité terrestre . De l’allemand geoid.

360doc.com

Opposé (à) : Approximation sphérique ou ellipsoïdale
Anglais : Geoid
Chinois : 大地水准面 (dàdì shuǐzhǔn miàn)
Russe : Геоид (geoid)

RIESGOS QUE PROVIENEN DE LA LITOSFERA - Profesor César Mayolafquén A. - SlidePlayer

Domaines : Pesanteur, planétologie


Cf. les fiches-clées :

-oïde (suffixe)

Approximation sphérique ou ellipsoïdale
Atmosphère – (Rubrique) – (Inventaire) – Glossaire atmosphérique (rubrique)

Champ de gravité (g, gravitationnel), terrestre

Ellipsoïde
Équipotentiel (adjectif) – Une équipotentielle

Géo- (préfixe)
Géode
Géodésie – (Rubrique)

Le niveau moyen des mers

Pesanteur – (Rubrique)
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)

La Terre, notre planète bleue
 – (Rubrique) – Glossaire terrestre (rubrique) – Surface de la Terre – (Rubrique)
Terrestre (adjectif) 

Chercheurs/Spécialistes :

Johann Benedict Listing (mathématicien allemand, 1872) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(accueil du site – Mathématiques) Johann Benedict Listing (mathématicien allemand) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

360doc.com – Manola Alcaraz (SlidePlayer) – ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google Traduction – Profesor César Mayolafquén A. – QwantLe Robert-Dixel MobileSlidePlayer – Wikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire – WordPress (.com)

Astérisme

(ancien) Figure remarquable dessinée par des étoiles particulièrement brillantes . Du grec ancien ἀστερισμός (asterismos – constellation, démarquage des étoiles).

Anglais : Asterism
Chinois : 星群 (xīng qún)
Russe : Астеризм (астрономия) (asterizm, astronomiya)

Autumn-triangle.png - Wikimedia Commons

Exemples : L’amas de brocchi, l’amas du ceintre, la cascade de kemble, le cercle d’hiver, collinder 399, la croix du nord, la faucille, le grand carré de pégase, le grand chariot, la grande casserole, l’hexagone d’hiver, M73, la mouche du nord, le petit chariot, la petite casserole, la petite cuillère, les pléiades, le polygone d’hiver, la théière (dans la constellation du sagittaire), les triangles, l’urne

En minéralogie (optique) : Réflexion radiée de la lumière sur certaines gemmes

Domaines : Astrologie, astronomie (observationnelle), minéralogie, optique


Cf. les fiches-clées :

L’amas du Cintre / Collinder 399 / amas de Brocchi (une partie de la constellation le petit renard) – (Rubrique) – Le Petit Renard (constellation) – (Rubrique)

Astérismes (inventaire)

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)observatoire (rubrique)

La Cascade de Kemble (une partie de la constellation la girafe) – (Rubrique) – La Girafe (constellation) – (Rubrique)
La Ceinture d’Orion (de la constellation) – (Rubrique) – Orion (constellation) – (Rubrique) – Le Baudrier (d’Orion) – (Rubrique)

Constellation – (Rubrique) – Les constellations – (Inventaire)

La Croix du nord (dans la constellation le cygne) – (Rubrique) – Le Cygne (constellation) – (Rubrique)
Étoile
 – (Rubrique) – (Inventaire)

La Faucille (une partie de la constellation le lion) – (Rubrique) – Le Lion (constellation) – (Rubrique) – La Queue du Lion (constellation) (rubrique)
La fausse Croix (dans les constellations les voiles et la carène) – (Rubrique) – La Carène (constellation) – (Rubrique) – Les Voiles (constellation) – (Rubrique)
Gemme
Le Grand carré de Pégase (une partie de cette constellation) – (Rubrique) – Pégase (constellation) – (Rubrique)
Le Grand chariot / La Grande Casserole (une partie de la constellation la grande ourse) – (Rubrique) – La grande Ourse (constellation) – (Rubrique)
L’Hexagone d’hiver / Le Cercle d’hiver / Le Polygone d’hiver – (Rubrique)
Lumière – (Rubrique/Inventaire)
M73 (dans le verseau) – (Rubrique)
Minéralogie – (Rubrique), optique – Glossaire minéralogique (rubrique)
La Mouche du nord (une partie de la constellation le bélier) – (Rubrique) – La Mouche (constellation) – (Rubrique) – Le Bélier (constellation) – (Rubrique)
Optique – (Rubrique) – Glossaire optique (rubrique)
Le Petit chariot / La Petite Casserole / La Petite Cuillère (une partie de la constellation la petite ourse) – (Rubrique) – La Petite Ourse (constellation) – (Rubrique)
Les pléiades – (Rubrique)
Réflexion, radiée, radiée de la lumière sur un gemme
La Théière (une partie de la constellation le sagittaire) – (Rubrique) – Le Sagittaire (constellation) – (Rubrique)
Triangles
 – Le Triangle (constellation) – (Rubrique)austral (constellation) – (Rubrique)
L’Urne (une partie de la constellation le verseau) – (Rubrique) – Le Verseau (constellation) – (Rubrique)
Le W de Cassiopée (une parte de cette constellation) – (Rubrique) – Cassiopée (constellation) – (Rubrique)

(accueil du site – Linguistique) Astérisme – Linguistique – (Rubrique) – Ponctuation – (Rubrique) – (Inventaire) – Typologie linguistique – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

Википедия – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionaryWiktionnaire

Exogéologie

Branche de la planétologie qui emprunte les outils et les raisonnements des géosciences pour les appliquer aux autres corps solides du Système solaire afin de connaître et de comprendre leur structure, leur composition et leur histoire géologique . De géologie avec le préfixe Exo- (au-dehors).

Appelé aussi : Géologie planétaire – Astrogéologie
Anglais : Planetary geology
Chinois : 行星地質學 (xíngxīng dìzhí xué) 行星 (planète) 地質學 (géologie)
Russe : Планетная геология (planetnaya geologiya – géologie planétaire)

La combinaison de l'astronaute Harrison Schmitt couverte de poussière lors de son séjour de 75 heures sur la Lune au cours de la mission Apollo 17 le 12 décembre 1972 - LUXORION

Domaines : Astéroïdes géocroiseurs, astronautique, exogéologie, géologie, planétologie, planètes telluriques
Experts : Astronaute-géologue, géologue


Cf. les fiches-clées :

Astéroïde – (Rubrique) – (Inventaire), géocroiseur (NEA) – (Rubrique) – (Inventaire)
Astro- (préfixe)
Astronaute – (Rubrique)(Inventaire) – Astronaute-géologue – (Inventaire)
Astronautique – (Rubrique)
Exo- (préfixe) – Exobiologie – (Rubrique)

Exogéologie (rubrique) 

Géologie – (Rubrique) – Glossaire géologique(rubrique)
Géologue – (Inventaire)
Géoscience – (Inventaire) – Outils, Raisonnements des géosciences
Glossaire explorateur (rubrique) – Planétaire (adjectif)
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire)tellurique – (Inventaire)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique) – Corps solides du Système solaire – (Inventaire)

(Chercheurs) Harrison Schmitt (astronaute-géologue – apollo 17)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionHUMANSPACEFLIGHT (nasa) – Luxorion – NASA – NSSDCA (nasa) – Qwant – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Turbopause

Zone de transition de l’atmosphère (planétaire), constituant la limite entre la zone en équilibre de mélange et la zone en équilibre de diffusion . Du préfixe Turbo- et du suffixe -pause.

Appelé aussi : La turbopause
Anglais : Turbopause
Chinois : 湍流层 (tuānliú céng)
Russe : Турбопауза (turbopauza)

Sixty-five miles above the Earth, a ghostly swirl of chemicals reveals a mysterious current of air - Image by Miguel Larsen - Probing a mystery at the edge of space - glimpse

La turbopause marque la limite supérieure de la région de l’atmosphère dans laquelle le processus de diffusion turbulente des gaz domine . Ce processus rend le mélange des gaz homogène . Au-dessus de la turbopause, le processus de diffusion moléculaire domine . Ce processus aboutit à une distribution spatiale des composants chimiques non homogène : les gaz légers ont tendance à gagner en altitude tandis que les gaz lourds se concentrent aux altitudes basses . La turbopause se situe à des altitudes différentes selon les composants chimiques . La région dans laquelle le mélange de gaz est homogène est appelée homosphère et celle où le gaz n’est plus homogène est l’hétérosphère . La limite entre ces deux régions, appelée homopause, se situe en-dessous de la turbopause : vers 80 km pour l’hélium et vers 60 km pour l’argon.

Sur Terre la turbopause se situe en général à une altitude d’une centaine de kilomètres . Sur Vénus, l’altitude de la turbopause est estimée entre 120 et 145 kilomètres (en fonction du coefficient de diffusion d’Eddy choisi).

Domaines : Atmosphère, planète terre


Cf. les fiches-clées :

-pause (suffixe)

Altitude – 60, 80, 100, 120, 145 kilomètres d’altitude – Les altitudes basses
Atmosphère – (Rubrique), planétaire – Glossaire atmosphérique (rubrique) – Limites atmosphériques
Composant chimique
Diffusion – (Inventaire), d’Eddy
Distribution spatiale des composants chimiques non homogène
Gaz – (Rubrique/Inventaire), léger – (Inventaire), lourd – (Inventaire) – Diffusion turbulente des gaz – Glossaire gazeux (rubrique) – Mélange homogène des gaz (atmosphériques)
Hétérosphère – (Rubrique/Inventaire) – Homopause – (Rubrique/Inventaire) – Homosphère – (Rubrique/Inventaire)
Molécule – (Inventaire) – Diffusion moléculaire
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) – Atmosphère terrestre – (Rubrique) – Glossaire terrestre (rubrique)
Thermosphère – (Rubrique)

Turbo- (préfixe)
Turbopause terrestre – (Rubrique), vénusienne – (Rubrique)

Vénus, notre plus proche voisine – (Rubrique) – Atmosphère vénusienne – (Rubrique)
Zone en équilibre de diffusion – Zone en équilibre de mélange

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – glimpse – Google FranceGoogle images – Google Traduction – Miguel Larsen – Qwant – Taylor Reeves (glimpse) – Le Robert-Dixel MobileWikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Régolite

Couche superficielle d’un sol planétaire ayant subi des transformations dues à des impacts météoritiques ou à des agressions d’agents physiques (tels qu’effets thermiques, rayonnements électromagnétiques à haute énergie ou impacts corpusculaires) ; débris de roches sous-jacentes fragmentées . Du grec ῥῆγος (rhē̂gos – couverture), et λίθος (lithos – roche).

Appelé aussi : Régolithe – Poussière de régolite
Anglais : Regolith
Chinois : 表岩屑 (biǎo yán xié)
Russe : Реголит (regolit)

Échantillon de régolite récolté par la mission Apollo 17 en 1972 - La toxicité des poussières lunaire et martienne - LUXORION

Fragment d’agglutinat ou brecchia glacé mesurant 3 mm de diamètre (76503,7020 - FOV: ~ 3 mm) - Luxorion

Domaines : Astronautique, géologie


Cf. les fiches-clées :

Agent physique – (Inventaire)
Agression (planétologique) – (Inventaire) 
Astronautique
 – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)
Effet thermique – (Inventaire)
Couche (géologique)(Inventaire), superficielle
Géologie – (Rubrique) – Glossaire géologique(rubrique)
Impact (planétologique)(Inventaire), Impact corpusculaire – (Rubrique/Inventaire), Impact météoritique – (Rubrique)(Inventaire)
La Lune, notre satellite naturel – (Rubrique) – Glossaire sélène (rubrique)
Rayonnement électromagnétique – (Rubrique/Inventaire), à haute énergie

Régolite (rubrique), sélène – Poussière de régolite

Sol – (Inventaire), planétaire

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionLuxorion – NASA – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipedia维基百科 – Wikipédia

Micropesanteur

État d’un corps soumis à une pesanteur très faible ; tel que l’ensemble des forces d’origine gravitationnelle et inertielle auxquelles il est soumis possède une résultante et un moment résultant très faibles par rapport à la pesanteur et à la surface de la Terre . Du substantif préfixe Micro- et de pesanteur.

