Exogéologie

Branche de la planétologie qui emprunte les outils et les raisonnements des géosciences pour les appliquer aux autres corps solides du Système solaire afin de connaître et de comprendre leur structure, leur composition et leur histoire géologique . De géologie avec le préfixe Exo- (au-dehors).

Appelé aussi : Géologie planétaire – Astrogéologie
Anglais : Planetary geology
Chinois : 行星地質學 (xíngxīng dìzhí xué) 行星 (planète) 地質學 (géologie)
Russe : Планетная геология (planetnaya geologiya – géologie planétaire)

La combinaison de l'astronaute Harrison Schmitt couverte de poussière lors de son séjour de 75 heures sur la Lune au cours de la mission Apollo 17 le 12 décembre 1972 - LUXORION

Domaines : Astéroïdes géocroiseurs, astronautique, exogéologie, géologie, planétologie, planètes telluriques
Experts : Astronaute-géologue, géologue


Cf. les fiches-clées :

Astéroïde – (Rubrique) – (Inventaire), géocroiseur (NEA) – (Rubrique) – (Inventaire)
Astro- (préfixe)
Astronaute – (Rubrique)(Inventaire) – Astronaute-géologue – (Inventaire)
Astronautique – (Rubrique)
Exo- (préfixe) – Exobiologie – (Rubrique)

Exogéologie (rubrique) 

Géologie – (Rubrique) – Glossaire géologique(rubrique)
Géologue – (Inventaire)
Géoscience – (Inventaire) – Outils, Raisonnements des géosciences
Glossaire explorateur (rubrique) – Planétaire (adjectif)
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire)tellurique – (Inventaire)
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique) – Corps solides du Système solaire – (Inventaire)

(Chercheurs) Harrison Schmitt (astronaute-géologue – apollo 17)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionHUMANSPACEFLIGHT (nasa) – Luxorion – NASA – NSSDCA (nasa) – Qwant – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Publicités

La neuvième planète

Hypothétique planète transneptunienne (ex dixième planète).

Abréviation/Symbole : 9e – X
Appelé aussi : Planète 9, Neuf, X – Phattie – Tyché – Super-Pluton – Nibiru – Perséphone – Némésis (étoile ou naine brune) – Sol B (étoile ou naine brune) – Dixième planète (auparavant) – Pluton (auparavant) – Pallas (auparavant)
Anglais : Planet Nine – Planet X
Chinois : 第九行星 (dì jiǔ xíngxīng) 第九 (neuvième) 行星 (planète) 星 (astre, étoile)
Russe : Девятая планета (devyataya planeta)

Artist’s concept of “Planet Nine,” a hypothesized world about 10 times more massive than Earth that may orbit far from the sun (Caltech/R. Hurt, IPAC) - How Astronomers Could Actually See 'Planet Nine' (Mike Wall) - SPACE.COM

Cette neuvième planète est une planète hypothétique du Système solaire repérée de manière indirecte dont l’existence est suggérée par l’observation de l’orientation de l’orbite de plusieurs objets transneptuniens, fondée sur des observations astronomiques des années 2014-2016 . Elle serait située au-delà de Neptune, et même bien au delà de la ceinture de Kuiper, et donc la neuvième planète du Système solaire tant dans l’ordre de sa découverte qu’en termes de distance au Soleil . À ce titre, elle pourrait être la planète X historiquement recherchée au-delà de Neptune puis Pluton . Des éléments d’une possible existence ont été apportés par le California Institute of Technology en janvier 2016.

Le neuvième rang a longtemps été détenu par Pluton (de 1930 à 2006, reléguée au rang de planète naine) . L’astéroïde Pallas a aussi été désigné en son temps (de 1802 au milieu du XIXe siècle) neuvième planète (il était situé / considéré en sixième position des corps à partir du Soleil) ; c’est le second astéroïde découvert après la planète naine Cérès . La planète naine Sedna, à l’orbite très excentrique à détenu aussi le nom provisoire de 10e planète.

Découverte : Annoncée (officiellement) en 2016, par Konstantin Batygin et Michael E. Brown
Type : Planète géante (tellurique ?)

Domaines :
 Astronomie (observationnelle), planétologie, les planètes, pluton, le système solaire


Cf. les fiches-clées :

Astéroïde – (Rubrique) – (Inventaire)
Astronomie – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique)
California Institute of Technology
La ceinture de Kuiper – (Rubrique) – Cérès, la planète naine – (Rubrique) – Dixième planète – (Rubrique)

La neuvième planète (rubrique)

Neptune, la plus éloignée des planètes détectées du Système solaire – (Rubrique)
Objet céleste – (Inventaire), transneptunien – (Inventaire)
Nibiru – (2) Pallas (astéroïde)(Rubrique) – Planétologie – (Rubrique)  
Planète
 – (Rubrique) – (Inventaire), naine – (Rubrique) – (Inventaire), transneptunienne – (Rubrique) – (Inventaire) – Les planètes
Pluton, la planète naine – (Rubrique) – Sedna (planète naine) – (Rubrique) – Le Soleil, notre étoile – (Rubrique) – Super-Pluton 
Le Système solaire, notre système stellaire – (Rubrique) – Les planètes du Système solaire – (Inventaire)
Transneptunien (adjectif) – Les transneptuniens (objets célestes)(Inventaire)
Tyché

(Chercheurs) Konstantin Batygin (Константин Батыгин) (astronome russo-américain – 2016) – Michael (Mike) E. Brown (astronome et professeur – 2016)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Portails) Neuvième planète – Wikipédia – (EN) Planet X – Wikipedia

Sources :

ВикипедияCaltech – Ellin Beltz (wikimedia commons) – Google France – Google Traduction – R. hurt (ipac) – Qwant – Le Robert-Dixel MobileSpace.com – Mike Wall (space.com) – Wikimedia Commons – Wikipedia维基百科 – Wikipédia

Planète

Corps céleste orbitant autour d’une étoile (Soleil) et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique (sous une forme presque sphérique) et ayant nettoyé sa zone orbitale (sa trajectoire orbitale – autour de son étoile) des autres corps . Du latin planetae (astre mobile), du grec ancien πλανήτης (planếtês).

Anglais : Planet
Chinois : 行星 (xíngxīng) 星 (astre)
Russe : Планета (planeta)

Transit de la planète Vénus devant le Soleil - Nasa.gov - Sweet random Science - blogspot.fr

Une planète peut être tellurique (Mercure, Vénus, Terre, Mars), composée essentiellement de glace ou gazeuse (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune), souvent géante (géante gazeuse, tellurique) ; se trouver dans le Système solaire intérieur ou extérieur ou même orbiter autour d’une autre étoile (exoplanète).

Si sa masse est suffisante pour que sa gravité lui confère une forme relativement ronde, mais insuffisante pour nettoyer sa zone orbitale, cette objet astronomique est appelé planète naine (Cérès, Pluton, Makémaké, Hauméa, Héris) . Si sa masse est telle que la limite de fusion du deutérium est atteinte ou dépassée, il s’agit alors d’une naine blanche.

Domaines : Astronomie, exploration spatiale, planétologie


Cf. les fiches-clées :

Astre – (Rubrique/Inventaire)
Astronomie – (Rubrique), observationnelle – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Corps céleste – (Inventaire)
Deutérium – (Rubrique) – Limite de fusion du deutérium
Exploration spatiale – (Rubrique) – Glossaire explorateur (rubrique)
Équilibre hydrostatique 
Étoile
 – (Rubrique) – (Inventaire) – Notre étoile, Le Soleil – (Rubrique)
Gravité – (Rubrique) – Masse – (Rubrique/Inventaire)
Mouvement – (Rubrique/Inventaire) – Mouvement d’une planète, déférent, épicyclique, orbital
Naine brune – (Inventaire) – Sous-naine brune – (Inventaire)
Objet libre de masse planétaire
Orbite – (Rubrique) – (Inventaire), elliptique – (Inventaire) – Glossaire orbital (rubrique) – Trajectoire orbitale – Zone orbitale 
Planétaire (adjectif) – Système planétaire – (Inventaire) 
Planétologie
 – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)

(planète) Déterminer la masse d’une planète – Exoplanète – (Inventaire) – Formation d’une planète – La neuvième planète – (Rubrique) – La planète aux anneaux, Saturne – (Rubrique) – La planète destituée, Pluton – (Rubrique) – La planète rouge, Mars – (Rubrique) – La planète naine Cérès – (Rubrique), Éris, Hauméa, Makémaké – La plus éloignée (des planètes détectées du Système solaire), Neptune – (Rubrique) – La plus grande (du Système solaire), Jupiter – (Rubrique) – La plus insaisissable des planètes (du Système solaire), Uranus – (Rubrique) – La plus petite planète (du Système solaire), Mercure – (Rubrique) – Notre planète bleue, La Terre – (Rubrique) – Notre plus proche voisine, Vénus – (Rubrique) – Orbite d’une planète

