Ionosphère

Couche supérieure ionisée de l’atmosphère ; zone de la haute atmosphère (de la Terre ou de certaines planètes) caractérisée par la présence de particules chargées (électrons et ions) formées principalement par photo-ionisation sous l’effet du rayonnement solaire ; en référence à son état de conductibilité électrique qui est caractérisé par une ionisation partielle des gaz . De ion et sphère.

Anglais : Ionosphere
Chinois : 电离层 (diànlí céng)
Russe : Ионосфера (ionosfera)

Relationship of the atmosphere and ionosphere - Wikipedia

Le rayonnement ultraviolet solaire est à l’origine de l’ionosphère . Il réagit sur une partie des molécules atmosphériques en les amputant d’un électron . Un plasma est ainsi créé qui contient des nombres égaux d’électrons et d’ions positifs . L’électron qui est léger reçoit une vitesse considérable de façon que le gaz électronique obtient une température élevée (de l’ordre de mille kelvins) bien au-dessus de celle des ions et des neutres . Il faut donc distinguer, en dehors de la température neutre, ces deux températures plasmatiques . Comme il y a plusieurs espèces d’ions la Composition ionique est un autre paramètre intéressant . Avec la densité électronique, qui est de première importance pour la Propagation des ondes radio, on a donc quatre paramètres caractérisant le plasma ionosphérique.

La densité de l’air qui constitue l’atmosphère diminue à mesure que l’on s’éloigne de la surface du sol . À 60 km d’altitude, la pression de l’air n’est plus que de 2 Pa . L’atmosphère au-delà de 60 km agit comme filtre absorbant du rayonnement solaire, des rayons ultraviolets et X dont l’énergie est complètement absorbée dans la thermosphère . Ainsi la surface terrestre est protégée de ces rayons agressifs dont l’énergie se perd dans des réactions déchirant des molécules (dissociation) ou leur arrachant un électron (ionisation) . La dissociation des molécules fait apparaître des atomes O (provenant de dioxygène O2) d’une part et N (de diazote N2) d’autre part . La plupart de ces derniers disparaissent par formation de molécules NO . Une partie non négligeable de tous ces composants neutres est ionisée de façon qu’il y a au milieu des neutres une population de différents ions et une autre d’électrons libres au même nombre total . Une ionisation très localisée et pendant une très courte durée peut être provoquée par les chutes de météorites . Dans la partie basse de l’ionosphère, la densité de molécules d’air est encore élevée, les collisions entre électrons et ions sont fréquentes ; un électron peut retrouver rapidement un ion positif : la recombinaison est rapide . Dans les couches les plus hautes, la recombinaison est plus lente et l’ionisation ne diminue que lentement après que le rayonnement solaire s’interrompt avec le coucher du Soleil.

En ce qui concerne l’atmosphère neutre on distingue trois régions, à savoir la mésosphère, la thermosphère et l’exosphère.

Couches : D, E, F, F1, F2
Domaines :
 Atmosphère, physique des plasmas, planétologie


Cf. les fiches-clées :

Atmosphère – (Rubrique), neutre – (Rubrique) – Atmosphère VS Ionosphère – Haute atmosphère – (Rubrique)
Conductibilité électrique – Composition ionique – Densité électronique – Dissociation – (Rubrique) – Exosphère – (Rubrique) – Électron – (Rubrique)
Gaz – (Inventaire), électronique
Glossaire orbital (rubrique)
Ion – (Inventaire), positif
Ionisation, partielle des gaz
Kelvin (unité)

Ionosphère (rubrique)

Mésosphère – (Rubrique)
Molécule – (Inventaire), atmosphérique – (Inventaire), NO
Onde radio – Propagation des ondes radio
Particule
 – (Inventaire), chargée – (Inventaire)
Photo-ionisation
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire)
Plasma – (Rubrique/Inventaire), ionosphérique – Physique des plasmas – (Rubrique)
Rayonnement – (Inventaire), solaire – (Rubrique), ultraviolet – (Rubrique), ultraviolet solaire
Température – (Rubrique), neutre, plasmatique
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)
Thermosphère – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Publicités

Plasma

Quatrième état de la matière . Fluide composé de particules ionisées . Un plasma est électriquement neutre et ses particules interagissent les unes avec les autres . Les plasmas représentent plus de 99% de la matière connue dans l’Univers.

Du latin plasma (forme), du grec ancien πλάσμα (plásma – modelé).
Prononciation (phonétique) : plasma

Appelé aussi : Gaz ionisé – Quatrième état de la matière
Anglais : Plasma – Ionized material
Chinois : 等离子体 (Děnglízǐ tǐ) 等离 (plasma) 子 (notion de filiation) 体 (corps)
Russe : Плазмa (Plazma)

Électrode centrale d’une lampe à plasma - PiccoloNamek - Wikipédia

Domaines : États de la matière, matière, physique, plasma


Les fiches-clées :

Aurore
Électriquement neutre
Gaz
Ionosphère
Liquide

Matière : Antimatière – États de la matière – Phase de la matière

Particule, ionisée

plasma : Les différents plasmas – Physique des plasmas – Plasma astrophysique, chaud, froid, quark-gluon

Solide
Univers

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Plasma sanguin (eau, sels minéraux) – (Rubrique)
(Oseco) Torche à plasma
(Ose) Écran plasma – Lampe à plasma – Plasma (v4 de KDE)

Documentation (liens externes) :

État plasma – Wikipédia – Plasma (physics) – Wikipedia (EN)

Sources & Outils :

BestDict-French – BestDict-Russian – Futura Santé – Google France – Google Traduction – Le Robert-Dixel Mobile – Qwant – Wikipédia – Wiktionnaire – WordPress.com