La pression

Force rapportée à la surface sur laquelle elle s’applique (mesurée par unité de surface) . Du latin pressio -onis, de premere (presser).

Symbole : p
Anglais :
 Pressure
Chinois : 压强 (yāqiáng) 压 (presser) 强 (fort, force)
Russe : Давление (davleniye) 

Pression - Encyclopédie – Larousse.fr

Un élement de surface d’un solide (dS), placé en un point d’un fluide (gaz, liquide), subit de la part de ce dernier une force (F) perpendiculaire à la surface concernée . Le quotient de la force (sa valeur) par l’aire de l’élément de surface (considéré) est appelé « pression du fluide au point considéré » . La valeur de cette force est indépendante de l’orientation de l’élément de surface . Les forces de pression subies par une surface sont perpendiculaires à cette surface, mais la pression est une grandeur scalaire (non vectorielle).

Unité SI : Le pascal (Pa)
Unités : Le bar (105 Pa) – L’atmosphère (atm, 1,01325⋅105 Pa) – Le centimètre de mercure (désuet, 1 atm = 76 cm de mercure)
Formules : dF = P⋅n⋅dS {mécanique} ; p = dF/dS {pression perpendiculaire} ; p = − (∂U/∂V)S,N {thermodynamique}
Domaines : Chimie, mécanique, mécanique des milieux continus, physique fondamentale, thermodynamique


Cf. les fiches-clées :

L’atmosphère (unité – atm)Atome – Le bar (105 Pa) – Baromètre – Le centimètre de mercure – Dilatation 
Force (F)
Les forces (rubrique)
Fluide – Point d’un fruide – Fluides (rubrique)
Gaz – Expansion d’un gaz – Gaz particulaire – Théorie cinétique des gaz
Grandeur scalaire, non vectorielle – Liquide – Matière
Mécanique – Mécanique des milieux continus
Normale n – Particule élémentaire – Le Pascal (Pa)
Physique – Physique fondamentale

Pression atmosphérique, d’un fluide en un point, d’un gaz, du fluide au point considéré, hydrostatique – Relation entre pression et volume – Relation entre vitesse des particules et pression

Solide – Élement de surface d’un solide (dS)
StatiqueMécanique statique (rubrique) – Physique statique (rubrique)
Système International (SI) – Thermodynamique – Unité de surface
Vide – Vide pompé, spatial

(Chercheurs) Daniel Bernouli (1733) – Robert Boyle (1660) – John Dalton (physicien chimiste britannique) – René Descartes (1644) – Leonhard Euler (1729) – Otto von Guericke (1654) – S. Hales (1733) – Jakob Hermann (1716) – Édmé Mariotte (1665) – Blaise Pascal (mathématicien, physicien et écrivain français – 1648) – Florin Perrier (1648) – H. Pitot (1732) – Gilles Personne de Roberval (1647) – Evangelista Torricelli (1643)

(accueil du site – Mathématiques) Surface
(Ophys) Pression artérielle
(Oseco) Pression sociale
(Osy) Dépression

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

Sources :

维基百科ВикипедияGoogle FranceGoogle TraductionLarousse.fr – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipediaWikipédia