Rayonnement cosmique

Flux de particules à très haute énergie (telles que protons, particules alpha) et dans une plus faible proportion, noyaux plus lourds, d’origine solaire, galactique ou extragalactique.

Anglais : Cosmic ray
Chinois : 宇宙線 (yǔzhòu xiàn – rayons cosmiques)
Russe : Космические лучи (kosmicheskiye luchi – les rayons cosmiques)

Les basses énergies (zone jaune) viennent surtout du soleil, les énergies intermédiaires (bleu) des rayons cosmiques galactiques, et les plus hautes énergies (violet) sont extragalactique - Sven Lafebre - Wikimedia Commons

Découverte : XXe siècle avec les travaux de Victor Hess
Domaines :
 Astrophysique (des particules)


Cf. les fiches-clées :

Astrophysique – (Rubrique), des particules – (Rubrique) 
Cosmos
– Cosmique (adjectif)
Extragalactique (adjectif)
Énergie – (Rubrique/Inventaire), intermédiaire – (Inventaire) – Basse énergie – (Inventaire) – Haute énergie – (Inventaire)
Flux – (Inventaire)
Galactique (adjectif)
MeV (mega électron-volt)
Noyau – (Inventaire), d’origine (extragalactique, galactique, solaire) lourd
Particule – (Inventaire), alpha, à très haute énergie – (Inventaire) – Physique des particules – (Rubrique)
Proton – (Rubrique)
Rayon (faisceau) – (Inventaire), cosmique, cosmique à basse énergie, cosmique galactique, solaire

Rayonnement – (Inventaire), cosmique (rubrique/inventaire), cosmique primaire, électromagnétique – (Inventaire), solaire – (Rubrique), thermique terrestre

Relativiste (adjectif) – Solaire (adjectif)

(Chercheurs) Victor Hess

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

Википедия – L’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle TraductionSven Lafebre – QwantDepartment of Astrophysics (Radboud Universiteit Nijmegen) – Radboud Universiteit – Le Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia