Transformation cinétiquement bloquée

Transformation tellement lente qu’elle semble ne pas pouvoir se produire.

Anglais : Kinetically blocked transformation
Chinois : 阻断动力学(化学){zǔ duàn dònglì xué (huàxué)} (?)
Russe : Блокирование кинетика (химия) {blokirovaniye kinetika (khimiya)} (?)

Décomposition de l’eau oxygénée – sil2b - Forum - ilephysique.net
Bien que très lente, cette transformation est favorisée par la lumière (l’eau oxygénée est vendue dans des flacons colorés) . Un facteur accélérateur cinétique . Il existe également des systèmes qui n’évoluent pas, car aucune réaction spontanée ne peut s’y dérouler ; de tels systèmes sont dits stables.

Exemples : Décomposition de l’eau oxygénée, synthèse de l’eau


Cf. les fiches-clées :

Catalyseur
Cinétique (physique) – Cinétique chimique – (rubrique) – Facteur cinétique
Eau – Décomposition de l’eau oxygénée – Eau oxygénée (H2O2(aq)) – Synthèse de l’eau
Facteur accélérateur 
Réaction chimique
– Vitesse volumique de réaction – Temps de demi-réaction
Stéréochimie dynamique – Système chimique, stable
Transformation chimique, lente, rapide – Évolution temporelle d’une transformation

(Ophys) Eau – Eau oxygénée
(Oseco) Eau

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

Sources :

Google FranceGoogle Traduction – L’île des sciences physiques (Forum) – Phychim MontaigneQwant

Publicités

Transformation lente

Une transformation est dite lente, lorsque l’évolution de la transformation peut-être suivie « à l’œil nu » ou avec les appareils de mesure courants pendant quelques secondes (ou plus longtemps).

Appelé aussi : Réaction lente 
Anglais :
 Chemical slow transformation
Chinois : 慢变换(化学){Màn biànhuàn (huàxué)} 化学 (chimie) 变换 ou 转化 (transformation, conversion) 慢 (lent)
Russe : Медленная трансформация (химия) {Medlennaya transformatsiya (khimiya)}

Apparition progressive du diiode - Transformation lente - web-sciences.com

Le concept de chocs efficaces permet de comprendre le fait que les transformations chimiques sont lentes . En effet, plus de réactifs sont consommés, moins les chocs entre les molécules restantes de réactifs deviennent fréquents . La réaction ne se termine théoriquement jamais complètement car les dernières molécules mettent un temps extrêmement long à se rencontrer . Certaines transformations sont dites cinétiquement bloquées, elles sont tellement lentes qu’il semble qu’elles ne puissent pas se produire.

Exemples : décomposition de l’eau oxygénée (cinétiquement bloquée), formation de la rouille, formation alcoolique, réaction des ions iodure avec l’eau oxygénée (peroxyde d’hydrogène), synthèse de l’eau (cinétiquement bloquée).


Cf. les fiches-clées :

Appareils de mesure chimique – Chocs efficaces
Cinétique chimique (rubrique)Facteur cinétique
Eau oxygénée
Ion – Ion iodure
Mesure chimique – Oxydant
Oxydoréduction – Couple oxydant/réducteur – Équation d’oxydoréduction – Réaction d’oxydoréduction
Peroxyde d’hydrogène
Réactif – Concentration initiale d’un réactif
Réaction chimique – Accélération d’une réaction lente – Déclenchement d’une réaction lente
Réducteur – Température
Transformation chimique, cinétiquement bloquée, rapide

Sources :

Eric Brasseur (Phychim Montaigne) – Google FranceGoogle TraductionPhychim Montaigne – QwantLe Robert-Dixel MobileWeb Sciences

Transformation rapide

Une transformation est dite rapide, lorsque celle-ci se fait en une durée trop courte pour que son évolution puisse être suivie « à l’œil nu » ou avec les appareils de mesure courants, qu’il est impossible de distinguer des états intermédiaires entre l’état initial et l’état final du système, donnant l’impression que la transformation se fait sitôt que les réactifs sont en contact ; durée estimée inférieure à une seconde.

Anglais : Chemical rapid transformation
Chinois : 化学转化快 (huàxué zhuǎnhuà) 化学 (chimie) 转化 (transformation, conversion) 快 (rapide)
Russe : Быстрая трансформация (химия) {Bystraya transformatsiya ( khimiya)}

L’industrie de la chimie-parachimie … Le contrat programme en stand-by ? lematin.ma

Exemples : La décomposition d’un explosif, les réactions de précipitations (chlorure d’argent), les réactions acido-basiques, certaines réactions d’oxydoréduction (réaction entre les ions permanganate et les ions fer en milieu acide).


Cf. les fiches-clées :

Acide – Acido-basique – milieu acide
Appareils de mesure chimique
Argent – Chlorure d’argent
Basique
État de la matière, final, initial – États intermédiaires d’un système chimique
Ion – Ion fer (Fe2+(aq)), permanganate (MnO4(aq))
Facteur cinétique – Mesure chimique – Oxydant
OxydoréductionCouple oxydant/réducteur – Équation d’oxydoréduction – Réaction d’oxydoréduction
Précipitation – Réaction de précipitation
Réactif – Concentration initiale d’un réactif – Réaction acido-basique
Réducteur
Système – Système chimique
Température  
Transformation chimique
lente

Sources :

Eric Brasseur (Phychim Montaigne) – Google FranceGoogle TraductionLE MATiN.ma – Phychim Montaigne – QwantLe Robert-Dixel MobileWeb Sciences

Nombre stœchiométrique

Ils renseignent, à l’échelle macroscopique (mole), sur les proportions en quantité de matière – ou à l’échelle microscopique (atomique), sur les proportions en nombre d’atomes, ions ou molécules – dans lesquelles les réactifs réagissent et les produits se forment . De métrie et du grec στοιχεῖον (stoikheion – élément) et μέτρον (métro – mesure).

Appelé aussi : Coefficient stœchiométrique
Anglais : Stoichiometric number
Chinois : 化学计量数 (huàxué jìliàng shù) 化学 (chimie) 计量数 (mesure du nombre de)
Russe : Стехиометрический номер (stekhiometricheskiy nomer)

Coefficients stœchiométriques - Chimie - uel.unisciel.fr

Ils sont là pour faire en sorte que la loi de Lavoisier (conservation) soit respectée lors de l’écriture de l’équation chimique (bilan) . Ils sont placés devant les composés chimiques mis en jeu, indiquant le nombre de ces composés qui se transforment ou se forment.


Cf. les fiches-clées :

Atome – Chimie (rubrique) – Composé chimique
Échelle atomique, macroscopique, microscopique
Équation bilan, chimique
Ion
Loi de conservation chimique, de Lavoisier
Mole – Molécule – Produit – Proportion
Réactif – Réaction chimique
Stœchiométrie – Transformation chimique

(Chercheurs) Lavoisier

(accueil du site – Mathématiques) NombreLes nombres 
(Ophys)
IonMolécule

Documentation (liens externes) :

(cours – PDF) Ajuster les nombres stœchiométriques d’une équation bilan – Archimède (wifeo.com) 
(cours – Vidéo) Signification des nombres stœchiométriques – Exovideo (Youtube)

Sources :

Archimède (wifeo.com) – Exovideo – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileUniversité en ligne (UEL) – Wiktionnaire

Loi de conservation chimique

Au cours des réactions chimiques, suite à la transformation chimique, il y a conservation : des éléments chimiques, de la charge électrique, du nombre d’entités chimiques (atomes, ions) de chaque élément, de la masse totale.

Appelé aussi : Loi de conservation des transformations chimiques – Loi de Lavoisier
Anglais :  Conservation law (Chemical)
Chinois : 守恒定律 (化学) 化学 (chimie) 守恒 (conservation – préservation) 定律 (loi – droit) 
Russe : Закон сохранения (Химическая) (khimicheskaya zakon sokhraneniya)

Oxydation de la poudre de cuivre - La conservation de la matière dans un changement chimique - Allô prof ?

Les éléments présents dans les réactifs et les produits sont identiques, la somme des charges des réactifs est égale à la somme des charges des produits, le nombre d’entités chimiques de chaque élément présents dans les réactifs est identique au nombre d’entités chimiques de chaque élément dans les produits, la masse des réactifs est égale à celle des produits.

Il faudra donc ajuster l’équation chimique avec des nombres placés devant les symboles (nombres stœchiométriques).


Cf. les fiches-clées :

Σ (sigma – somme) 
Atome
– Chimie
Charge électrique – Conservation de la charge électrique globale
Citation de Lavoisier – Entité chimique – Équation chimique
Élément chimique – Conservation de la nature des éléments, de nombre d’éléments – Éléments chimique (inventaire) – Nature d’un élément
Énergie – Loi de conservation de l’énergie
Ion
Loi de Lavoisier – Lois de conservation (inventaire)
Masse – Conservation de la masse – Loi de conservation de la masse
Matière – Conservation de la matière dans un changement chimique, physique
Produit – Charge d’un produit – Mesurer la masse des produits – Nombre stœchiométrique
Réactif – Charge d’un réactif – Définir la masse des réactifs – Réaction chimique
Stœchiométrie – Transformation chimique

(Chercheurs) Lavoisier (1776)

(accueil du site – Mathématiques) Entité mathématique

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia
(cours – Vidéo) Lois de conservation au cours des réactions chimique – Exovideo (Youtube)
(exemples – Écrit) Lois de conservation au cours des réactions chimique – Exovideo

Sources :

Allô prof ? – Exovideo – Google FranceGoogle TraductionintelleGo.fr – Qwant

Équation chimique

Écriture symbolique de la réaction chimique . Des réactifs (à gauche de la flèche) se transforment (sous certaines conditions physiques : température, pression, etc.) en produits (à droite de la flèche) . La flèche symbolise la transformation chimique.

Écriture : [Réactif 1 + Réactif 2 + n-produits] → [Produit 1, produit 2, n-produits]
Appelé aussi : Équation chimique d’une réaction
Anglais : Chemical equation
Chinois : 化学方程式 (huàxué fāngchéngshì) 化学 (chimie) 方程式 (équation)
Russe : Химическое уравнение (khimicheskoye uravneniye)

Synthèse de l’eau - Comprendre une équation chimique - chim.lu

Au cours d’une réaction chimique les quantités de matière de chaque élément chimique se conservent, les charges électriques s’équilibrent . Il peut y avoir production d’énergie.

Au niveau atomique, un ou des ions réagissent avec un ou des atomes pour donner à l’issus de la réaction chimique autant de quantité de matière . Au niveau macroscopique on utilise l’unité mole (symbole : mol).

Il faut ajuster l’équation avec des nombres placés devant les symboles (nombres stœchiométriques) . En l’absence de chiffre devant un élément celui-ci prend la valeur de 1.


Cf. les fiches-clées :

Atome – Charge électrique, positive (+)
Chimique – Élément chimique – Énergie (kJ)
Réaction chimique – Réaction chimique irréversible, réversible
Transformation chimique
Conditions physiques – Ion
Mol – MoleMolécule
Nombre stœchiométrique
Pression – Procédé Haber – Produit – Quantité de matière – Réactif – Température
Transformation (→) – Transformation directe, inverse, simultanée

(accueil du site – Mathématiques) Nombre 
(Ophys)
Molécule

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia – Équations chimiques – Wikibooks
(cours – Vidéo) Définition de l’équation chimique – Exovideo (Youtube)

Sources :

维基百科ВикипедияLa Chimie pas à pas – Exovideo – Google FranceGoogle TraductionQwant – Wikilivres (Wikibooks FR) – WikipediaWikipédia

Transformation chimique

Tout processus au cours de laquelle des substances semblent disparaître (les réactifs) pour laisser place à de nouvelles (les produits. C’est le passage de l’état initial d’un système chimique à son état final.

Symbole : →
Appelé aussi : Réaction chimique
Anglais : Chemical transformation
Chinois : 化学转化 (huàxué zhuǎnhuà) 化学 (chimique) 转化 (transformation, conversion) 
Russe : Химическая трансформация (khimicheskaya transformatsiya) Химическая (chimique) трансформация (transformation)

Au niveau atomique - La réaction chimique - lachimie.net

Pour qu’une transformation chimique ait lieue, il faut que les entités chimiques des réactifs subissent des chocs efficaces.

Au cours d’une transformation chimique, il y a conservation (cf. loi de conservation) : des éléments chimiques, de la charge électrique, du nombre d’entités chimiques de chaque élément (de part et autre de la flèche), de la masse générale (masse des réactifs = masse des produits).

Une transformation qui libère de l’énergie sous forme de chaleur s’appelle réaction exothermique . Une transformation qui prend de la chaleur au milieu extérieur s’appelle réaction endothermique . Une transformation qui ne libère pas d’énergie sous forme de chaleur s’appelle réaction athermique.

L’emploi des adjectifs lent et rapide pour qualifier une transformation chimique dépend de l’échelle des temps que l’on se fixe et du détecteur employé pour mesurer l’avancement du système réactionnel . Tout comme en Mécanique, en chimie il n’y a as de frontière bien définie entre une transformation rapide et une transformation lente, et la distinction repose sur la qualité de l’instrument de mesure.

Écriture : [Système chimique initial ; réactif + réactif] → [Système chimique final ; produit + produit]


Cf. les fiches-clées :

Aqueux – Argent – Ion argent (Ag+)
Bécher
Carbone – Chaleur – Charge électrique – Chocs efficaces
ChimieChimie (rubrique) – Chimique
Combustion – Condensation liquide, solide – Cuivre – Dioxygène
Élément – Élément chimique – Éléments chimiques (inventaire)
Entité chimique – Éprouvette
État de la matière, final, initial – Changement d’état
Évaporation – Fusion – Gazeux
Ion – Ion spectateur
Liquéfaction – Liquide
Loi de conservation (chimique)
Masse
Matière – État de la matière
Mesure chimique – Instruments de mesure chimique
Milieu réactionnel – Évolution du milieu réactionnel
MolMolécule – Molécule d’eau (H2O)
Nitrate – Ion nitrate (NO3) – Nitrate d’argent – Solution aqueuse de nitrate d’argent
Pression (P en Bar)
Produit – Mesurer la masse des produits – Produit formé
Réactif – Définir la masse des réactifs – Réaction athermique, chimique, endothermique, exothermique, restant
Solide – Solidification
Solution (chimique)Sublimation – Substance
Système chimique, réactionnel – État final d’un système chimique, initial d’un système chimique
Température (T en degré Celsius)
Temps – Échelle de temps
Transformation acide-base, d’oxydoréduction, de la matière, lente, rapide – Effet thermique des transformations chimiques – Suivi temporel d’une transformation

(accueil du site – Mathématiques) Entité mathématique 
(Ophys)
 Acide lactique (de formule brute C3H6O3)Dioxygène de carbone (CO2) – Éprouvette – Glucose (de formule brute C6H12O6)IonLes ions dans le domaine du vivant – Produit chimique, de synthèse 
(Oseco)
Dioxygène de carbone (CO2) – Produits chimiques
(Osy) Sublimation

Documentation (liens externes) :

(PDF) Transformations lente ou rapide – Phychim Montaigne 
(cours – Écrit)
La transformation chimique (résumé écrit) – Exovideo
(cours – Vidéo) La transformation chimique – Exovideo (Youtube)
(exemples – Écrit) Transformation chimique entre le nitrate d’argent et le cuivre – Exovideo
(exemples – Vidéo) Transformation chimique entre une pate et O2 – Exovideo (Youtube)

Sources :

维基百科Википедия – La Chimie.netEducmad – Eric Brasseur (Phychim Montaigne) – ExovideoExovideo (Youtube) – Google FranceGoogle TraductionPhychim Montaigne – Physique et chimie au collège.fr – QwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipediaWikipédia – YouTube