Turbopause

Zone de transition de l’atmosphère (planétaire), constituant la limite entre la zone en équilibre de mélange et la zone en équilibre de diffusion . Du préfixe Turbo- et du suffixe -pause.

Appelé aussi : La turbopause
Anglais : Turbopause
Chinois : 湍流层 (tuānliú céng)
Russe : Турбопауза (turbopauza)

Sixty-five miles above the Earth, a ghostly swirl of chemicals reveals a mysterious current of air - Image by Miguel Larsen - Probing a mystery at the edge of space - glimpse

La turbopause marque la limite supérieure de la région de l’atmosphère dans laquelle le processus de diffusion turbulente des gaz domine . Ce processus rend le mélange des gaz homogène . Au-dessus de la turbopause, le processus de diffusion moléculaire domine . Ce processus aboutit à une distribution spatiale des composants chimiques non homogène : les gaz légers ont tendance à gagner en altitude tandis que les gaz lourds se concentrent aux altitudes basses . La turbopause se situe à des altitudes différentes selon les composants chimiques . La région dans laquelle le mélange de gaz est homogène est appelée homosphère et celle où le gaz n’est plus homogène est l’hétérosphère . La limite entre ces deux régions, appelée homopause, se situe en-dessous de la turbopause : vers 80 km pour l’hélium et vers 60 km pour l’argon.

Sur Terre la turbopause se situe en général à une altitude d’une centaine de kilomètres . Sur Vénus, l’altitude de la turbopause est estimée entre 120 et 145 kilomètres (en fonction du coefficient de diffusion d’Eddy choisi).

Domaines : Atmosphère, planète terre


Cf. les fiches-clées :

-pause (suffixe)

Altitude – 60, 80, 100, 120, 145 kilomètres d’altitude – Les altitudes basses
Atmosphère – (Rubrique), planétaire – Glossaire atmosphérique (rubrique) – Limites atmosphériques
Composant chimique
Diffusion – (Inventaire), d’Eddy
Distribution spatiale des composants chimiques non homogène
Gaz – (Rubrique/Inventaire), léger – (Inventaire), lourd – (Inventaire) – Diffusion turbulente des gaz – Glossaire gazeux (rubrique) – Mélange homogène des gaz (atmosphériques)
Hétérosphère – (Rubrique/Inventaire) – Homopause – (Rubrique/Inventaire) – Homosphère – (Rubrique/Inventaire)
Molécule – (Inventaire) – Diffusion moléculaire
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique) – Atmosphère terrestre – (Rubrique) – Glossaire terrestre (rubrique)
Thermosphère – (Rubrique)

Turbo- (préfixe)
Turbopause terrestre – (Rubrique), vénusienne – (Rubrique)

Vénus, notre plus proche voisine – (Rubrique) – Atmosphère vénusienne – (Rubrique)
Zone en équilibre de diffusion – Zone en équilibre de mélange

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – glimpse – Google FranceGoogle images – Google Traduction – Miguel Larsen – Qwant – Taylor Reeves (glimpse) – Le Robert-Dixel MobileWikipedia – WikipédiaWiktionnaire

Publicités

Ionosphère

Couche supérieure ionisée de l’atmosphère ; zone de la haute atmosphère (de la Terre ou de certaines planètes) caractérisée par la présence de particules chargées (électrons et ions) formées principalement par photo-ionisation sous l’effet du rayonnement solaire ; en référence à son état de conductibilité électrique qui est caractérisé par une ionisation partielle des gaz . De ion et sphère.

Anglais : Ionosphere
Chinois : 电离层 (diànlí céng)
Russe : Ионосфера (ionosfera)

Relationship of the atmosphere and ionosphere - Wikipedia

Le rayonnement ultraviolet solaire est à l’origine de l’ionosphère . Il réagit sur une partie des molécules atmosphériques en les amputant d’un électron . Un plasma est ainsi créé qui contient des nombres égaux d’électrons et d’ions positifs . L’électron qui est léger reçoit une vitesse considérable de façon que le gaz électronique obtient une température élevée (de l’ordre de mille kelvins) bien au-dessus de celle des ions et des neutres . Il faut donc distinguer, en dehors de la température neutre, ces deux températures plasmatiques . Comme il y a plusieurs espèces d’ions la Composition ionique est un autre paramètre intéressant . Avec la densité électronique, qui est de première importance pour la Propagation des ondes radio, on a donc quatre paramètres caractérisant le plasma ionosphérique.

