Exogéologie

Branche de la planétologie qui emprunte les outils et les raisonnements des géosciences pour les appliquer aux autres corps solides du Système solaire afin de connaître et de comprendre leur structure, leur composition et leur histoire géologique . De géologie avec le préfixe Exo- (au-dehors).

Appelé aussi : Géologie planétaire – Astrogéologie
Anglais : Planetary geology
Chinois : 行星地質學 (xíngxīng dìzhí xué) 行星 (planète) 地質學 (géologie)
Russe : Планетная геология (planetnaya geologiya – géologie planétaire)

La combinaison de l'astronaute Harrison Schmitt couverte de poussière lors de son séjour de 75 heures sur la Lune au cours de la mission Apollo 17 le 12 décembre 1972 - LUXORION

Domaines : Astéroïdes géocroiseurs, astronautique, exogéologie, géologie, planétologie, planètes telluriques
Experts : Astronaute-géologue, géologue


Cf. les fiches-clées :

Astéroïde – (Rubrique) – (Inventaire), géocroiseur (NEA) – (Rubrique) – (Inventaire)
Astro- (préfixe)
Astronaute – (Rubrique)(Inventaire) – Astronaute-géologue – (Inventaire)
Astronautique – (Rubrique)
Exo- (préfixe) – Exobiologie – (Rubrique)

Exogéologie (rubrique) 

Géologie – (Rubrique) – Glossaire géologique(rubrique)
Géologue – (Inventaire)
Géoscience – (Inventaire) – Outils, Raisonnements des géosciences
Glossaire explorateur (rubrique) – Planétaire (adjectif)
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire)tellurique – (Inventaire)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique) – Corps solides du Système solaire – (Inventaire)

(Chercheurs) Harrison Schmitt (astronaute-géologue – apollo 17)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionHUMANSPACEFLIGHT (nasa) – Luxorion – NASA – NSSDCA (nasa) – Qwant – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Publicités

Régolite

Couche superficielle d’un sol planétaire ayant subi des transformations dues à des impacts météoritiques ou à des agressions d’agents physiques (tels qu’effets thermiques, rayonnements électromagnétiques à haute énergie ou impacts corpusculaires) ; débris de roches sous-jacentes fragmentées . Du grec ῥῆγος (rhē̂gos – couverture), et λίθος (lithos – roche).

Appelé aussi : Régolithe – Poussière de régolite
Anglais : Regolith
Chinois : 表岩屑 (biǎo yán xié)
Russe : Реголит (regolit)

Échantillon de régolite récolté par la mission Apollo 17 en 1972 - La toxicité des poussières lunaire et martienne - LUXORION

Fragment d’agglutinat ou brecchia glacé mesurant 3 mm de diamètre (76503,7020 - FOV: ~ 3 mm) - Luxorion

Domaines : Astronautique, géologie


Cf. les fiches-clées :

Agent physique – (Inventaire)
Agression (planétologique) – (Inventaire) 
Astronautique
 – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)
Effet thermique – (Inventaire)
Couche (géologique)(Inventaire), superficielle
Géologie – (Rubrique) – Glossaire géologique(rubrique)
Impact (planétologique)(Inventaire), Impact corpusculaire – (Rubrique/Inventaire), Impact météoritique – (Rubrique)(Inventaire)
La Lune, notre satellite naturel – (Rubrique) – Glossaire sélène (rubrique)
Rayonnement électromagnétique – (Rubrique/Inventaire), à haute énergie

Régolite (rubrique), sélène – Poussière de régolite

Sol – (Inventaire), planétaire

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionLuxorion – NASA – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipedia维基百科 – Wikipédia