Hercule (constellation)

Vaste constellation de l’hémisphère nord, la cinquième plus grande de la voûte céleste.

Abréviation/Symbole : Her
Appelé aussi : (constellation d’) Hercule – Hercules (latin nominatif) – Herculis (latin génitif)
Anglais : Hercules (constellation)
Chinois : 武仙座 (wǔ xiān zuò)
Russe : Геркулес (созвездие) (gerkules, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Hercule Produite à l'aide du logiciel PP3 - Grum / Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Forme : Un homme à genoux ou couché
Hémisphère :
Nord
Observation : Été, entre 90° Nord et 50° Sud
Position :
 Au nord de l’équateur, au nord de l’écliptique

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : L’une des 48 constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste, Hercule porte le nom romain du héros grec Héraclès . Les étoiles d’Hercule semblent en effet former un homme couché ou à genoux, ce qui était d’ailleurs le nom originel de la constellation.


Cf. les fiches-clées :

Almageste (catalogue céleste de ptolémée) – (Rubrique/Inventaire)
Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Catalogue céleste – (Inventaire)
Constellation – (Rubrique) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique)

Hercule (constellation) (rubrique)

(Chercheurs) Claude Ptolémée – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles d’Hercule – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Poulpy / Grum (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Publicités

Régolite

Couche superficielle d’un sol planétaire ayant subi des transformations dues à des impacts météoritiques ou à des agressions d’agents physiques (tels qu’effets thermiques, rayonnements électromagnétiques à haute énergie ou impacts corpusculaires) ; débris de roches sous-jacentes fragmentées . Du grec ῥῆγος (rhē̂gos – couverture), et λίθος (lithos – roche).

Appelé aussi : Régolithe – Poussière de régolite
Anglais : Regolith
Chinois : 表岩屑 (biǎo yán xié)
Russe : Реголит (regolit)

Échantillon de régolite récolté par la mission Apollo 17 en 1972 - La toxicité des poussières lunaire et martienne - LUXORION

Fragment d’agglutinat ou brecchia glacé mesurant 3 mm de diamètre (76503,7020 - FOV: ~ 3 mm) - Luxorion

Domaines : Astronautique, géologie


Cf. les fiches-clées :

Agent physique – (Inventaire)
Agression (planétologique) – (Inventaire) 
Astronautique
 – (Rubrique) – Glossaire astronautique (rubrique)
Effet thermique – (Inventaire)
Couche (géologique)(Inventaire), superficielle
Géologie – (Rubrique) – Glossaire géologique(rubrique)
Impact (planétologique)(Inventaire), Impact corpusculaire – (Rubrique/Inventaire), Impact météoritique – (Rubrique)(Inventaire)
La Lune, notre satellite naturel – (Rubrique) – Glossaire sélène (rubrique)
Rayonnement électromagnétique – (Rubrique/Inventaire), à haute énergie

Régolite (rubrique), sélène – Poussière de régolite

Sol – (Inventaire), planétaire

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionLuxorion – NASA – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipedia维基百科 – Wikipédia