Le Verseau (constellation)

Le Verseau, ou Porteur d’eau, est une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 16 février au 11 mars.

A representation of Aquarius printed in 1825 as part of Urania's Mirror, (including a now-obsolete constellation, Ballon Aerostatique south of it). - Sidney Hall - Wikimedia Commons

Abréviation/Symbole : Aqr – Aqu – ♒ (Unicode U+2652) est le symbole pour la constellation du zodiaque du Verseau. Les deux traits parallèles représentent des vagues et peuvent être courbes ou droits. - Wikipédia
Appelé aussi : (constellation du) Verseau – Aquarius (latin nominatif) – AQUARIUS – Aquarii (latin génitif) – Le Porteur d’eau – Daulo (chaldéens) – Ganymède
Anglais : Aquarius (constellation)
Chinois : 寶瓶座 (bǎopíngzuò)
Russe : Водолей (созвездие) (vodoley, sozvezdiye – constellation)

Aquarius constellation map-fr.png - Wikimedia Commons

Étoiles : Ancha, sad el melik (α), sad es saud (β), scheat, situla
Hémisphère :
 …
Objets : M2, M72, M73
Observation : Dans l’ordre du zodiaque, la constellation se situe entre le Capricorne à l’ouest et les Poissons à l’est.
Position :
 Équatorial (Eq 15)
Type : Zodiacale (Z 13) 

AquariusCC.jpg - Wikimedia Commons

Verseau était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée . Elle est parmi les constellations les plus vieilles du ciel et se trouve dans une zone souvent appelée la Mer, à cause de son abondance de constellations aquatiques (telles la baleine, les poissons, éridan, etc.) . Parfois, le fleuve Éridan est dessiné provenant du pot du Verseau.

Origine : Comme les autres constellations du Zodiaque, le Verseau est très ancien . Il semble qu’elle était déjà appelée Daulo par les Chaldéens . Le Verseau a été diversement identifié au fil de l’Histoire ; la mythologie la plus courante veut qu’il soit Ganymède, que Zeus enleva pour devenir son amant et échanson.

En astrologie, le Verseau est également un signe du zodiaque correspondant au secteur de 30° de l’écliptique traversé par le Soleil du 20 janvier au 19 février . C’est dans ce sens qu’il y sert au repérage des déplacement planétaires . Son signe est une représentation de l’air car c’est un signe d’air comme la Balance et les Gémeaux . Ère du Verseau : La constellation a été immortalisée dans les années 1960, qui proclama l’ère du Verseau (l’air age of aquarius dans la comédie musicale hair) . Cependant, il semble qu’il n’y ait aucune définition standard pour les ères astrologiques, censées correspondre à l’entrée du point vernal dans la constellation correspondante . L’ère du Verseau pourrait commencer soit en 2150, soit en 2660, en fonction de la définition préférée . Selon Rudolf Steiner, l’entrée dans l’ère du Verseau se fera en 3573 ; en effet une hypothèse évoque le coucher héliaque des étoiles, se trouvant à quinze degrés du point vernal lors de l’équinoxe de printemps, comme repère pour se situer dans une constellation et non pas le point vernal (une constellation comportant en moyenne 30°, lorsque le point vernal est au milieu d’une constellation, les étoiles en coucher héliaque sont au début de cette constellation).

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), aquatique – (Inventaire), équatoriale – (Inventaire), moderne – (Inventaire), zodiacale (Z) – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique), Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

Le Pot du Verseau – (Rubrique)
L’Éridan (constellation)
 – (Rubrique) – La Balance (constellation) – (Rubrique) – La Baleine (constellation) – (Rubrique) – Le Capricorne (constellation) – (Rubrique) – Les Gémeaux (constellation) – (Rubrique) – Les Poissons (constellation) – (Rubrique)

La Mer (zone céleste) – (Rubrique)
Zodiaque – (Rubrique) – Signe du zodiaque – (Inventaire)

(Chercheurs) Sidney Hall (cartographe britannique) – (Rubrique) – Claude Ptolémée – (Rubrique) – Rudolf Steiner – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Verseau – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Verseau – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google Traduction – Sidney Hall – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Triangle austral (constellation)

Petite constellation de l’hémisphère sud dont les trois étoiles les plus lumineuses (de deuxième et troisième magnitude apparente) forment approximativement un triangle d’apparence équilatéral.

Abréviation/Symbole : TrA
Appelé aussi : (constellation du) Triangle austral – Triangulum Australe (latin nominatif) – TRIANGULUM AUSTRAL – Trianguli Australis (latin génitif)
Anglais : Triangulum Autrale
Chinois : 南三角座 (nán sānjiǎo zuò)
Russe : Южный Треугольник (yuzhnyy treugol’nik)

Carte pour la constellation Triangle asutral Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Étoiles : α tra, β tra, γ tra (gamma), δ tra (delta), ε tra
Hémisphère :
 Sud
Observation : …
Position :
 Au sud de l’équateur, au sud de l’écliptique

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Le Triangle austral fut introduit pour la première fois par le navigateur italien Amerigo Vespucci en 1503 . Réinventée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du xvie siècle et introduite par Johann Bayer dans son Uranometria en 1603.


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Austral (adjectif) 
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), moderne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), de deuxième magnitude (2e) – (Rubrique) – (Inventaire), de troisième magnitude – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)
Uranometria (premier atlas céleste, cartographie du ciel austral – 1603 – johann bayer)

(Chercheurs) Johann Bayer (astronome) – (Rubrique) – Frederick (frederik) de Houtman (navigateur et cartographe céleste néerlandais, xvie s.) – (Rubrique) – jPieter Dirkszoon Keyser (petrus theodori, navigateur et cartographe céleste néerlandais, xvie s.) – (Rubrique) – Amerigo Vespucci (navigateur – 1503)(Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Triangle austral – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Triangle austral – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Triangle (constellation)

Petite constellation de l’hémisphère nord dont les trois étoiles principales forment justement un triangle allongé.

Abréviation/Symbole : Tri – Δ
Appelé aussi : (constellation du) Triangle – Triangulum (latin nominatif) – Trianguli (latin génitif) – Triangle allongé – Deltotron (delta) – Deltotum (romain)
Anglais : Triangulum
Chinois : 三角座 (sānjiǎo zuò)
Russe : Треугольник (созвездие) (treugol’nik, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Triangle Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Constellations voisines : Andromède, bélier, persée, poisson
Hémisphère :
Nord
Observation : Automne, entre 90° Nord et 50° Sud
Position :
 Au nord de l’équateur, au nord de l’écliptique

The constellation Triangulum as it can be seen by the naked eye. - Till Credner - Wikimedia Commons
Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Le Triangle figurait déjà dans la liste des 48 constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste, l’une des rares constellations antiques (avec la balance) à ne pas provenir d’un mythe et la seule qui soit décrite par une figure géométrique . À l’époque grecque, cette constellation portait le nom de Deltotron, le Delta (vraisemblablement celui du nil), identifié par la lettre grecque Δ . Les romains conservèrent cette appellation en la nommant Deltotum . L’astronome Johannes Hevelius créa également un Petit Triangle juste à côté de celui-ci (qu’il appela logiquement le grand triangle) . Ils furent fondus en un seul par Friedrich Argelander en 1843 lors de la publication de son Uranometria Nova.


Cf. les fiches-clées :

Almageste (catalogue céleste de ptolémée) – (Rubrique/Inventaire)
Andromède (constellation) – (Rubrique)
Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Astronomie observationnelle – (Rubrique) – Automne (astronomie) (rubrique/inventaire) – Glossaire observatoire (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), antique – (Inventaire), moderne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique – Nord de l’écliptique (terrestre) – (Rubrique/Inventaire)
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique) – Nord de l’équateur (terrestre) – (Rubrique/Inventaire)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique)

La Balance (constellation) – (Rubrique) – Le Bélier (constellation) – (Rubrique) – Les Poissons (constellation) – (Rubrique)

Persée (constellation) – (Rubrique)

(Chercheurs) Friedrich Wilhelm August Argelander (astronome prussien – 1843) – (Rubrique) – Johannes Hevelius (astronome polonais) – (Rubrique) – Claude Ptolémée – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Triangle (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Triangle – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Till Credner (wikimedia commons) – Wikimedia Commons – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Toucan (constellation)

Constellation de l’hémisphère sud, légèrement plus lumineuse que les autres constellations de cette partie du ciel austral.

The "southern birds" as seen in Johann Bayer's Uranometria. Tucana (as "Toucan") is in the middle. - Johann Bayer - Wikimedia Commons

Abréviation/Symbole : Tuc
Appelé aussi : (constellation du) Toucan – Tucana (latin nominatif) – TUCANA – Tucanae (latin génitif)
Anglais : Tucana
Chinois : 杜鵑座 (dùjuān zuò)
Russe : Тукан (созвездие) (tukan, sozvezdie – constellation)

Carte pour la constellation Toucan Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Hémisphère : Sud
Observation : …
Position :
 Au sud de l’équateur, au sud de l’écliptique

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Inventée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du xvie siècle, elle fut popularisée par Johann Bayer lors de la publication de son Uranometria en 1603.


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Ciel austral
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), moderne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique – Sud de l’écliptique – (Rubrique/Inventaire)
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique) – Sud de l’équateur – (Rubrique/Inventaire)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)
Uranometria (premier atlas céleste, cartographie du ciel austral – 1603 – johann bayer)

(Chercheurs)
Johann Bayer (astronome – 1603) – (Rubrique) – Frederick (frederik) de Houtman (navigateur et cartographe céleste néerlandais, xvie s.) – (Rubrique) – Pieter Dirkszoon Keyser (petrus theodori, navigateur et cartographe céleste néerlandais, xvie s.) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Toucan (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Toucan – Wikipedia

Sources :

Johann Bayer – ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Télescope (constellation)

Constellation de l’hémisphère sud.