La densité de l’air qui constitue l’atmosphère diminue à mesure que l’on s’éloigne de la surface du sol . À 60 km d’altitude, la pression de l’air n’est plus que de 2 Pa . L’atmosphère au-delà de 60 km agit comme filtre absorbant du rayonnement solaire, des rayons ultraviolets et X dont l’énergie est complètement absorbée dans la thermosphère . Ainsi la surface terrestre est protégée de ces rayons agressifs dont l’énergie se perd dans des réactions déchirant des molécules (dissociation) ou leur arrachant un électron (ionisation) . La dissociation des molécules fait apparaître des atomes O (provenant de dioxygène O2) d’une part et N (de diazote N2) d’autre part . La plupart de ces derniers disparaissent par formation de molécules NO . Une partie non négligeable de tous ces composants neutres est ionisée de façon qu’il y a au milieu des neutres une population de différents ions et une autre d’électrons libres au même nombre total . Une ionisation très localisée et pendant une très courte durée peut être provoquée par les chutes de météorites . Dans la partie basse de l’ionosphère, la densité de molécules d’air est encore élevée, les collisions entre électrons et ions sont fréquentes ; un électron peut retrouver rapidement un ion positif : la recombinaison est rapide . Dans les couches les plus hautes, la recombinaison est plus lente et l’ionisation ne diminue que lentement après que le rayonnement solaire s’interrompt avec le coucher du Soleil.

En ce qui concerne l’atmosphère neutre on distingue trois régions, à savoir la mésosphère, la thermosphère et l’exosphère.

Couches : D, E, F, F1, F2
Domaines :
 Atmosphère, physique des plasmas, planétologie


Cf. les fiches-clées :

Atmosphère – (Rubrique), neutre – (Rubrique) – Atmosphère VS Ionosphère – Haute atmosphère – (Rubrique)
Conductibilité électrique – Composition ionique – Densité électronique – Dissociation – (Rubrique) – Exosphère – (Rubrique) – Électron – (Rubrique)
Gaz – (Inventaire), électronique
Glossaire orbital (rubrique)
Ion – (Inventaire), positif
Ionisation, partielle des gaz
Kelvin (unité)

Ionosphère (rubrique)

Mésosphère – (Rubrique)
Molécule – (Inventaire), atmosphérique – (Inventaire), NO
Onde radio – Propagation des ondes radio
Particule
 – (Inventaire), chargée – (Inventaire)
Photo-ionisation
Planétologie – (Rubrique) – Glossaire planétologique (rubrique)
Planète – (Rubrique) – (Inventaire)
Plasma – (Rubrique/Inventaire), ionosphérique – Physique des plasmas – (Rubrique)
Rayonnement – (Inventaire), solaire – (Rubrique), ultraviolet – (Rubrique), ultraviolet solaire
Température – (Rubrique), neutre, plasmatique
La Terre, notre planète bleue – (Rubrique)
Thermosphère – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияL’EXPLORATION SPATIALE – Google FranceGoogle images – Google TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikimedia CommonsWikipedia维基百科 – Wikipédia

Le vide spatial

L’Espace (interplanétaire du Système solaire) est considéré comme vide car il contient très peu de matière (atomes, poussières, débris solides) au mètre cube, si peu que le son ne se propage pas (faute de support matériel).

Appelé aussi : Vide de l’Univers
Anglais : Emptiness of space – The vacuum of space (physics – espace vide)
Chinois : 太空真空 (tàikōng zhēnkōng – le vide de l’espace) 太空 (cosmos) 真空 (vide)
Russe : Вакуум космоса (vakuum kosmosa – le vide du cosmos)

Is it emptiness or space? - The light of yoga (.com.au)

Le vide spatial est rayonnement, échanges d’énergie, lumineuse (stellaire), radio (ondes), rayonnement fossile.

Pression : Zéro 
Température :
 2,7 K, soit – 270,45°C (Proche du degré absolu, 0 K, soit – 273,15°C) due au rayonnement fossile.
Température à la surface d’un engin spatial (ISS) : – 150°C à l’ombre, + 60°C face éclairée par le Soleil. 
Domaines :
Physique


Cf. les fiches-clées :

Atmosphère – (Rubrique) – (Inventaire), terrestre – (Rubrique)
Atome – (Rubrique) – (Inventaire) – Les atomes dans l’espace
Débris spatial – (Rubrique) – Les débris solides dans le vide spatial – Les débris spatiaux – (Inventaire)
L’Espace – (Rubrique/Inventaire), interplanétaire, orbital – (Rubrique) – Le jour et la nuit dans l’espace – Pourquoi l’espace est noir ?
Énergie – (Rubrique/Inventaire)sombre – (Rubrique)
Hémisphères de Magdebourg – Kelvin (K)
Lumière – (Rubrique/Inventaire) – Énergie lumineuse – Propagation de la lumière dans le vide spatial
Matière – (Rubrique/Inventaire) , noire – (Rubrique) – La matière dans le vide spatial – Quantité de matière (mole)
Météorologie – (Rubrique), du cosmos – (Rubrique), spatiale – (Rubrique)
Onde – (Inventaire), radio – Les ondes électromagnétiques – Propagation d’une onde radio dans le vide spatial
Point d’ébullition des fluides – Poussières spatiales
Pression – (Inventaire) – Mesurer la pression – Pression atmosphérique
Radiation – (Rubrique) – (Inventaire) – Les radiations cosmiques (rayons gamma, rayons X, ultraviolets)
Rayonnement – (Inventaire), fossile
Son – Du son dans l’espace ?

Le vide – (Rubrique/Inventaire) – Le corps humain au contact du vide spatial ? – Mesurer la pression du vide spatial – Le vide spatial intersidéral (au-delà du Système solaire) – Vide VS Vide spatial

L’Univers
 – (Rubrique) – (Inventaire)

(Chercheurs) Aristote de Syracuse – (Rubrique) – Magdebourg

Sources :

BestDict-FrenchCite-espace.com/scolairesCNES – Conversion d’unités – Fapps World et Cie S.E.C.S.Cosmomania (Cap sciences.net) – Le Forum de la conquête spatialeFrandu12 (Forum de la conquête spatiale) – Google FranceGoogle TraductionLe Guichet du Savoir (Bibliothèque de Lyon) – IFL Science!The Light of Yoga – François Muyard (Citizen Post)Notre-planete.info – QwantReverso – Le Robert-Dixel MobileWikipédia

Matière

Ce qui a de la masse (compose tout corps) et occupe de l’espace (réalité tangible).

Du latin materia, de māter (mère).

Anglais : Matter
Chinois : 物质 (wùzhí – substance physique) 物 (chose) 质 (qualité)
Russe : Материя (физика) (materiâ (fizika) – physique)

La matière noire, les candidats - Poussière cosmique - LAPTH - CNRS .fr

En physique tout ce qui a de la masse est de la matière . Les quatre phases les plus connues de la matière sont : l’état solide, liquide, gazeux et plasma (quelques autres : cristal liquide, condensat de Bose-Einstein, superfluide et fluide supercritique) . Lorsque la matière passe d’un état à l’autre, elle effectue ce qui s’appel une transition de phase ; lorsque certaines caractéristiques de la matière changent (pression, température, volume, densité, énergie, etc.) {un changement d’état n’est pas une transformation chimique} . Le phénomène de sublimation est le passage direct de l’état solide à l´état gazeux (ex. la glace en vapeur){un matériau est le type, la sorte ou la classe de matière utilisé pour réaliser une pièce}.

La matière ordinaire qui nous entoure est formée de particules, les baryons et constitue la matière baryonique (ce qui exclut les bosons fondamentaux) . Au niveau fondamental, la matière est constituée de leptons et de quarks . Les quarks sont combinés pour former des hadrons, principalement des baryons et des mésons (via la force nucléaire forte) et sont présumés toujours confinés ainsi . Parmi les baryons se trouvent le proton (charge électrique positive) et le neutron (charge électrique nulle) qui eux sont combinés pour former les noyaux atomiques (de tous les élements chimiques du tableau périodique) . Ces noyaux sont entourés d’un nuage d’électrons (charge négative) . L’ensemble qui comprend autant d’électrons négatifs que de protons positifs forme un atome (il est électriquement neutre sinon c’est un ion) . Les atomes s’agentent entre eux pour former des structures plus grosses et plus complexes, les molécules . Une quantité de particules de matière s’exprime en unité de mole.