Abréviation/Symbole : µg
Appelé aussi : Microgravité
Anglais : Micro-g environment – Microgravity
Chinois : 微重力 (wēi zhònglì)
Russe : Микрогравитация (microgravité)

Astronautes du Programme Mercury sur un C-131 en vol parabolique, 1959 - NASA - Wikimedia Commons

Domaines : Astronautique


Cf. les fiches-clées :

Astronautique – (Rubrique)
Corps – (Inventaire) – État d’un corps
Force – (Inventaire), (d’origine) gravitationnelle, (d’origine) inertielle
Gravité – (Rubrique)
Micro- (préfixe, substantif)

Pesanteur – Apesanteur – (Rubrique) – Impesanteur
Résultante – Moment résultant
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) – Surface de la Terre – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google France – Google TraductionNASA – Qwant – Wikimedia CommonsWikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Exobiologie

Science qui a pour objet d’étudier les possibilités d’existence de vie dans l’Univers en dehors de la Terre (univers extraterrestre).

Du préfixe Exo- et de biologie.

Appelé aussi : Astrobiologie (historiquement cantonné au système solaire)
Anglais : Astrobiology
Chinois : 天體生物學 (tiāntǐ shēngwù xué) 天體 (astronomique) 生物學 (biologie)
Russe : Астробиология (astrobiologiya)

Comparsa della vita sulla Terra: spostare le lancette in avanti - Centroufologicotaranto - WordPress.com

Elle inclut l’étude des conditions et des processus qui ont permis l’émergence du vivant sur notre planète, et ont pu ou pourraient le permettre ailleurs, l’étude de l’évolution de la matière organique vers des structures complexes dans l’univers, et les recherches qui concernent la distribution de la vie sous toutes les formes qu’elle pourrait revêtir, et son évolution.

Domaines : Exobiologie, planétologie


Les fiches-clées :

Acide (molécule, chimie) – (Inventaire), nucléique – (Rubrique)
Astrobiologie – (Rubrique)

Exo- (préfixe)

Exobiologie (rubrique)
Exobiologique (adjectif)Glossaire exobiologique (rubrique)

Extraterrestre (adjectif)

La matière – (Rubrique/Inventaire), organique – (Rubrique)
Planétologie – (Rubrique)
Structure, complexe
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) : Émergence du vivant sur la Terre – (Rubrique)
Univers
 – (Rubrique), extraterrestre

Chercheurs/Spécialistes :

Astrobiologiste – (Rubrique) – (Inventaire) – Exobiologiste – (Rubrique) – (Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Biologie – (Rubrique / Inventaire) – Matière – (Inventaire), organique

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(portails – Anglais) ASTROBIOLOGY at NASA

Sources & Outils :

ASTROBIOLOGY at NASA – ВикипедияBing – CUT – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionL’EXPLORATION SPATIALE – Jenny Mottar – Pixelmator (outil, mac-os) – QwantLe Robert-Dixel MobileNASA – SFE – Wikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire – WordPress.com – WordPress.com (appli ios)

Coma

Atmosphère passagère d’une comète qui se forme au passage du périhélie quand le noyau devient actif . De l’anglais coma.

Appelé aussi : Chevelure, Atmosphère cométaire, Nébulosité
Anglais : The coma – Coma (cometary)
Chinois : 彗髮 (huì fà – coma)
Russe : Кома (комета) (koma – kometa)

Structure of Comet Holmes in infrared, as seen by an infrared space telescope - NASA/JPL - Wikimedia Commons

La chevelure d’une comète est constituée de gaz et de particules solides arrachées au noyau . Elle entoure le noyau et se prolonge en traînée lumineuse, s’étirant à l’opposé du Soleil ; la chevelure doit être distinguée de la queue de la comète.

Domaines : Astronomie


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique)

(coma) Les gaz de la coma – Les particules solides de la coma

Comète – (Rubrique) – (Inventaire) – Météorite – (Rubrique) – (Inventaire)
Noyau actif (comète), cométaire – (Inventaire)
Particule – (Inventaire) – Périhélie – Queue (d’une comète) – (Inventaire)

(Ophys) Coma

Documentation (liens externes) :

(Articles) …

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionJPL (NASA) – NASA – QwantWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Nombre stœchiométrique

Ils renseignent, à l’échelle macroscopique (mole), sur les proportions en quantité de matière – ou à l’échelle microscopique (atomique), sur les proportions en nombre d’atomes, ions ou molécules – dans lesquelles les réactifs réagissent et les produits se forment . De métrie et du grec στοιχεῖον (stoikheion – élément) et μέτρον (métro – mesure).

Appelé aussi : Coefficient stœchiométrique
Anglais : Stoichiometric number
Chinois : 化学计量数 (huàxué jìliàng shù) 化学 (chimie) 计量数 (mesure du nombre de)
Russe : Стехиометрический номер (stekhiometricheskiy nomer)

Coefficients stœchiométriques - Chimie - uel.unisciel.fr

Ils sont là pour faire en sorte que la loi de Lavoisier (conservation) soit respectée lors de l’écriture de l’équation chimique (bilan) . Ils sont placés devant les composés chimiques mis en jeu, indiquant le nombre de ces composés qui se transforment ou se forment.


Cf. les fiches-clées :

Atome – Chimie (rubrique) – Composé chimique
Échelle atomique, macroscopique, microscopique
Équation bilan, chimique
Ion
Loi de conservation chimique, de Lavoisier
Mole – Molécule – Produit – Proportion
Réactif – Réaction chimique
Stœchiométrie – Transformation chimique

(Chercheurs) Lavoisier

(accueil du site – Mathématiques) NombreLes nombres 
(Ophys)
IonMolécule

Documentation (liens externes) :

(cours – PDF) Ajuster les nombres stœchiométriques d’une équation bilan – Archimède (wifeo.com) 
(cours – Vidéo) Signification des nombres stœchiométriques – Exovideo (Youtube)

Sources :

Archimède (wifeo.com) – Exovideo – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileUniversité en ligne (UEL) – Wiktionnaire

Interstellaire

(adjectif) Situé entre les étoiles . De stellaire, du latin stella (étoile).

Appelé aussi : Intersidéral
Anglais : Interstellar
Chinois : 星际 (xīngjì)
Russe : Межзвёздный (mežzvjózdnyj)

Espace Interstellaire - Gentside découverte - Maxisciences.com


Cf. les fiches-clées :

ÉtoileÉtoiles (inventaire)
Intersidéral
(interstellaire) Espace interstellaire – Milieu interstellaire – Voyage interstellaire
Stellaire

(oseco – Botanique) Stellaire

Documentation (liens externes) :

(Fiction) Interstellar – Page officielle(AlloCiné)

Sources :

Google FranceGoogle TraductionMaxisciences – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipediaWikipédia – Wiktionnaire

Géocroiseur

Objet céleste (du Système solaire, astéroïde) dont l’orbite (autour du Soleil) passe à proximité de la Terre ; évoluant sur une orbite pouvant frôler ou croiser celle de la Terre . Du préfixe Géo- et du suffixe -croiseur.

Abréviation : NEO (Near Earth Object)
Appelé aussi : Objet géocroiseur – Géo-croiseur
Anglais : Near-Earth Object (NEO) – Earth-grazing asteroid
Chinois : 近地天体 (jìn dì tiāntǐ – NEO) 近地 (proche de la Terre) 体 (corps) – 近地天體 (NEO) 體 (corps)
Russe : Околоземный объект (okolozemnyy ob »yekt) 

(Image d’artiste) 2011 G5, un nouveau géocroiseur suivi de près - Le Nouveau Paradigme - David Jarry - 2012un-nouveau-paradigme.com

Certains d’entre eux constituent un risque d’impact . 160 cratères environ ont été recensés sur notre planète consécutivement à une collision de ce type . Un géocroiseur de plus de 400 mètres a frolé la Terre le 3 juillet 2006.

Types : Astéroïdes (Amor, Apollon, Aten), comètes
Objet potentiellement dangereux (PHO) : Distance orbitale inférieure ou égale à 0,05 ua (7 480 000 km) de la Terre ; diamètre d’au moins 150 mètres
Recensement (NASA, 2010) : 7075 objets géocroiseurs, dont 84 sont des comètes, 6991 des astéroïdes, dont 568 classés comme des astéroïdes Aten, 2617 comme des astéroïdes Amor, 3796 comme des astéroïdes Apollon ; 1125 astéroïdes présentant un risque sérieux.


Cf. les fiches-clées :

-croiseur (suffixe)

Astéroïde – (Rubrique) – (Inventaire), Amor, Apollon, Aten, géocroiseur (NEA, Near Earth Asteroids)
Comète – (Rubrique) – (Inventaire), NEC (Near Earth Comets)

Géo- (préfixe)

International Academy of Astronautics (IAA) – IAA Planetary Defense Conference (2009, 2013, 2015)
Mars, la planète rouge – (Rubrique) – Aréocroiseur – (Inventaire)
Objet (spatial) – (Inventaire), céleste – (Inventaire), potentiellement dangereux (PHO, Potentially Hazardous Objet)
Orbite – (Rubrique/Inventaire), autour du Soleil
Osservatorio Astronomico Sormano (Table of Asteroids Next Closest Approches to the Earth)
Programme (spatial)(Inventaire), Near Earth Object (de la Nasa) – (Rubrique)
Le Soleil, notre étoile – (Rubrique)Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)

Ouvrages : Livre blanc de l’IAA sur la protection de la Terre contre les objets géocroiseurs dangereux (2009 – EN)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia – Near-Earth Object – Wikipedia
(EN) Near Earth Object Program – NASA
Ouvrages (EN) : Livre blanc de l’IAA sur la protection de la Terre contre les objets géocroiseurs dangereux (2009 – PDF)
Conférences : IAA Planetary Defense Conference

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Futura Espace – Google FranceGoogle TraductionIAA – NASALe Nouveau Paradigme – QwantLe Robert-Dixel Mobile – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Corpuscule

Très petit corps, d’une extrême ténuité (physique) . Du latin corpusculum, diminutif de corpus (corps).

Anglais : Corpuscle
Chinois : 小体 (xiǎo tǐ – petit corps) – 微粒 (wéilì – particule) – 血球 (xiěqiú – biologie, cellule)
Russe : Частиц (chastits) – Тельце (tel’tse – biologie)

Géodésique en huit des brunos périphériques - JCVillame.free.fr

Exemples : Atomes, molécule, particules
Domaines : Biologie, physique quantique


Cf. les fiches-clées :

Amas corpusculaire – Atome
(biologie) Corpuscule de Krause, de Meissner, de Pacini, de Ruffini – Disque de Merkel
Corps – Corps céleste
Dualité onde-corpuscule – Électron – Molécule
Onde – Phénomène ondulatoire étendu
ParticuleParticules (rubrique)
Physique quantique – Subatomique – Vortex

(Ophys) Biologie – Corpuscule (biologie) – Molécule organique

Sources :

维基百科BestDict-ChineseLouis De Broglie – Google FranceGoogle TraductionJCVillame.free.fr – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipédiaWiktionnaire

Naine brune

Objet insuffisamment massif pour être considéré comme une étoile (limite supérieure en deçà de laquelle un objet ne peut entretenir la réaction de fusion nucléaire de l’hydrogène = moins de 0,07 masse solaire pour une composition chimique solaire) bien que plus massif et chaud que nombre de planètes géantes (limite inférieure ne faisant pas l’unanimité ; un critère couramment retenu étant la capacité à brûler le deutérium, soit environ 13 masses joviennes – 13 fois Jupiter) . De l’anglais brown dwarf (brun et nain).

Anglais : Brown dwarf
Chinois : 棕矮星 (Les … – Zōng ǎixīng) 棕矮 (naine brune) 星 (astre)
Russe : Коричневый карлик (Korichnevyy karlik)

Une naine brune jumelle de notre Soleil ? – y'a pas 2 lezard ! … mais plein!! – Blogspot.com

En dehors d’autre source d’énergie que l’énergie interne (obtenue par contraction de l’énergie potentielle gravitationnelle), une naine brune se refroidit au cours de son existence (parcourant les types spectraux M, L, T, voire Y — ceci diffère d’une étoile de la séquence principale dont la température effective et le type spectral restent sensiblement constants).

Énergie lumineuse : Tirée de l’énergie potentielle gravitationnelle transformée en énergie interne par contraction.
Taille : Jovienne
Masse : Entre 13 et 70 masses joviennes
Mort : Achèvement de la contraction et dégénérescence de la matière ; la naine brune a alors un diamètre de l’ordre de celui de la planète Jupiter. 
Types spectraux :
 M, L, T, Y (les plus froides)

Découverte : Années soixante (postulée) – Milieu des années 1990
Première découverte : Teide 1, observée en 1995
Exemples :
 2M1207 (et son exoplanète 2M1207b) – Gliese 22 C – Gliese 229 B – HD 5568 D – Système double CFBDSIR 1458+10 (CFBDSIR 1458+10A et B) – Weise 0855-0714 (température de surface entre -48 et 13°C)


Cf. les fiches-clées :

Composition chimique solaire – Contraction – Deutérium
Énergie – Énergie interne, lumineuse, potentielle gravitationnelle
Étoile – Étoile de la séquence principale – Étoile naine – Sous-naine
Exoplanète – Exoplanète 2M1207b – Exoplanètes (inventaire)
Fusion nucléaire – Réaction de fusion nucléaire de l’hydrogène – Hydrogène
Masse – Masse jovienne, solaire
Naines brunes (inventaire) – 2M1207 – CFBDSIR 1458+10A et B – Gliese 22 C – Gliese 229 B – HD 5568 D – Teide 1 – Weise 0855-0714
Objet – Objet céleste – Corps céleste
Planète – Planète géante, Jupiter
Système double – Systèmes doubles (inventaire) – Système double CFBDSIR 1458+10
Température effective
Type spectral – M, L, T, Y

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia
(Images) Wikimedia Commons

Sources :

维基百科 – ВикипедияGoogle FranceGoogle TraductionQwantWikimedia Commons – WikipédiaWiktionnaire – y’a pas 2 lezard ! … mais plein!!

Cosmos

Espace extraterrestre (hors atmosphères et corps célestes).

Du latin cosmos (monde), du grec ancien κόσμος (kósmos – monde ordonné, harmonie, convenance raisonnable, petits objets).
Prononciation (phonétique) : kɔsmos

Appelé aussi : Univers
Anglais : Cosmos – Outer space
Chinois : 宇宙 (yǔzhòu – univers, espace) 宙 (univers)
Russe : Космос (Kosmos)

Stars and Galaxies - NASA - Stariel.comStars and Galaxies - NASA - Stariel.com

Domaines : Astronomie, cosmologie


Les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique)
Astronomique (adjectif)Glossaire astronomique (rubrique)

Atmosphère – (Rubrique) – (Inventaire)
Atmosphérique (adjectif)Glossaire atmosphérique (rubrique)

Chaos
Corps céleste – (Inventaire)

Cosmo- (préfixe)
Cosmographia (histoire)
Cosmologie – (Rubrique)
Cosmologique (adjectif)Glossaire cosmologique (rubrique)
Cosmos (satellites soviétiques) – (Inventaire)

L’Espace – (Rubrique), extraterrestre
Intersidéral (adjectif)
Univers – Intersidéral (adjectif)

Chercheurs/Spécialistes/Enseignants :

Petrus (Peter) Apianus (von Bennewitz / Apian) (astronome,  mathématicien et cartographe allemand)(Rubrique) – Astronome – (Rubrique) – (Inventaire) – Aurélien Barrau (astrophysicien français, des astroparticules, trous noirs et cosmologie – professeur à l’université grenoble-alpes) – (Rubrique) – Cosmologue (cosmologiste) – (Rubrique) – (Inventaire) – Cosmonaute – (Inventaire)  – Personnalités (rubrique/inventaire) – Socrate (Σωκράτης) (philosophe grec) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Osy) Philosophie(Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Actualités) Rubrique Cosmos – Le Monde

Sources & Outils :

aurelien barrau (youtube) – BestDict-French – BestDict-Russian – Bing – ECOSIA – Google Traduction – Hugo Lisoir (youtube) – Le Robert-Dixel Mobile – Qwant – stariel.com – Wikipédia – Wiktionnaire – WordPress.com – YouTube