Le Sextant (constellation)

Constellation très peu lumineuse, située sur l’équateur céleste, d’où elle peut être vue quasiment de n’importe quelle latitude, sauf aux pôles.

Abréviation/Symbole : Sex
Appelé aussi : (constellation du) Sextant – Sextans (latin nominatif) – SEXTANS – Sextantis (latin génitif) – Suaire du Christ (rheita)
Anglais : Sextans
Chinois : 六分仪座 (liù fēn yí zuò)
Russe : Секстант (созвездие) (sekstant, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Sextant Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

Étoiles : α Sex, β Sex, γ Sex
Hémisphère :
 …
Observation : …
Position :
 Équatorial (Eq 9), au sud de l’écliptique

SextansCC.jpg - Wikipedia

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : Introduite par Johannes Hevelius en 1690, elle tire son nom d’un appareil de mesure permettant de mesurer la hauteur d’un astre au-dessus de l’horizon, instrument qu’Hevelius utilisait précisément pour ses relevés . Avant Hevelius, le moine Antoine de Rheita créa en 1643 à cet emplacement du ciel le Suaire du Christ, une constellation qui tomba rapidement en désuétude avant d’être remplacée par le Sextant.


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), équatoriale – (Inventaire), faible (peu lumineuse) – (Inventaire), moderne – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère nord – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire) – Petite constellation – (Inventaire)
Écliptique – Sud de l’écliptique – (Rubrique/Inventaire)
Équateur – (Inventaire), céleste, galactique, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) nord – (Rubrique), Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

Pôle – (Inventaire), galactique, nord (terrestre) – (Rubrique), nord galactique (voie lactée), sud (terrestre) – (Rubrique), sud galactique (voie lactée) – (Rubrique), sud céleste – (Rubrique/Inventaire)

(Chercheurs) Johannes Hevelius (astronome polonais – 1690) – (Rubrique) – Antoine (anton / antonius, maria schyriaeus) de Rheita (moine, astronome et opticien) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Sextant (constellation) – Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles du Sextant – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

1600 (dates)

1600 : Période à partir de laquelle 40 nouvelles constellations vont alors être ajoutées au 48 connues des grecques anciens

1603

Édition de l’Uranometria de Johann Bayer (premier atlas des constellations)
Introduction (seconde) par Johann Bayer de la constellation Le Triangle austral
Popularisation de la constellation Le Toucan par Johann Bayer

1609 : Première loi de Kepler sur les orbites

1621 : Création par Isaac Habecht de la constellation Le Réticule
1624 : Création (supposée) par Jakob Bartsch de la constellation Le Réticule (dans la même période que isaac habecht)

25 décembre 1642 (calendrier julien) : Naissance d’Isaac Newton, Woolsthorpe, Lincolnshire, Royaume d’Angleterre

1643 : Création par Antoine de Rheita de la constellation Le Suaire du Christ (remplacée ensuite par le sextant)
4 janvier 1643 : Naissance d’Isaac Newton, Woolsthorpe, Lincolnshire, Royaume d’Angleterre

1660 : Introduction par Johannes Hevelius de la constellation Le Petit Lion
1665 :
Le mot satellite prend le sens de corps céleste

1690 : Introduction par Johannes Hevelius de la constellation Le Sextant

Domaines : Atlas, constellations, dates, isaac newton, lois de kepler


Cf. les fiches-clées :

(chiffre, nombres) – 1600 (nombres)

Atlas – (Inventaire)

Constellation – (Rubrique), ancienne – (Inventaire), moderne – (Inventaire), zodiacale (Z) – (Inventaire) – Les constellations – (Inventaire) – Le Petit Lion (constellation) – (Rubrique) – Le Réticule (constellation) – (Rubrique) – Le Sextant (constellation) – (Rubrique) – Le Suaire du Christ (constellation) – (Rubrique) – Le Toucan (constellation) – (Rubrique) – Le Triangle austral (constellation) – (Rubrique)

Corps céleste
 – (Inventaire)

Dates (inventaire)

Satellite – (Rubrique/Inventaire), artificiel – (Rubrique) – (Inventaire), naturel – (Inventaire)
Uranometria (premier atlas céleste, cartographie du ciel austral – 1603 – johann bayer)

Chercheurs/Spécialistes :

Jakob Bartsch (astronome allemand) – (Rubrique) – Johann Bayer (astronome) – (Rubrique) – Isaac Habrecht (horloger suisse) – (Rubrique) – Johannes Hevelius (astronome polonais) – (Rubrique) – Johannes Kepler (astronome germanique) – (Rubrique) – Isaac Newton (philosophe, mathématicien, physicien, alchimiste, astronome et théologien anglais) – (Rubrique) – Antoine (anton / antonius, maria schyriaeus) de Rheita (moine, astronome et opticien) – (Rubrique)

Sources & Outils :

Wikipédia – WordPress (.com)