Particules de la matière : Les atomes
Particules élémentaires de la matière :
 Les quarks
Unités :
La mole (particules)

Domaines : Philosophie, physique, physique des particules, relativité restreinte, thermodynamique


Cf. les fiches-clées :

Antimatière
Atome – (Rubrique) – (Inventaire)
Atomique (adjectif) – Noyau atomique

Baryon – (Inventaire)
Boson – (Rubrique) – (Inventaire), fondamental

Changement d’état (de la matière)

Chimie – (Rubrique/Inventaire) – Glossaire chimique (rubrique)
Chimique (adjectif)Transformation chimique

Condensat de Bose-Einstein
Cristal liquide

Densité – (Inventaire)
Diagramme de phase

L’Espace – (Rubrique)

Électron (−Z) (dx particule électrique) – (Rubrique)
Énergie – (Rubrique/Inventaire), sombre – (Rubrique)
États, (phases) de la matière

Fluide (état) – Un fluide – (Inventaire), supercritique
La force (F, cause modifiant le mouvement d’un point matériel) – (Inventaire), nucléaire forte – Les quatre forces fondamentales

Gazeux (adjectif)
Hadron
Ion – (Rubrique) – (Inventaire)

Lepton
Liquide

Masse (m) – (Rubrique) – (Inventaire)

Matière (rubrique/inventaire), baryonique, noire – (Rubrique) – Antimatière – Changement d’état (de la matière) – États (phases) de la matière – Les phases de la matière

Méson
Mole (mol)
Molécule – (Rubrique) – (Inventaire)

Noyau – (Inventaire), atomique (+Z) – (Rubrique)
Nuage électronique – (Rubrique)

Particule(Inventaire)
Les phases de la matière – Diagramme de phase – Transition de phase
Plasma – (Rubrique/Inventaire)
Physique – (Rubrique/Inventaire), des particules – (Rubrique) – Glossaire physique (rubrique)particulaire (rubrique)
Pression – (Inventaire)
Proton (+Z) (dx particule lumineuse) – (Rubrique)

Quark – Les quarks – (Rubrique/Inventaire)

Relativité (notion) – (Rubrique/Inventaire), restreinte – (Rubrique)
Réalité tangible

Solide (S, adjectif) – (Rubrique)
Sublimation
Superfluide

Tableau périodique des éléments
Température – (Rubrique) – (Inventaire)
La thermodynamique – (Rubrique)
Transition de phase

Volume (V, m3 ou L,  L-3) – (Rubrique) – (Inventaire)

Chercheurs/Spécialistes :

… Bose – (Rubrique) – Albert Einstein – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(accueil du site – Glossaire général) Matière (enseignement, recherche) 
(Ophys)
 Électron – (Rubrique) – Ion – (Inventaire) – Matière – (Inventaire) – Molécule – Molécule – (Rubrique) – (Inventaire) – Nuage électronique – (Rubrique)
(Oseco) Matière première
(Osy) Matière (philosophie) – Matière blanche, grise (cerveau)
(ose – Art) Effets de matière

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia – Wikipedia page (EN)

Sources & Outils :

维基百科 – AC matière – ВикипедияGoogle FranceGoogle TraductionLAPTh – QwantLe Robert-Dixel Mobile – WikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress (.com)

Matière sombre

Terme employé pour désigner plusieurs anomalies astrophysiques (à priori distinctes) ; invoqué pour rendre compte d’observations astrophysiques, notamment autour des estimations de masse des galaxies, des amas de galaxies et des propriétés des fluctuations du fond cosmologique . Catégorie de matière hypothétique, jusqu’à présent non détectée (de manière significative).

Appelé aussi : Matière noire (appellation la plus courante) – Masse cachée
Anglais : Dark matter
Chinois : 暗物质 (ànwùzhí) 暗物 (la matière noire) 暗 (sombre) 物 (chose) 质 (qualité)
Russe : Темная материя (temnaya materiya)

GRÂCE AU GPS, DÉTECTEZ VOTRE POSITION… ET LA MATIÈRE NOIRE QUI ENTOURE LA TERRE - [UNIVERS] - SCIENCE&VIE

Dans plusieurs types d’objets astrophysiques les mouvements observés sont anormaux, différents de ceux auxquels on s’attendrait en théorie, quand on essaie de les déduire de l’action gravitationnelle des masses qu’on observe : tout se passe comme si une densité de masse invisible était présente . Pour comprendre comment se forment les grandes structures dans l’Univers (galaxies, amas de galaxies) et pour comprendre les propriétés du rayonnement du fond cosmologique (rayonnement à 3 K), il faut supposer que l’Univers contient une grande quantité de masse sous une forme différente de la matière ordinaire . Les résultats des études en cosmologie (contenu de l’Univers, sa géométrie, son histoire) indiquent que l’Univers contient plus de matière que celle que l’on voit.