Abréviation/Symbole : Tel
Appelé aussi : (constellation du) Télescope – Telescopium (latin nominatif) – TELESCOPIUM – Telescopii (latin génitif)
Anglais : Telescopium
Chinois : 望远镜座 (wàngyuǎnjìng zuò)
Russe : Телескоп (созвездие) (teleskop, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Télescope Produite à l'aide du logiciel PP3 - Grum / Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Hémisphère : Sud
Observation : …
Position :
 Au sud de l’équateur, au sud de l’écliptique

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Cette constellation fut introduite par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 pour désigner un pan de ciel sans dénomination . Comme plusieurs autres constellations créées par Lacaille, elle porte le nom d’un appareil scientifique.


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), équatoriale – (Inventaire), moderne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique – Sud de l’écliptique – (Rubrique/Inventaire)
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique) – Sud de l’équateur – (Rubrique/Inventaire)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

(Chercheurs) Nicolas-Louis de Lacaille (astronome – 1752) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Télescope (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Télescope – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Poulpy / Grum (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

La Table (constellation)

Constellation de l’hémisphère sud, peu lumineuse.

Abréviation/Symbole : Men
Appelé aussi : (constellation de la) Table – Mensa (latin nominatif) – MENSA – Mensae (latin génitif) – Mensa Mons (la montagne-table)
Anglais : Mensa (constellation)
Chinois : 山案座 (shān àn zuò)
Russe : Столовая Гора (созвездие) (stolovaya gora, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Table Produite à l'aide du logiciel PP3 - Grum / Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Elle découpe un pan de ciel quasiment vide d’étoiles et d’objets célestes.

Hémisphère : Sud
Observation : Elle est de plus impossible à observer au nord de l’équateur.
Position :
 Au sud de l’équateur, au sud de l’écliptique

Constellation Mensa.jpg - Wikimedia Commons

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Elle fut introduite par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de combler un pan du ciel austral sans dénomination . Originellement nommée Mensa Mons (la montagne-table), son nom vient de la montagne dominant Le Cap, en Afrique du Sud, où Nicolas-Louis de Lacaille réalisait ses relevés.


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Ciel austral
Constellation – (Rubrique), lumineuse – (Inventaire), moderne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)
Objet (spatial) – (Inventaire)

(Chercheurs) Nicolas-Louis de Lacaille (astronome – 1752) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Table (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles de la Table – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Poulpy / Grum (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le Taureau (constellation)

Constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 14 mai au 22 juin.

Taureau (constellation) - Sidney Hall - Wikiwand

Abréviation/Symbole : Tau – ♉ (U+2649) est le symbole pour la constellation du zodiaque du Taureau. - Wikipédia
Appelé aussi : (constellation du) Taureau – Taurus (latin nominatif) – tauri (latin génitif) – Le taureau blanc (mythologie) – Taureau d’airain
Anglais : Taurus (constellation)
Chinois : 金牛座 (jīnniúzuò)
Russe : Телец (созвездие) (telets, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Taureau Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Étoiles : Aldébaran / alderbaran, alcyone, alnath / el nath (β tau), ε tau, ζ tau, λ tau, ο tau
Hémisphère :
Nord
Objets : Amas, m1, ngc 1554-55, ngc 1647, pléiades, t tauri
Observation : Hiver – Dans l’ordre du zodiaque, la constellation se situe entre le Bélier à l’ouest et les Gémeaux à l’est.
Position :
 Équatorial (Eq 3), avec projection de la Voie Lactée (VL 9)
Type : Zodiacale (Z 3) 

Constellation du Taureau - Till Credner - Wikimedia Commons

Origine : Le Taureau était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée . Étant une constellation du Zodiaque, caractéristique avec ses amas, le Taureau est une constellation très ancienne . Dans la mythologie grecque, le Taureau pourrait être soit la forme bovine utilisée par Zeus afin de commettre le rapt d’Europe, soit le taureau blanc envoyé par Poséidon à Minos . Cependant il est généralement attribué au Taureau d’airain (selon les versions, seul les sabots seraient d’airain ou le corps entier), la gorgone qui inspira le tyran Phalaris pour la construction d’un instrument de torture de même nom, dominé par Jason et qui sera tué plus tard par Thésée à Marathon.

Le Taureau est également un signe du zodiaque correspondant au secteur de 30° de l’écliptique traversé par le Soleil du 20 avril au 21 mai.

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Astronomie observationnelle – (Rubrique) – Glossaire observatoire (rubrique) – Hiver (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), équatoriale – (Inventaire), moderne – (Inventaire), zodiacale (Z) – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) –
Écliptique
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire) – Aldébaran – (Rubrique) – Le Soleil, notre étoile – (Rubrique)
Galaxie(Rubrique)(Inventaire) – Notre galaxie, La Voie lactée – (Rubrique)
Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique)

La tête du Taureau – (Rubrique)
Le Bélier (constellation)
 – (Rubrique) – Les Gémeaux (constellation) – (Rubrique)

Zodiaque – (Rubrique) – Signe du zodiaque – (Inventaire)

(Chercheurs) Sidney Hall (cartographe britannique) – (Rubrique) – Claude Ptolémée – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Taureau (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Taureau – Wikipedia

Sources :

Astronoo – ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionSidney Hall – Rémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Till Credner (wikimedia commons) – whatawonderfulworldblog  – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia – Wikiwand