La pression

Force rapportée à la surface sur laquelle elle s’applique (mesurée par unité de surface) . Du latin pressio -onis, de premere (presser).

Symbole : p
Anglais :
 Pressure
Chinois : 压强 (yāqiáng) 压 (presser) 强 (fort, force)
Russe : Давление (davleniye) 

Pression - Encyclopédie – Larousse.fr

Un élement de surface d’un solide (dS), placé en un point d’un fluide (gaz, liquide), subit de la part de ce dernier une force (F) perpendiculaire à la surface concernée . Le quotient de la force (sa valeur) par l’aire de l’élément de surface (considéré) est appelé « pression du fluide au point considéré » . La valeur de cette force est indépendante de l’orientation de l’élément de surface . Les forces de pression subies par une surface sont perpendiculaires à cette surface, mais la pression est une grandeur scalaire (non vectorielle).

Unité SI : Le pascal (Pa)
Unités : Le bar (105 Pa) – L’atmosphère (atm, 1,01325⋅105 Pa) – Le centimètre de mercure (désuet, 1 atm = 76 cm de mercure)
Formules : dF = P⋅n⋅dS {mécanique} ; p = dF/dS {pression perpendiculaire} ; p = − (∂U/∂V)S,N {thermodynamique}
Domaines : Chimie, mécanique, mécanique des milieux continus, physique fondamentale, thermodynamique


Cf. les fiches-clées :

L’atmosphère (unité – atm)Atome – Le bar (105 Pa) – Baromètre – Le centimètre de mercure – Dilatation 
Force (F)
Les forces (rubrique)
Fluide – Point d’un fruide – Fluides (rubrique)
Gaz – Expansion d’un gaz – Gaz particulaire – Théorie cinétique des gaz
Grandeur scalaire, non vectorielle – Liquide – Matière
Mécanique – Mécanique des milieux continus
Normale n – Particule élémentaire – Le Pascal (Pa)
Physique – Physique fondamentale

Pression atmosphérique, d’un fluide en un point, d’un gaz, du fluide au point considéré, hydrostatique – Relation entre pression et volume – Relation entre vitesse des particules et pression

Solide – Élement de surface d’un solide (dS)
StatiqueMécanique statique (rubrique) – Physique statique (rubrique)
Système International (SI) – Thermodynamique – Unité de surface
Vide – Vide pompé, spatial

(Chercheurs) Daniel Bernouli (1733) – Robert Boyle (1660) – John Dalton (physicien chimiste britannique) – René Descartes (1644) – Leonhard Euler (1729) – Otto von Guericke (1654) – S. Hales (1733) – Jakob Hermann (1716) – Édmé Mariotte (1665) – Blaise Pascal (mathématicien, physicien et écrivain français – 1648) – Florin Perrier (1648) – H. Pitot (1732) – Gilles Personne de Roberval (1647) – Evangelista Torricelli (1643)

(accueil du site – Mathématiques) Surface
(Ophys) Pression artérielle
(Oseco) Pression sociale
(Osy) Dépression

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

Sources :

维基百科ВикипедияGoogle FranceGoogle TraductionLarousse.fr – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipediaWikipédia

Quantité de matière

Grandeur (extensive) de comptage d’entités rationnelles (molécules, ions, atomes, électrons, etc.) chimiques ou physiques . Utilisé pour compter le nombre de paquet d’entités (le nombre de mole ; 1 mole = 1 paquet de 6,02×1023 entités).

Symbole : n
Appelé aussi : Quantité chimique (synonyme) – Nombre de moles (chimie)
Anglais : Amount of substance
Chinois : 物质的量 (wùzhí de liàng) – 物质 (substance) – 量 (quantité)
Russe : Количество вещества (kolichestvo veshchestva) – Вещества (substance)

La quantité de matière - Éprouvette au carré - wordpress.com

Attention : Ne dois pas être confondue avec la masse qui fait référence aussi au concept d’énergie et qui s’exprime en kilogramme ; attention de ne pas confondre non plus la concentration massique et la masse volumique qui ont la même grandeur.

Unité (SI) : La mole (mol)
Formule : n = N/NA ; n = m/M {masse molaire} ; n = ρ⋅V/M {masse volumique} ; n = V/Vm {volume molaire d’un gaz} ; n = P⋅ V/RT {loi des gaz parfaits} ; n = c x V {espèce en solution}
Histoire : Expression définie en 1969

Carte conceptuelle : Comment comptent les chimistes ? - Lien entre microscopique et macroscopique - Éprouvette au carré - wordpress.com

Domaines : Chimie, physique


Cf. les fiches-clées :

Analyse – (Inventaire), dimensionnelle
Chimie – (Rubrique) – (Inventaire) – Glossaire chimique (rubrique)
Constante – (Inventaire), d’Avogadro (NA)
Entité, rationnelle – Nombre d’entités (N) – Paquet d’entités (1 mole) 
Espèce – (Inventaire), chimique, en solution, liquide, solide
Énergie – (Rubrique/Inventaire)
Gaz – (Rubrique/Inventaire) – Loi des gaz parfaits
Masse (m, kg ou g) – (Rubrique) – (Inventaire) – Concentration massique (Cm, kg⋅L-1) ou (Titre massique, t), molaire (C, mol⋅L-1) – Masse molaire (M, g⋅mol-1, g/mol) – Masse molaire atomique M(C), d’un ion {M(Al3+)≈M(Al)}, d’une espèce, moléculaire M(molé.) – Masse volumique (ρ, kg⋅m-3 … 1dm3=1L), volumique d’une espèce

Matière – (Rubrique/Inventaire) – Déterminer une quantité de matière

Mole (mol) – mol (unité) – Nombre de mole
Particule – (Inventaire)
Physique – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire physique (rubrique)
Rationnel – Système International d’unités (SI) – Tableau périodique
Volume (V, m3 ou L, L-3) – (Rubrique) – (Inventaire), molaire, molaire d’un gaz

(accueil du site – Glossaire scientifique) Rationnel
(accueil du site – Mathématiques)
 Entité – Nombre rationnel

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

(Cours – chimie) La quantité de matière (niveau 2nd) – Éprouvette au carré
(cours – chimie – Vidéos) Déterminer une quantité de matière (niveau 1ère) – Les bons profs.com

Sources :

ВикипедияLes bons profsÉprouvette au carré – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikipedia维基百科 – WikipédiaWiktionnaire

Poids

Force (de la pesanteur) exercée par un corps matériel (astre, Terre), proportionnelle à la masse de celui-ci (la dite origine gravitationnelle) et l’intensité (accélération) de la pesanteur (au point où il se trouve … origine inertielle), sur un autre corps massique (en raison uniquement de ce voisinage … action à distance) . De l’ancien français peis, du latin pensum (corvée), famille de pendre.

SymboleP
Appelé aussi : Force de pesanteur
Anglais : Weight
Chinois : 重量 (Zhòngliàng) 重 (poids) 量 (quantité)
Russe : Вес (Ves)

Pesanteur, apesanteur et impesanteur - NOMBRES - Curiosités, théorie et usages - Gérard Villemin - free.fr

Cette force est égale à l’opposé de la résultante des autres forces (attraction universelle) appliquées au centre de gravité du corps massique lorsque celui-ci est immobile (dans le référentiel local, terrestre) . Elle est la résultante des efforts dus à la gravité et à la force d’inertie d’entraînement due à la rotation (de l’astre, de la Terre) sur lui-même . Elle s’applique au centre de gravité du corps massique et sa direction définit la verticale qui passe approximativement par le centre (de l’astre, de la Terre).

Le poids est une action à distance toujours proportionnelle à la masse . La rotation de la Terre provoque une force centrifuge qui contribue également au poids . La pesanteur (g) varie avec la latitude, l’altitude et le relief local .  Si le poids d’un corps dépend de sa position sur une planète (la Terre), sa masse n’en dépend pas.

Unités : Newton (N) – Décanewton (daN – domaines techniques) – Kilonewton (kN) – Kilogramme-force (kgf – désuet) 
Formule :
 P = m⋅g


Cf. les fiches-clées :

Accélération (g en N/kg ou m/s2) – Accélération de la pesanteur (g en m⋅s-2) – Accélération normale de la pesanteur sur Terre (BIPM – 980,665 cm/s2)
Action – Action à distance
Astre
Attraction – Attraction terrestre, universelle
Corps – Corps massique, matériel
Entrainement – Ellipsoïde 
Force
 – Direction d’une force – Force centrifuge, centrifuge terrestre, de résistance – Les Forces (inventaire) – Poussée d’Archimède (Pa)
Géoïde – Gravimétrie
Gravitation – Origine gravitationnelle
Gravité – Centre de gravité
Inertie – Force d’inertie – Origine inertielle – Immobilité d’un corps
Masse (m en kg) – Masse volumique
Normale au géoïde, à l’ellipsoïde
Pesanteur – Anomalies de pesanteur – Apesanteur – Champ de pesanteur – Force de la pesanteur – Impesanteur – Variation de la pesanteur
Poids apparent, réel – Peson (dynamomètre)
Pression atmosphérique
Référentiel – Référentiel accéléré – Référentiel terrestre ≠ référentiel galiléen
Résultante
Rotation – Rotation de la Terre sur elle-même
Terre – Centre de la Terre – Forme (réelle) de la Terre – Verticale au centre de la Terre

(accueil – Glossaire scientifique) Détermination expérimentale
(accueil – Mathématiques) Poids (Barycentre) – Poids d’un chiffre – Poids d’unité
(ose – Informatique) Poids (Consommation d’un processus) – Poids (Taille d’un fichier)

Documentation (liens externes) :

Page WikipédiaWikipedia page (EN)
(En pratique) Calcul approché du poids terrestre – Wikipédia

Sources :

维基百科 – BestDict-ChineseВикипедияDiconombre – Forumescalade – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileVariations de la pesanteur (Blogspot) – WikipediaWikipédiaWiktionnaire

Temps

(grandeur quantifiable, paramètre fondamental) Notion fondamentale de la nature . Dimension apportant le degré de liberté nécessaire aux intéractions de la matière dans l’espace (phénomènes physiques) . Du latin tempus (durée).

Appelé aussi : Le temps qui passe
Anglais : Time (in physics)
Chinois : 时间 (Shíjiān) 时 (temps) 间 (notion d’interval)
Russe : Время (Vremya)

La physique et le temps - Vers la physique de demain - Philippe Guillemant .com

Le degré de liberté temporelle est représenté (figuré) dans un plan selon une droite en déplacement à vitesse constante (une droite au cours du temps), ainsi que dans l’espace usuel (un plan au cours du temps, une dimension d’espace) . Ce mode de représentation du temps sous forme spatiale permet de saisir sous certains aspects la manière dont le temps est relié à l’espace (en théorie de la relativité, laquelle décrit un continuum de l’espace-temps, selon Einstein) . Il est possible d’envisager des longueurs ou des durées aussi petites que nécessaire.

La vitesse acquise par un corps en chute libre est proportionnelle à la durée de sa chute (Galilée).

Le degré de liberté temporelle est représenté (figuré) dans un plan selon une droite en déplacement à vitesse constante (une droite au cours du temps), ainsi que dans l’espace usuel (un plan au cours du temps, une dimension d’espace) . Ce mode de représentation du temps sous forme spatiale permet de saisir sous certains aspects la manière dont le temps est relié à l’espace (en théorie de la relativité, laquelle décrit un continuum de l’espace-temps, selon Einstein) . Il est possible d’envisager des longueurs ou des durées aussi petites que nécessaire.

Domaines : Physique, physique (newtonienne, quantique, statistique), mécanique classique, recherche fondamentale, relativité générale


Cf. les fiches-clées :

Chaos – Théorie du chaos – Synchronicité
Corps – (Inventaire), en chute libre – Durée de la chute d’un corps
Degré de liberté
Dimension – (Inventaire) 
L’Espace – (Rubrique/Inventaire), usuel – Courbure de l’espace-temps – Espace-temps – (Rubrique)
Hasard – Indéterminisme macroscopique
Localité – Non-localité
Mécanique – (Rubrique/Inventaire) – Mécanique classique – Glossaire mécanique (rubrique)
Photon – Échelle photonique
Physique – (Rubrique/Inventaire), newtonienne, quantique – (Rubrique), statistique – Glossaire physique (rubrique) – Phénomène physique
Rayon (faisceau) – (Inventaire) – Rayonnement – (Inventaire) – Physique du rayonnement – (Rubrique) – Radiatif
Relativité (notion) – (Rubrique/Inventaire)générale – (Rubrique)
Système – (Inventaire), dynamique