Planète arrivée, départ, extrasolaire, flottante, gazeuse – (Inventaire), géante – (Inventaire), naine – (Rubrique) – (Inventaire), tellurique – (Inventaire)
Repérer une planète dans le ciel

Les planètes – (Inventaire) – Les planètes du Système solaire – (Inventaire)

Satellite naturel – (Inventaire) – Notre satellite naturel, La Lune – (Rubrique)
Statique – Le Système solaire, notre système planétaire – (Rubrique)
Trajectoire – (Inventaire), orbitale
Transit – (Inventaire)

(Chercheurs) Galilée – Johannes Kepler – Claude Ptolémée

(accueil du site – Mathématiques) Sphère 
(Oseco)
Gaïa

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

Sources :

Википедия – Google FranceGoogle TraductionQwantSweet random Science – 维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Planète tellurique

Planète essentiellement composée de fer et de roches (comme les planètes du Système interne : Mercure, Vénus, La Terre, Mars), par opposition aux planètes gazeuses (Système externe) . Du latin tellus (le sol).

Appelé aussi : Planète intérieure
Anglais : Terrestrial planet
Chinois : 类地行星 (lèi dì xíngxīng – planètes comme la Terre) 类地 (terrestre) 行星 (planète)
Russe : Планеты земной группы (planety zemnoy gruppy – les planètes telluriques) земной группы (terrestre)

4 Terrestrial Planets Size Comp True Color - Scooter20 - Wikimedia Commons

Une planète tellurique possède généralement trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte) plus une atmosphère, quelle soit dense (Vénus), ténue (Mars), résiduelle (traces – Mercure) ou glacée (exoplanètes ?) . Sa surface est solide, composée principalement d’éléments non volatils, généralement des roches silicatées, du métal et du fer . Sa densité est relativement importante (entre 4 et 5,5) . Les planètes telluriques sont beaucoup plus petites que les planètes gazeuses mais ont une densité beaucoup plus élevée car elles sont composées de fer et de silicates (ne pas confondre densité et pression) . Notre satellite naturel, La Lune est un satellite tellurique ; Le premier des quatre gros satellites de Jupiter, Io est un satellite tellurique.

Domaines : Astronomie, géophysique, planétologie
Planètes telluriques du Système solaire (interne) : Mercure, Vénus, Terre, Mars
Satellites telluriques : La Lune, Io
Exoplanètes telluriques : Gliese 581 c, Kepler-186, Ogle-2005-BLG-390Lb


Cf. les fiches-clées :

Astronomie
Atmosphère – Atmosphère dense, résiduelle, ténue
Croûte planétaire
Densité – Estimer la densité d’une planète
Exoplanète – L’atmosphère des exoplanètes – Les exoplanètes (inventaire) – Les explanètes telluriques (inventaire) –  Gliese 581 c – Kepler-186 – Ogle-2005-BLG-390Lb
Fer – Géophysique
Io, satellite tellurique de Jupiter
La Lune, notre satellite naturel tellurique
Planétologie – Manteau planétaire
La planète rouge, Mars
La planète au gros noyau ferreux, Mercure – L’atmosphère résiduelle de Mercure – L’énorme noyau ferreux de Mercure
Métal – Noyau planétaire

Planète – Exoplanète – Planète gazeuse, géante, intérieure, nainePlanètes (rubrique)

Pression – Pression atmosphérique, d’un manteau rocheux
Roches – Satellite tellurique – Silicates – Super-Terre
Système solaire – Notre Système solaire – Système externe, interne
Tellurique
Notre planète bleue, La Terre – L’atmosphère terrestre – La croûte terrestre – Le manteau terrestre – Le noyau terrestre
La planète trouble, Vénus – L’atmosphère de la planète Vénus

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

Sources :

维基百科 – ВикипедияBrian0918 (Wikimedia Commons) – Google TraductionNasa multimedia gallery – QwantLe Robert-Dixel MobileScooter20 (Wikimedia Commons) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire