Première loi de Kepler

Énoncé de la première loi, la loi des orbites : « Une planète décrit une ellipse dont l’un des deux foyers est occupé par son étoile (le Soleil pour nous) ».

Anglais : First law of Kepler
Chinois : 开普勒第一定律 (kāi pǔ lè dì sān dìnglǜ) 开普勒 (kepler) 第一 (première) 定律 (loi)
Russe : Первый закон Кеплера (pervyy zakon Keplera)

Schéma d'une orbite elliptique, l'excentricité (e) étant très exagérée vis-à-vis de celles des planètes du système solaire - Denys - Wikimedia Commons

En cherchant des règles géométriques pour démontrer la forme ovale de l’orbite des planètes, Kepler imagine un épicycle qui tourne uniformément sur lui-même, et dont le centre E se déplace selon un mouvement non uniforme (illustré par des flèches) le long d’un cercle de référence (déférent).

Histoire : Cette loi élimine l’idée admise depuis les Grecs que le mouvement des planètes était constitué par des cercles ou des sphères (objets dit parfaits)
Parution :
En 1609 en même temps que la deuxième loi, dans Astronomia novae (La nouvelle Astronomie) 


Cf. les fiches-clées :

2nd loi de Kepler3ème loi de Kepler – Les lois de Kepler – Johannes Kepler
Anomalie vraie – Aphélie (Apoastre) – Apside
Demi-grand axe – Demi-petit axe
Déférent – Distance focale – Excentricité (e)
Épicycle – Centre de l’épicycle (E)
Mouvement – Mouvement non uniforme du centre de l’épicycle
Orbite – Foyer orbital – Orbite céleste, elliptique
Périhélie (Périastre)
Planète – Forme ovale de l’orbite des planètes – Mouvement des planètes du Système solaire – Les planètes du Système solaire – Le Système solaire
Rayon vecteur – Notre étoile, Le Soleil

(Ouvrages) Astronomia novae – 1609 (La nouvelle Astronomie)

(accueil du site – Mathématiques) Axe – Cercle – Ellipse – Rayon – Sphère – Vecteur
(ose – Optique) Distance focale

Documentation (liens externes) :

Première loi de Kepler – Wikipédia

Sources :

Denys (Wikimedia Commons) – Éduscol – Frédéric Laroche – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipédia

Publicités

La première loi de Newton

(dans un référentiel galiléen) un corps qui ne subit pas de force (le centre d’inertie G d’un solide soumis à un ensemble de forces dont la somme vectorielle est nulle) est, soit au repos (vitesse nulle), soit animé d’un mouvement rectiligne et uniforme (en ligne droite avec une vitesse constante, non nulle ; le vecteur vitesse demeure constant).

Appelé aussi : Principe de l’inertie
Anglais : Newton’s First Law (of motion)
Chinois :
牛顿第一定律 (niúdùn dì yī dìnglǜ) 牛顿 (newton) 第一定律 (première loi) 一定律 (une loi)
Russe : Первый закон Ньютона (pervyy zakon n’yutona)

Première ou deuxième loi de Newton ? - Sciences physiques & chimiques fondamentales et appliquées - D. et R. Tournier - Académie de Poitiers .fr

« Lex I: Corpus omne perseverare in statu suo quiescendi vel movendi uniformiter in directum, nisi quatenus a viribus impressis cogitur statum illum mutare. » Isaac Newton

Formule : ∑→F=→0 => →v=→Cte
Domaines :
Physique
Origine :
 Initialement formulée par Galilée


Cf. les fiches-clées :

2nd loi de Newton3ème loi de NewtonLoi de la gravitation universelle – Les lois de Newton 

Corps – (Inventaire) – Force – (Inventaire)
Inertie –  Centre d’inertie (G) – Principe de l’inertie, d’inertie de Descartes
Mouvement – (Rubrique/Inventaire), rectiligne, uniforme
Physique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire physique (rubrique)
Référentiel – (Rubrique/Inventaire) – Référentiel galiléen (terrestre)
Solide – (Inventaire), (adjectif) – (Rubrique)
Vitesse – (Inventaire) – Vecteur-vitesse (→v) – Vitesse nulle

(Chercheurs) René Descartes – (Rubrique) – Galilée – Isaac Newton (astronome) – (Rubrique)

(Accueil du site – Mathématiques) Somme vectorielle – Vecteur

Sources :

Académie de Poitiers (Espace pédagogique) – Éduscol – Google FranceGoogle TraductionLAM – QwantD. et R. Tournier (Professeurs de Sciences Physiques – Angoulème) – Laurence Tresse (LAM, Astronome) – UFE-OBSPM