La pression

Force rapportée à la surface sur laquelle elle s’applique (mesurée par unité de surface) . Du latin pressio -onis, de premere (presser).

Symbole : p
Anglais :
 Pressure
Chinois : 压强 (yāqiáng) 压 (presser) 强 (fort, force)
Russe : Давление (davleniye) 

Pression - Encyclopédie – Larousse.fr

Un élement de surface d’un solide (dS), placé en un point d’un fluide (gaz, liquide), subit de la part de ce dernier une force (F) perpendiculaire à la surface concernée . Le quotient de la force (sa valeur) par l’aire de l’élément de surface (considéré) est appelé « pression du fluide au point considéré » . La valeur de cette force est indépendante de l’orientation de l’élément de surface . Les forces de pression subies par une surface sont perpendiculaires à cette surface, mais la pression est une grandeur scalaire (non vectorielle).

Unité SI : Le pascal (Pa)
Unités : Le bar (105 Pa) – L’atmosphère (atm, 1,01325⋅105 Pa) – Le centimètre de mercure (désuet, 1 atm = 76 cm de mercure)
Formules : dF = P⋅n⋅dS {mécanique} ; p = dF/dS {pression perpendiculaire} ; p = − (∂U/∂V)S,N {thermodynamique}
Domaines : Chimie, mécanique, mécanique des milieux continus, physique fondamentale, thermodynamique


Cf. les fiches-clées :

L’atmosphère (unité – atm)Atome – Le bar (105 Pa) – Baromètre – Le centimètre de mercure – Dilatation 
Force (F)
Les forces (rubrique)
Fluide – Point d’un fruide – Fluides (rubrique)
Gaz – Expansion d’un gaz – Gaz particulaire – Théorie cinétique des gaz
Grandeur scalaire, non vectorielle – Liquide – Matière
Mécanique – Mécanique des milieux continus
Normale n – Particule élémentaire – Le Pascal (Pa)
Physique – Physique fondamentale

Pression atmosphérique, d’un fluide en un point, d’un gaz, du fluide au point considéré, hydrostatique – Relation entre pression et volume – Relation entre vitesse des particules et pression

Solide – Élement de surface d’un solide (dS)
StatiqueMécanique statique (rubrique) – Physique statique (rubrique)
Système International (SI) – Thermodynamique – Unité de surface
Vide – Vide pompé, spatial

(Chercheurs) Daniel Bernouli (1733) – Robert Boyle (1660) – John Dalton (physicien chimiste britannique) – René Descartes (1644) – Leonhard Euler (1729) – Otto von Guericke (1654) – S. Hales (1733) – Jakob Hermann (1716) – Édmé Mariotte (1665) – Blaise Pascal (mathématicien, physicien et écrivain français – 1648) – Florin Perrier (1648) – H. Pitot (1732) – Gilles Personne de Roberval (1647) – Evangelista Torricelli (1643)

(accueil du site – Mathématiques) Surface
(Ophys) Pression artérielle
(Oseco) Pression sociale
(Osy) Dépression

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

Sources :

维基百科ВикипедияGoogle FranceGoogle TraductionLarousse.fr – QwantLe Robert-Dixel MobileWikipediaWikipédia

Publié par

V.L.C. Research

Je suis étudiant-chercheur en physiologie spatiale. J’étudie aussi l’hygiénisme, la permaculture fruitière, la cinématographie sensitive. Je m’intéresse aux domaines qui préparent et promeuvent les missions spatiales habitées de longue durée.

Posez vos questions, commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s