Temps (rubrique), cosmique, dépendant, imaginaire, instantané, linéaire, malléable
Flèche du temps – L’écoulement du temps relativiste – Mesure physique du temps – Suite d’instants infinitésimaux

Thermodynamique – Paradoxe d’irréversibilité
Vitesse – (Inventaire)de la lumière

(Chercheurs) Les atomistes – Galilée – Philippe Guillemant (Ingénieur centralien – Physicien du rayonnement) – Héraclite – Etienne Klein – (Rubrique)
(Ouvrages) La Route du Temps (Philippe Guillemant – 2009)

(accueil du site – Glossaire scientifique) Corrélation – Corrélation non causale – Grandeur quantifiable – Paramètre fondamental – Recherche fondamentale
(accueil du site – Mathématiques) Droite – Plan – Relier mathématiquement des expériences
(Oseco) Nature – Les saisons – Le temps et ses humeurs
(Osy) Conscience

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia
(Pour aller plus loin) La physique et le temps – Philippe Guillemant

Sources :

BestDict-ChineseBestDict-Russian – ВикисловарьGoogle FranceGoogle TraductionPhilippe Guillemant (CNRS) – QwantLe Robert-Dixel MobileVers la physique de demain – WikipediaWikipédiaWiktionnaire

Énergie

Grandeur physique caractérisant l’état d’un système et d’une manière générale conservée au cours des transformations . Capacité d’un système à produire un travail . Du latin vulgaire energia, du grec ancien ἐνέργεια (enérgeia – force en action).

Symboles : E – Et (énergie totale) – Ec (… cinétique) – Ep (… potentielle)
Anglais : Energy (Property of objects, transferable among them via fundamental interations, which can be converted in form but not created or destroyed)
Chinois : 能量 (néngliàng) 能 (pouvoir) 量 (quantité)
Russe : Энергия (energiya)

L’energie et nos champs énergétiques - Magnétisme à distance .com - Développement personnel, pensées, Flammes - over-blog.com

Lorsque deux systèmes interagissent, ils échangent de l’énergie . Au cours de l’interaction, la somme des variations d’énergie dans le premier système est l’opposée de la somme des variations d’énergie dans le second : il y a conservation de l’énergie.

Unités : Joule (SI) – kilowatt-heure (kWh)
Domaines : Physique mécanique (mécanique classique)


Cf. les articles clés :

Énergie cinétique (Ec), lumineuse, potentielle (Ep), sombre
Joule – Lumière
Mécanique – Mécanique classique (rubrique)
Navette spatiale Énergia (russe)
Physique – Physique mécanique (mécanique classique ou newtonienne)
Système – Système International d’Unités (SI)
Travail

(Ophys) Énergie calorique, physique – Énergie vitale (qi) – Travail musculaire
(Oseco) Énergies (rubrique) – Économie d’énergie – Énergies fossiles, renouvelables – Ressources énergétiques
(Osy) Énergie psychologique – Pensée positive

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia
(Histoire) Une grandeur universelle, historique de la notion d’énergie – Wikipédia

Sources :

维基百科 – ВикипедияDéveloppement personnel, pensées, Flammes (Over-blog) – Google FranceGoogle TraductionMagnétisme à distance.com – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipédiaWiktionnaire

Masse inertielle

Elle quantifie (mesure) la résistance qu’oppose un corps à toute accélération ou à toute modification de son état de mouvement.

Symbole : ml
Appelé aussi : Masse inerte (mi)
Anglais : Inertial mass (is the mass of an object measured by its resistance to acceleration)
Chinois :
惯性质量 (guànxìng zhìliàng) 惯性 (inertie) 质 (qualité de …) 量 (quantité)
Russe : Инертная масса (inertnaya massa)

Exemple de Poussée et de Traction - V Bras de Levier - LES FORCES - BIOMECANIQUE - FRANCE-TRAINING
La masse inerte d’un corps est la grandeur physique utilisée pour calculer la force nécessaire pour que ce corps acquière une accélération (en fonction de celle-ci) . Dans la deuxième loi de Newton on remarque que pour une même force appliquée, plus la masse inertielle est élevée, moins l’accélération est grande . La masse inertielle tend à résister à l’accélération, donc à la diminuer . On retrouve toujours la masse inertielle dans un contexte d’accélération, sans qu’il soit question de gravitation.

Formule : F = mia (rapport entre masse et accélération ?)
Origine : Première et deuxième loi de Isaac Newton – Albert Einstein

Domaines : Mécanique, relativité générale


Cf. les fiches-clées :

Accélération (a, variation de vitesse), acquise (a) 
La deuxième loi de Newton – Les lois de Newton – (Inventaire)
Effort – (Rubrique)
Force
– (Inventaire), d’accélération (F), nette – Hypothèse de la cinquième force
Gravitation – (Rubrique)

Inertie

Levier d’équilibre (1er genre), inter-puissant (3e genre), inter-résistant (2nd genre) – Bras de levier

Masse (m) – (Rubrique) – (Inventaire), grave (M), gravitationnelle, inerte extensive, pesante (mp), volumique

Moment, d’une force (F) 
Mouvement
 – (Rubrique/Inventaire) – Mouvement rectiligne uniforme

Point d’appui
Poussée
Principe d’équivalence (PE)

Relativité générale
Résistance

Traction
Vitesse – (Inventaire)

Chercheurs/Spécialistes :

Albert Einstein – (Rubrique) – Eötvös – (Rubrique) – Isaac Newton (astronome) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Balance de Pauwels – Biomécanique – (Rubrique) – Effort – (Rubrique) – Énergie – (Rubrique) – Mouvement – (Rubrique) – Poussée – Traction

Documentation (liens externes) :

Masse inerte – page Wikipédia

Sources & Outils :

Alastranet – Википедия – Marie-Ève Boulanger (cégep de sainte-foy) – Claroline (climbcool.org) – climbcool.org – Encyclopædia Universalis – France-Training – Google FranceGoogle TraductionONERA – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipedia – Wikipédia – WordPress.com – WordPress.com (appli ios)

Rayon de Schwarzschild

Rayon de l’horizon (sphérique) d’un trou noir, dont la charge électrique et le moment cinétique sont nuls . Il entre dans la définition du trou noir, modélisé par Karl Schwarzschild {si le rayon de la distribution de masse d’un objet (astrophysique) est inférieur au rayon de Schwarzschild, l’objet considéré est un trou noir, dont l’horizon est la sphère de rayon égal au rayon de Schwarzschild}.

Symbole : Rs
Anglais : Schwarzschild radius
Chinois : 史瓦西半径 (shǐ wǎ xī bànjìng) 史瓦西 (schwarzschild) 半径 (rayon) 
Russe : Ра́диус Шва́рцшильда (rádius Shvártsshil’da) – Гравитационный радиус (gravitatsionnyy radius – rayon gravitationnel)

Unité de base SI : mètre (m)

Schéma partiel - Légende - Courrier Sud - Cyberses.free

C’est une longueur intervenant dans la description relativiste du champ gravitationnel (créé par une distribution de masse à symétrie sphérique) . Il peut être défini (en première approximation) comme le rayon d’une sphère dont la masse de l’objet est tellement compacte que la vitesse de libération est égale à la vitesse de la lumière (dans le vide).

Le demi-rayon de Schwarzschild (rayon gravitationnel) est la moitié d’un rayon de Schwarzschild.

Domaines : Astronomie, astrophysique, physique
Formule : Rs = 2GM/C2


Cf. les fiches-clées :

Astronomie – (Rubrique) – Astrophysique – (Rubrique)
Cinétique – (Rubrique) – Moment cinétique
Champ de gravité (gravitationnel) – Charge électrique (Q) – Description relativiste – Disque d’accrétion
Horizon, externe, interne
Masse – (Rubrique) – (Inventaire) – Distribution de masse
Objet, astrophysique
Physique – (Rubrique/Inventaire)
Rayon (mécanique) – (Rubrique) – Rayon (faisceau) – (Inventaire), d’une sphère, gravitationnel (Demi-rayon de Schwarzschild) 
Singularité
Sphère – (Rubrique) – (Inventaire) – Ergosphère – Symétrie sphérique
Trou noir – (Rubrique) – (Inventaire) – Horizon d’un trou noir
Vitesse – (Inventaire) – Vitesse de libération

(Chercheurs) Karl Schwarzschild

(accueil du site – Glossaire) En première approximation
(accueil du site – Mathématiques)
Rayon – Sphère

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia – Wikipedia page (EN)

Sources :

Google FranceGoogle TraductionLégende (Courrier Sud) – QwantScience étonnante – Wikipédia