Avant, Après Planck - L'ÉCHO DU BIG BANG - L'ASTRONOMIE SE LA RACONTE
Outils : A.M.S. (spectromètre spatial) – Détection indirecte – LAPTH (laboratoire) – Planck

Domaines : Astrophysique, astrophysique des particules, cosmologie, physique des particules, physique théorique


Cf. les fiches-clées :

A.M.S. (abréviation) (spectromètre spatial)
Anomalie astrophysique – (Inventaire)
Astrophysique – (Rubrique), des particules – (Rubrique) – Glossaire astrophysique (rubrique)
Atome – (Rubrique) – (Inventaire)

Cosmologie – (Rubrique) – Glossaire cosmologique (rubrique)
CosmosFond (diffus) cosmologique – (Rubrique) – Fluctuations du fond cosmologique

Détection indirecte – (Rubrique)

Énergie – (Rubrique/Inventaire)noire / sombre – (Rubrique)
Étoile – (Rubrique) – (Inventaire), morte – (Inventaire)

Fluctuations du fond cosmologique

Galaxie – (Rubrique) – (Inventaire) – Amas de galaxies / galactique – (Inventaire)
Gaz – (Rubrique/Inventaire), moléculaire
Gravitation – (Rubrique) – (Inventaire)

LAPTH (laboratoire en physique théorique, d’annecy-le-vieux)

Masse (m) – (Rubrique) – (Inventaire), des galaxies – Action gravitationnelle d’une masse
Matière – (Rubrique/Inventaire), baryonique, non-baryonique, ordinaire

Matière noire (rubrique), chaude, dans les galaxies, froide – Cartographie de la matière noire

Mouvement – (Rubrique/Inventaire)

Naine brune – (Rubrique) – (Inventaire)
Objet astrophysique

Particule – (Inventaire)
Planck (expérience/mission)
Physique – (Rubrique/Inventaire), des particules – (Rubrique), théorique – (Rubrique) – Glossaire particulaire (rubrique)physique (rubrique)

Rayonnement – (Inventaire), à 3 K
Spectromètre – (Inventaire), AMS (spatial)
Trou noir – (Rubrique) – (Inventaire)
L’Univers – (Rubrique) – (Inventaire), observable – (Rubrique) – Contenu de l’Univers – Densité de l’Univers – Densité atomique de l’Univers – Géométrie de l’Univers – Histoire de l’Univers

Chercheurs/Spécialistes :

Aurélien Barrau (astrophysicien français, des astroparticules, trous noirs et cosmologie – professeur à l’université grenoble-alpes) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

(Dossiers) La matière noire – LAPTH – CNRS

Sources :

aurelien barrau (youtube) – Futura Matière – Google FranceGoogle TraductionDépartement de physique de l’université de SavoieL’Astronomie se la raconte – LAPTh – QwantLe Robert-Dixel MobileScience & vie – Espace – Richard Taillet (LAPTH) – Terra-Sciences.com – 维基百科 – Wikipédia – YouTube

Plasma

Quatrième état de la matière . Fluide composé de particules ionisées . Un plasma est électriquement neutre et ses particules interagissent les unes avec les autres . Les plasmas représentent plus de 99% de la matière connue dans l’Univers.

Du latin plasma (forme), du grec ancien πλάσμα (plásma – modelé).
Prononciation (phonétique) : plasma

Appelé aussi : Gaz ionisé – Quatrième état de la matière
Anglais : Plasma – Ionized material
Chinois : 等离子体 (Děnglízǐ tǐ) 等离 (plasma) 子 (notion de filiation) 体 (corps)
Russe : Плазмa (Plazma)

Électrode centrale d’une lampe à plasma - PiccoloNamek - Wikipédia

Domaines : États de la matière, matière, physique, plasma


Les fiches-clées :

Aurore
Électriquement neutre
Gaz
Ionosphère
Liquide

Matière : Antimatière – États de la matière – Phase de la matière

Particule, ionisée

plasma : Les différents plasmas – Physique des plasmas – Plasma astrophysique, chaud, froid, quark-gluon

Solide
Univers

Ailleurs dans le site :

(Ophys) Plasma sanguin (eau, sels minéraux) – (Rubrique)
(Oseco) Torche à plasma
(Ose) Écran plasma – Lampe à plasma – Plasma (v4 de KDE)

Documentation (liens externes) :

État plasma – Wikipédia – Plasma (physics) – Wikipedia (EN)

Sources & Outils :

BestDict-French – BestDict-Russian – Futura Santé – Google France – Google Traduction – Le Robert-Dixel Mobile – Qwant – Wikipédia – Wiktionnaire – WordPress.com