La Petite Ourse (constellation)

Constellation assez petite et faiblement lumineuse, qui doit sa célébrité à sa plus brillante étoile, α Ursae Minoris (l’étoile marquant le pôle nord céleste).

Abréviation/Symbole : UMi – UMI
Appelé aussi : (constellation de la) Petite Ourse – Ursa Minor (latin nominatif) – Ursae Minoris (latin génitif) – Arcas (fils de callisto et zeus)
Anglais : Ursa Minor
Chinois : 小熊座 (xiǎoxióng zuò)
Russe : Малая Медведица (malaya medveditsa)

Carte pour la constellation de la fr:Petite Ourse Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Étoiles : Akhfa Al Farkadain, alpha ursae minoris (l’étoile polaire actuelle), anwar al farkadain, kochab, pherkad, urodelus, yildun
Hémisphère :
Nord
Position :
 Au nord de l’équateur, Pôle céleste nord, au nord de l’écliptique
Type : Circumpolaire

UrsaMinorCC.jpg - Wikimedia Commons

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation

Origine : La constellation de la Petite Ourse, bien qu’elle soit d’origine antique (ptolémée la cataloguait dans son almageste), n’avait pas à cette époque l’intérêt qu’elle présente maintenant puisqu’elle n’indiquait pas du tout le pôle Nord céleste . Faisant vraisemblablement partie à l’origine d’une constellation disparue depuis longtemps nommée L’Aile du Dragon, on dit qu’elle fut créée par le philosophe grec Thalès (au vie siècle avant notre ère) . La mythologie grecque s’y est rattachée : la nymphe Callisto fut aimée par Zeus . Quand son épouse jalouse Héra découvrit leur relation, Zeus convertit Callisto et le fils qu’elle a eu avec lui, Arcas, en la Grande et la Petite Ourse . Héra, outragée par cette offense à son honneur, demanda justice à l’Océan, et les ourses furent alors condamnées à tourner perpétuellement autour du pôle Nord, jamais autorisées à se reposer sous la mer . Le mot arctique vient du mot grec arktos, ours . Un mythe, selon lequel la constellation ne serait pas une ourse mais un chien, a conduit l’étoile Polaire à être parfois nommée cynosure, queue du chien, terme signifiant également objet d’intérêt en anglais.


Cf. les fiches-clées :

Almageste (catalogue céleste de ptolémée) – (Rubrique/Inventaire)
Arctique
Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique) – Nord de l’équateur (terrestre) – (Rubrique/Inventaire)

Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire) – Akhfa Al Farkadain (étoile) – (Rubrique) – Alpha Ursae Minoris (l’étoile polaire, α umi) – (Rubrique) – Anwar Al Farkadain (étoile) – (Rubrique) – Kochab (étoile) – (Rubrique) – Pherkad (étoile) – (Rubrique) – Urodelus (étoile) – (Rubrique) – Yildun (étoile) – (Rubrique)

Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique)

L’Aile du Dragon (constellation) – (Rubrique)

Pôle – (Inventaire), nord (terrestre) – (Rubrique), nord céleste – (Rubrique/Inventaire)

(Chercheurs) Claude Ptolémée – (Rubrique) – Thalès (philosophe grec) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Petite Ourse – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles de la Petite Ourse – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Étoile polaire (terrestre)

Terme générique désignant une étoile visible à l’œil nu se trouvant approximativement dans l’alignement de l’axe de rotation d’une planète, en général la Terre ; elle indique le nord ou le sud aux aventuriers.

Abréviation/Symbole : Polaris
Appelé aussi : Alpha Ursae Minoris (actuellement, hémisphère nord) – Beta Hydri et Sigma Octantis (hémisphère sud) – Étoile du Nord (occident)
Opposé : Étoile équatoriale (?)
Anglais : Pole star – Polaris – North Star (au nord)
Chinois : 極星 (jí xīng – l’étoile polaire) 極 (polaire) 星 (étoile)
Russe : Поляриссима (polyarissima)

Localiser l'étoile polaire de l'hémisphère nord, Alpha Ursae Minoris, depuis la Grande Ourse - La deuxième année de géographie, Pierre Foncin - Wikimedia Commons

Actuellement, l’étoile polaire dans l’hémisphère nord est Alpha Ursae Minoris, l’étoile la plus brillante de la constellation de la Petite Ourse (au bout de sa queue) ; dans l’hémisphère sud, il est admis que Beta Hydri, de la constellation de l’Hydre mâle, représente un bien meilleur candidat, en raison de sa magnitude apparente plus facilement perceptible, que Sigma Octantis (σ oct) pourtant plus proche de l’axe de rotation de la Terre mais plus difficile à repérer.

Sterneamwalberla2.jpg - Udo Kügel - Wikimedia Commons

Attention : À ne pas confondre avec l’étoile du Berger (en vérité, planète vénus)
Domaines :
 Astronomie, navigation


Cf. les fiches-clées :

Alpha Ursae Minoris (étoile, α umi) – (Rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Beta Hydri (étoile)(Rubrique)

Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), L’étoile du Berger – (Rubrique) 
Étoile polaire (rubrique/inventaire)
 – Changement séculaire de l’étoile polaire

Hémisphère – (Inventaire), (terrestre) nord – (Rubrique), (terrestre) sud – (Rubrique)
L’Hydre mâle (constellation) – (Rubrique) – La Petite Ourse (constellation) – (Rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire) – Axe de rotation d’une planète – (Rubrique)
Précession – Vitesse de précession
Sigma Octantis (étoile, σ oct)(Rubrique)
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) – Axe de rotation de la Terre – (Rubrique)

(Chercheurs) Pierre Foncin – Udo Kügel

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Vidéos) Polaris – Wikimedia Commons

Sources :

Википедия – Pierre Foncin (la deuxième année de géographie) – Google France – Google Traduction – Udo Kügel (wikimedia commons) – Qwant – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire