L’Octant (constellation)

Constellation de l’hémisphère sud.

Abréviation/Symbole : Oct
Appelé aussi : (constellation de l’) Octant – Octans (latin nominatif) – Octantis (latin génitif)
Anglais : Octans
Chinois : 南极座 (nánjí zuò)
Russe : Октант (созвездие) (oktant, sozvezdiye – constellation)

 Carte pour la constellation de l'fr:Octant (Erreur : Hya devrait être Hyi) Produite à l'aide du logiciel PP3 - Grum / Korrigan - Wikimedia Commons

L’une de ses étoiles, Polaris Australis (σ octantis), est l’étoile visible à l’œil nu la plus proche du pôle sud céleste.

Hémisphère : Nord ou Sud ou Zénith
Position :
 Au sud de l’équateur / Pôle céleste sud, au sud de l’écliptique

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : La constellation de l’Octant fut créée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 avec 13 autres constellations afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination . Elle est nommée comme les autres d’après un appareil scientifique : l’octant est un instrument de navigation permettant de connaître sa position.


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, galactique, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire) – Polaris Australis (σ octantis) – (Rubrique)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

L’Octant (constellation) (rubrique)

Pôle – (Inventaire), sud (terrestre) – (Rubrique), sud céleste – (Rubrique/Inventaire)

(Chercheurs) Nicolas-Louis de Lacaille (astronome – 1752) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles de l’Octant – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Poulpy / Grum (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

L’Indien (constellation)

Constellation de l’hémisphère sud.

Abréviation/Symbole : Ind
Appelé aussi : (constellation de l’) Indien – Indus (latin nominatif) – Indi (latin génitif) – Oiseau indien – Job (qu’il compose)
Anglais : Indus (constellation)
Chinois : 印第安座 (yìndì’ān zuò)
Russe : Индеец (созвездие) (indeyets, sozvezdiye – constellation)

Carte pour la constellation Indien Produite à l'aide du logiciel PP3 - Orthogaffe / Korrigan - Wikimedia Commons

La région qu’elle couvre, proche du pôle sud céleste, est relativement pauvre en étoiles et peu sont visibles à l’œil nu . L’acception Oiseau indien est relativement peu fréquente, en raison des risques de confusion avec la constellation de l’Oiseau de paradis.

Hémisphère : Sud
Position :
 Au sud / de l’équateur, au sud de l’écliptique, près du pôle sud céleste

Domaines : Astrologie (observationnelle), astronomie, constellations, navigation
Origine : L’Indien est une constellation vraisemblablement inventée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du xvie siècle et introduite par Johann Bayer dans son Uranometria en 1603 . Elle est supposée représenter un Indien d’Amérique, que Bayer voulait honorer d’une place sur la voûte céleste . L’astronome Julius Schiller combina l’Indien et le Paon afin de former une constellation qu’il nomma d’après le personnage biblique Job (cette constellation – comme toutes les autres créations religieuses de schiller – ne rencontra pas de succès sur le long terme).


Cf. les fiches-clées :

Astrologie – (Rubrique) – Glossaire astrologique (rubrique)
Astronomie – (Rubrique) – Glossaire astronomique (rubrique)
Constellation – (Rubrique) – Les constellations – (Inventaire), de l’hémisphère sud – (Inventaire)
Écliptique
Équateur – (Inventaire), céleste, terrestre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), brillante – (Rubrique) – (Inventaire), visible (à l’œil nu) – (Inventaire)
Hémisphère (terrestre) sud – (Rubrique)

L’Indien (constellation) (rubrique)

Le Paon (constellation) – (Rubrique)
Pôle – (Inventaire), sud (terrestre) – (Rubrique), sud galactique (voie lactée) – (Rubrique), sud céleste (terre) – (Rubrique/Inventaire)
Uranometria (premier atlas céleste, cartographie du ciel austral – 1603 – johann bayer)

(Chercheurs) Johann Bayer (astronome) – (Rubrique) – Frederick (frederik) de Houtman (navigateur et cartographe céleste néerlandais, xvie s.) – (Rubrique) – Pieter Dirkszoon Keyser (petrus theodori, navigateur et cartographe céleste néerlandais, xvie s.) – (Rubrique) – Julius Schiller (astronome allemand) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Contenu) Liste d’étoiles de L’Indien – Wikipedia

Sources :

ВикипедияGoogle FranceGoogle images – Google TraductionRémi Kaupp / Korrigan (wikimedia commons) – Orthogaffe (wikimedia commons) – Wikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia